La semaine dernière, Facebook a annoncé l'acquisition de WhatsApp pour 19 milliards de dollars (cash + actions). Le réseau social a ainsi réalisé sa plus spectaculaire opération depuis sa naissance en 2004, dépassant ainsi largement le montant qu'il avait mobilisé pour acquérir Instagram en 2012. Selon les bruits de couloir, Facebook aurait alors coiffé au poteau Google.

En effet, d'après les éléments du site The Information et de CNN, Google a rencontré la direction de WhatsApp pour évoquer les intentions de Facebook. La firme de Mountain View aurait proposé 10 milliards de dollars en cash pour prendre le contrôle du logiciel de discussion instantanée mais l'offre de Facebook aurait été plus attractive, avec notamment un siège au conseil d'administration.

Une semaine plus tard, c'est au tour de Google de donner sa version des faits. Sundar Pichai, l'un des dirigeants de la société, a affirmé que WhatsApp ne l'intéressait pas. Les éléments rapportés par The Information et CNN seraient complètement faux. Certes, des contacts ont existé entre Google et WhatsApp, mais uniquement dans un cadre de travail.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés