Après le Music Store, Apple et son iTunes se concentrent sur un prochain "Movie Store", pour vendre des films par internet. Mais selon Variety, les studios freinent des quatre fers pour ne pas se voir imposés un tarif unique, à l'image de ce que subissent les maisons de disques.

A l’exception notable de la plate-forme iTunes Japon, les maisons de disques ne sont jamais parvenues à imposer à Apple une tarification variable. Steve Jobs depuis le début impose aux labels de céder tous leurs titres au même prix de 0,99 $ l’unité, quelle que soit la popularité ou l’ancienneté de la chanson. Les séries TV et les clips vidéo sont eux aussi à un prix fixe de 1,99 $ chacun. Si ce n’est sur quelques rares exceptions dues à des cas très particuliers, Apple n’a jamais montré le moindre signe de relâche sur le sujet.

Mais selon le magazine Variety, Apple pourrait revoir sa copie pour l’ouverture d’une plate-forme consacrée aux longs métrages. Steve Jobs voudrait imposer un tarif unique de 9,99 $ par film, mais il pourrait céder en permettant un éventail de prix compris entre 9,99 $ et 19,99 $. « On ne peut pas être mis dans une position qui nous fait perdre notre capacité à fixer un prix plus haut pour nos contenus les plus populaires et plus bas pour les choses moins populaires« , explique au magazine un cadre d’un des studios en négociations avec Apple.

Et les studios cette fois ont une main forte dans la négociation. Contrairement à la musique où Apple est arrivé en sauveur de toute une industrie, la firme de Cupertino s’attaque avec les films à un marché déjà bien occupé par plusieurs acteurs de renom, particulièrement Movielink et CinemaNow. De plus Amazon devrait ouvrir une plate-forme de VOD appuyée par son très populaire iMBD.com et BitTorrent est lui aussi très attendu depuis qu’il a signé avec Warner Bros.

Variety a appris de plusieurs sources visiblement bien informées que les longs métrages devraient faire leur apparition sur iTunes d’ici la fin de l’année. C’est généralement à l’automne qu’Apple fait ses révélations les plus importantes. La sortie d’un kiosque consacré au cinéma pourrait ainsi coïncider avec la sortie d’un nouvel iPod, muni d’un écran extra-large et peut-être entièrement tactile pour éliminer les boutons et gagner un maximum d’espace pour les vidéos.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés