Dans six mois, le support principal de Windows 7 prendra fin. Cependant, le système d'exploitation continuera de recevoir gratuitement des correctifs de sécurité jusqu'en 2020.

S'il a beaucoup été question de Windows XP ces derniers mois, du fait de l'arrêt définitif du support fourni par Microsoft, les autres produits de la firme de Redmond vont aussi connaître le même sort. C'est le cas par exemple de Windows 7, sorti en octobre 2009. En effet, le système d'exploitation sortira de la phase principale de support le 13 janvier 2015, c'est-à-dire dans 6 mois.

L'échéance étant toute proche, Microsoft a donc jugé bon de rappeler via la presse américaine que la maintenance de Windows 7 va progressivement se réduire. Cette mesure concerne toutes les versions du système d'exploitation (Windows 7 Édition Familiale Basique / Premium / Premium N / Integrale / Integrale N / Starter / Starter N / Entreprise / Entreprise N / Professionnel / Professionnel N).

Concrètement, que signifie l'arrêt de la phase principale de support ? Selon la politique du groupe américain, cela veut dire que les usagers ne pourront plus faire de demandes de modifications de produits ou de nouvelles fonctionnalités ni bénéficier d'un support complémentaire inclus dans une licence, un programme de licence ou tout autre programme de support gratuit.

En revanche, les utilisateurs sous Windows 7 continueront de bénéficier pendant plusieurs années encore de la phase d'extension de support. Celle-ci doit en effet prendre fin le 14 janvier 2020, c'est-à-dire dans 6 ans. Celle-ci est nettement plus importante que la phase principale, puisqu'elle comprend les mises à jour de sécurité (ainsi qu'un support payant, selon le type retenu).

Une foire aux questions détaillée sur la politique de Microsoft est disponible.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés