Avec Messenger Platform et "Businesses on Messenger", Facebook fait de sa messagerie instantanée une plateforme avec laquelle les développeurs et les entreprises sont encouragés à interagir.

Facebook a annoncé cette semaine lors de sa conférence F8 le lancement de Messenger Platform, un service qui permet aux utilisateurs de Facebook Messenger d'enrichir les messages qu'ils envoient avec des contenus provenant d'applications tiers, et donc d'encourager leurs interlocuteurs à installer ces applications. Tout est intégré pour permettre le passage de Messenger à l'application de façon la plus transparente possible.

En pratique, un message envoyé depuis une application compatible affichera sur l'écran de l'interlocuteur une image avec le message "Installer". Pour répondre en utilisant la même application, l'utilisateur devra simplement cliquer sur "répondre", et l'application sera exécutée.

Dès son lancement, Messenger Plateform compte une quarantaine d'applications iOS et Android, qui ont toutes été modifiées par les développeurs pour intégrer les fonctionnalité d'interaction avec Messenger. On trouve par exemple Bitmoji qui permet de créer et envoyer ses propres emoji, Action Movie FX qui permet d'ajouter des effets spéciaux à des vidéos réalisées depuis son smartphone, Ditty qui permet d'envoyer des messages musicaux, Giphy qui rassemble des GIF animés, ou encore Pyro, qui ajoute des flammes à des photos ou vidéos. Il s'agit donc quasi exclusivement d'applications d'édition et de partage de photos et de vidéos, mais aussi de quelques applications plus utilitaires comme le partage de la météo avec The Weather Channel, ou de suivi de l'actualité sportive avec ESPN.

Lorsqu'une application est conçue avec l'API de Messenger Platform, les boutons "install" et "reply" ne deviennent actifs qu'après validation par Facebook.

Par ailleurs Facebook a annoncé "Businesses on Messenger", un service qui permet aux entreprises d'utiliser la messagerie de Facebook pour communiquer et offrir des services intégrés aux utilisateurs. Par exemple pour encaisser des commandes, proposer un suivi de livraison, répondre à des questions, ou recevoir des promotions :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés