Twitter a modifié les conditions d'utilisation de Vine, pour ne plus autoriser les vidéos sexuellement explicites sur son service de partage de courtes vidéos.

Twitter a décidé de modifier les règles de son service de courtes vidéos Vine, qui permet aux internautes de publier des séquences de 7 secondes qui tournent en boucle. Désormais, comme Vine l'explique dans un billet de blog, les utilisateurs n'auront plus la possibilité d'envoyer des vidéos au contenu sexuellement explicite.

"Pour plus de 99 % de nos utilisateurs, cela ne changera pas grand chose. Pour le reste : nous n'avons pas de problème avec les contenus sexuellement explicites sur Internet ; nous préférons juste ne pas en être la source", précise la filiale de Twitter.

Vine avait déjà modifié ses politiques pour cacher dans ses moteurs de recherches les vidéos pornographiques ou sexuellement explicites. Mais désormais, elles ne pourront plus être uploadées sans être immédiatement supprimées des serveurs du réseau social. Les utilisateurs qui ne respectent pas cette nouvelle politique pourront voir leur compte suspendu.

Pour aider les utilisateurs à savoir ce qu'ils ont le droit ou pas de filmer et de partager sur Vine, le site a mis en ligne une page d'aide qui explique que la nudité est autorisée lorsqu'elle a une vocation documentaire (par exemple filmer les Femens), éducative (montrer comment allaiter…) ou artistique (un modèle nu pour une peinture…). Vine détaille en revanche ce que sont à ses yeux des contenus sexuellement explicites, et livre quelques exemples :

  • Des actes sexuels, pratiqués seul ou avec une autre personne ;
  • L'utilisation de sex toys pour des actes sexuels ;
  • La nudité sexuellement provocante ;
  • Des vues rapprochées d'organes génitaux excités sous un vêtement (on ne vous pas de dessin ?) ;
  • De l'art ou des animations qui sont sexuellement graphiques, tels que du hentai

Selon nos constations, il est cependant toujours possible actuellement de voir des vidéos très explicites sur Vine, avec un simple message d'avertissement affiché aux utilisateurs :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés