Twitter teste actuellement une fonctionnalité qui vise à rendre davantage publics les "mises en favoris" de messages par ses utilisateurs. Une fonction bienvenue qui lui attire cependant de nombreuses critiques.

A l'exception des messages privés échangés avec un interlocuteur, tout ce que vous faites sur Twitter est public. Tout le monde a accès à la liste des personnes que vous suivez, à la liste des personnes qui vous suivent, aux messages que vous publiez, aux messages que vous retweetez, et même aux messages que vous choisissez de mettre en "favoris". Rien n'est confidentiel. C'est la règle du jeu, et elle a toujours été très bien comprise, et très bien admise.

C'est en tout cas ce que l'on croyait jusqu'à ce qu'une polémique curieuse éclate ce week-end, après que Twitter a décidé de modifier la façon dont il gèrait les "favoris".

Jusqu'à présent, il fallait se rendre dans l'onglet "favoris" d'un profil d'utilisateur pour voir la liste des messages qu'il ou elle a décidé de bookmarker, pour des raisons très différentes et peu explicites. Certains mettent en favoris tous les messages qu'ils trouvent drôles ou intéressants, d'autres se servent de la fonctionnalité comme d'un marque-page destiné à retrouver les liens des articles qu'ils voulaient lire, d'autres encore s'en servent comme d'un "ping" adressé à l'auteur du tweet, pour lui faire savoir que son message a été lu et apprécié — car jusqu'alors, seul l'auteur du message favorisé était notifié de la mise en favori du message.

Des messages d'utilisateurs non suivis

Mais l'expérimentation menée par Twitter vise à notifier tous les followers des messages mis en favoris par un utilisateur, faisant que la fonction remplit désormais le double office de "retweet" et de mise en marque-page. L'idée semble bonne, mais elle a suscité de nombreuses critiques de la part d'utilisateurs qui estimaient (à tort) que leurs mises en favoris étaient des actions privées, personnelles, qui n'avaient pas à être rendues publiques.

Preuve qu'il n'est jamais simple de faire évoluer un service que se sont appropriés les utilisateurs, même lorsqu'il s'agit d'en préserver l'esprit originel plutôt que de tenter de copier Facebook.

Cependant, Twitter ne s'est pas contenté de publier les mises en favoris des utilisateurs qui sont suivis ("following"). L'expérimentation s'accompagne d'une autre nouveauté : l'arrivée dans la timeline (TL) de messages d'utilisateurs qui ne sont pas encore suivis, mais qui sont susceptibles de l'être en raison d'une proximité de contacts et/ou de centres d'intérêts. Mais là encore, ce n'est pas très différent de l'apparition dans sa TL de messages publiés par des tiers, et retweetés par ses followers…

Who's who

Twitter

Microblogging en 140 caractères

Créé le 21 mars 2006 par Jack Dorsey, Evan Williams, Biz Stone et Noah Glass, Twitter a très rapidement connu le succès. En 2015, moins de 10 après...

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés