Organisée cette année au Brésil, la Robocup 2014 fait s'affronter des équipes du monde entier, sur des terrains de football dédiés aux robots. Cette année, le Rhoban Football Club créé par la société bordelaise Rohban System représentera la France.

La Coupe du monde de football du Brésil vous manque déjà ? Rassurez-vous, il reste de quoi satisfaire votre appétit estival de compétitions de ballon rond et de plages brésiliennes. La ville de João Pessoa, qui borde la côte atlantique à 2000 km au nord de Rio de Janeiro, accueille à partir de ce lundi 21 juillet l'édition 2014 de la Robocup, le championnat du monde de robotique, avec sa célèbre compétition de football.

Créée en 1997, la compétition vise à dynamiser la recherche dans la robotique par une application ludique, avec l'objectif affiché de créer une équipe de football de robots humanoïdes qui soit capable, d'ici 2050, de battre une équipe de football humaine. Le championnat est partagé en cinq ligues, une uniquement concentrée sur la simulation logicielle, et les autres qui dépendent de la taille du robot.

Cette année, l'entreprise bordelaise Rhoban du doctorant Olivier Ly est la seule équipe française à s'être qualifiée pour la Robocup au Brésil, dans la catégorie des robots humanoïdes de taille d'enfant, la plus chargée du championnat.

Les robots doivent y être autonomes, de forme humaine (une tête, un torse, deux bras, deux jambes…), et ne pas utiliser d'informations sur leur environnement qui ne soient pas reçues de capteurs simulant les sens humains. Ils doivent être capables de marcher, courir, et donner des coups pieds dans le ballon en gardant leur équilibre, ou de redresser tout seul s'ils tombent, et doivent pouvoir jouer en équipe. 

L'équipe de France représentée par Rhoban utilisera le Sigmaban (.pdf), un robot de 56 cm de haut pesant 4 kg, doté d'une vingtaine de possibilités d'articulations, 6 pour chaque jambe, 3 pour par chaque bras, et 2 pour la tête. La dernière version mise au point par la société issue du Laboratoire bordelais de recherche en informatique (LaBRI est doté de moteurs Dynamixel, d'une caméra Logitech HD Pro C905, d'une centrale à inertie, et de deux processeurs, l'un de bas niveau sur architecture ARM7, et l'autre de haut-niveau sur architecture Intel Atom. Le tout piloté sous un système Linux Debian 7.

Rohban entre ce lundi en lice avec des matchs de poule prévus contre des équipes de Chine et du Mexique. Ce sera sa troisième participation à la Robocup. Les résultats sont à suivre sur cette page

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos