Ce vendredi, un étrange bug de Google Maps place "Al-Qaïda au Yemen" dans l'enceinte du Palais de l'Elysée.

Mise à jour — Google France nous a communiqué vendredi soir les explications suivantes : "Afin d’améliorer nos cartes et de les rendre toujours plus exhaustives, nous permettons à nos utilisateurs d’y ajouter des détails grâce à notre outil Map Maker. Ces modifications font l’objet d’une modération, mais dans ce cas particulier une indication malvenue ajoutée sur la carte a été malencontreusement validée. Nos équipes se sont saisies du problème dès qu’elles en ont été informées. Nous présentons toutes nos excuses pour cette erreur, qui va être corrigée sous peu".

C'est une bourde étrange pour laquelle Google France n'était encore pas en mesure d'apporter une explication ce vendredi après-midi, lorsque nous les avons contactés. Peut-être en raison d'une faille algorithmique dont des hackers auraient tiré profit, ou en raison d'une malveillance interne, le service de cartographie de Google Maps place un "Al-Qaïda au Yemen" au niveau d'une annexe de l'Elysée.

Pour enrichir ses données, Google Maps utilise à la fois des informations cartographiques sous licence (de Tele Atlas), ses propres données, et des informations collectées sur les sites internet.

Racheté par Google pour ses données de circulation, le service communautaire Waze dispose d'une cartographie des bâtiments moins détaillée, qui ne fait pas apparaître Al-Qaïda au Yemen à l'Elysée.

Nous mettrons cet article à jour lorsque des explications officielles nous seront parvenues.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés