Facebook a annoncé l'achat du logiciel de partage de photos Instagram pour un milliard de dollars, alors que celui n'a à peine que deux ans d'existence. Le réseau social se renforce ainsi dans le secteur de la photographie en mettant la main sur un rival potentiel.

C’est incontestablement la plus grosse acquisition jamais réalisée par Facebook. À quelques semaines de son introduction en bourse, où cinq milliards de dollars doivent être levés par le site communautaire au cours de l’opération, le réseau social vient de s’offrir le très populaire service de partage de photos Instagram pour un montant défiant toute concurrence : un milliard de dollars (cash et actions).

Fondé en 2010, Instagram est une application mobile disponible sur iOS et Android qui propose aux internautes de prendre des photographies et d’utiliser un système de filtres pour donner plus de caractère au cliché. Une photo en apparence très banale peut avoir beaucoup plus de cachet en utilisant par exemple un effet vintage ou noir et blanc. Le résultat peut ensuite être partagé sur les réseaux sociaux.

Mark Zuckerberg, qui a annoncé lui-même la nouvelle, élimine ainsi un concurrent potentiel en en prenant le contrôle. En effet, Instagram avait manifesté des ambitions fortes en matière de réseautage social. Interrogé l’automne dernier, le PDG du service de partage de photos avait présenté son logiciel plus comme une plate-forme de divertissement que comme une banale application de retouche.

« Je ne veux pas que les gens restent avec l’idée qu’Instagram est une entreprise de partage de photos. Instagram est une société de média. Je pense que nous sommes un média visuel. Je nous vois comme une plate-forme de divertissement disruptive qui permet de communiquer à travers des médias visuels. Je ne pense pas qu’il s’agisse uniquement de photos » a-t-il déclaré.

Pour Facebook, l’achat d’Instagram ne se limite pas à l’élimination d’un rival. Il s’agit également de renforcer l’une de ses fonctionnalités phares, le partage de photos. Bien que la visionneuse présente dans le réseau social se soit améliorée, elle ne dispose pas de l’attractivité d’Instagram. Le logiciel, s’il gardera son indépendance, sera un atout face à Flickr (Yahoo) ou Picasa (Google).

L’acquisition d’Instagram pour un milliard de dollars est également remarquable en ce sens où l’entreprise est non seulement jeune mais également petite. Elle ne compte que treize employés selon le Wall Street Journal, alors que Facebook en compte plus de 3000. Surtout, Instagram a réussi à bâtir un succès phénoménal sans disposer d’un modèle économique stable pour pérenniser son développement.

Selon les dernières statistiques fournies par Instagram, plus de 30 millions de mobinautes sont inscrits sur le service. Avec la récente mise à disposition du programme sur Android il y a tout juste une semaine, le nombre d’utilisateurs va atteindre de nouveaux sommets.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés