L'application Signal pour iOS supporte désormais le protocole de TextSecure, qui permet d'obtenir un chiffrement de bout en bout entre deux correspondants, même si l'un utilise Signal sur iOS et l'autre TextSecure sur Android.

À la suite des révélations de Snowden sur les opérations de surveillance conduites par NSA, une prise de conscience a saisi de nombreux particuliers sur la nécessité de mieux protéger leur vie privée (et, par ricochet, celle de leurs proches). Ainsi, afin d'échapper à l'espionnage de masse, beaucoup ont choisi de se tourner vers des outils redonnant un bon niveau de confidentialité pour leurs communications.

À la fin du mois de novembre, l'ONG américaine Eletronic Frontier Foundation (EFF) a évalué la fiabilité de plusieurs logiciels de messagerie. Parmi eux, six programmes ont obtenu la note maximale et peuvent donc être utilisés avec une confiance raisonnable : il s'agit de ChatSecure + Orbot, CryptoCat, Signal / RedPhone, Silent Phone, Silent Text et TextSecure.

Mais encore faut-il que ces applications puissent fonctionner ensemble, même lorsqu'elles se trouvent sur des systèmes d'exploitation différents. Car en effet, les particuliers n'utilisent pas tous les mêmes logiciels ni les mêmes terminaux, et il est illusoire de penser que les révélations de Snowden suffiront à abandonner les technologies propriétaires.

Cela va faire deux ans qu'elles ont eu lieu et rien de tel ne s'est produit. Les internautes restent sur Facebook, continuent d'aller sur Google, utilisent encore Skype et achètent toujours des produits Apple, malgré l'ampleur des informations contenues dans les documents top secret de l'agence de renseignement américaine.

De ce constat, la société Open Whisper Systems, qui est à l'origine du très bon logiciel TextSecure (qui est utilisé sur CyanogenMod et WhatsApp), vient de mettre à jour l'application Signal sur iOS, en intégrant le protocole de TextSecure. Concrètement, avec cette mise à jour, un utilisateur de TextSecure sur Android pourra converser de manière sécurisée avec son correspondant sur iOS utilisant Signal.

"Il est désormais possible d'envoyer des messages, vidéos et photos avec un chiffrement de bout en bout entre l'application Signal sur iPhone et le logiciel TextSecure sur Android, le tout sans frais de SMS et de MMS", est-il expliqué sur le blog. De cette façon, la conversation entre deux personnes doit profiter d'un bon niveau de protection, même si les programmes et les O.S. sont différents.

Comme toujours, il y a la théorie qui voudrait que les usagers basculent vers le logiciel libre et optent pour des solutions de chiffrement de qualité, pour échapper à la surveillance de masse. Et il y a pratique, où les habitudes font que chacun transige plus ou moins sur les principes. Mais si au moins les usagers basculent sur une application un peu plus robuste, ce sera déjà un premier pas de fait.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés