Sa consultation achevée, l'ARCEP souhaite que l'appel à candidatures pour des blocs de fréquences dans la bande 700 MHz ait lieu en juillet. L'attribution elle-même aura lieu en fin d'année.

Le calendrier pour l'attribution des fréquences dans la bande 700 MHz se précise. Dans un communiqué annonçant la publication de la synthèse des contributions sur l'évolution du très haut débit mobile, l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) souhaite que l'appel à candidatures pour des blocs dans la bande 700 MHz débute au mois de juillet.

L'objectif de l'ARCEP est de procéder à l'attribution des fréquences à la fin de l'année, une fois la mise aux enchères des blocs achevée. L'exécutif souhaite en effet ne pas tarder sur le sujet, puisque la vente des fréquences permettra à l'État de dégager de l'argent supplémentaire pour son futur budget. Dans un contexte économique tendu, cette manne est attendue avec impatience.

Le transfert des blocs de la bande 700 MHz sera fait progressivement entre le 1er octobre 2017 et le 30 juin 2019. Des zones géographiques pourront toutefois en profiter plus tôt, dès avril 2016. Ce calendrier est toutefois discuté par certains opérateurs (comme Orange) et l'opposition politique (l'UMP). D'autres en revanche auraient préféré une attribution plus rapide, à l'image de Free.

Les fréquences dans la bande 700 MHz sont actuellement dédiées à la télévision numérique terrestre (TNT). Aux yeux de l'ARCEP, elles constituent un "enjeu majeur" pour la téléphonie mobile du fait de l'évolution des usages, qui nécessitent une capacité de transmission des données toujours plus importante.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés