Quand un délinquant partage son propre avis de recherche sur son compte Facebook, il arrive ce qu'il doit arriver...

Il est couronné "délinquant le plus idiot" par Techdirt. Un certain Anthony James Lescowitch, né en juin 1978, était recherché par la police de Freeland, en Pennsylvanie, pour "violence aggravée et de nombreuses autres inculpations". Incapable de localiser l'individu, la police s'en était remise à la population en demandant à "quiconque connaissant le suspect" d'appeler le commissariat.

Elle ne s'attendait certainement pas à ce que le suspect participe fièrement à sa propre traque. En exposant tel un trophée son propre avis de recherche sur son compte Facebook, l'homme a fait comprendre aux policiers que le "Jimi Lescowitch" qui était sur le réseau social avec une photo de profil d'enfant était en fait le délinquant multi-récidiviste qu'ils cherchaient à appréhender :

Pour savoir où habitait Lescowitch, les policiers ont donc créé un profil Facebook d'une femme particulièrement attirante, qui l'a invité à boire un verre (une technique aussi utilisée par les Talibans contre les militaires).

L'homme a refusé le verre… mais il a accepté de la rencontrer pour partager une cigarette. Il a alors été cueilli par les agents qui l'attendaient au point de rendez-vous convenu. Ce qui fait le bonheur des policiers, très fiers de raconter leur exploit… sur Facebook :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés