Imaginerait-on François Hollande envoyer le même type de message pour soutenir la série Borgia produite par Canal+ ? Sans doute non, et probablement même le lui reprocherait-on, s'il s'aventurait à mettre en avant la production d'une chaîne de télévision privée. Mais aux Etats-Unis, Barack Obama a utilisé Twitter pour se réjouir de la diffusion ce vendredi soir d'un nouvel épisode de la série House Of Cards, la première série TV (très politique) produite par Netflix, le géant américain de la vidéo à la demande — lequel préparerait son arrivée en France avec un modèle juridique qui le ferait échapper à la chronologie des médias.

Plaisantant avec ses 41 millions de followers (François Hollande en compte 605 000), le président américain a demandé aux internautes de ne pas gâcher le suspense en diffusant des spoilers :

Notez cependant que d'ordinaire, les tweets sont signés "BO" lorsqu'ils sont directement rédigés par Barack Obama, ce qui n'est pas le cas ici. 

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos