Alors que les recommandations musicales se basent aujourd'hui essentiellement sur des algorithmes qui observent l'historique des écoutes, de nouvelles pistes sont envisagées. Par exemple, les suggestions pourraient s'appuyer sur les émotions de l'auditeur, par l'intermédiaire de l'informatique à porter sur soi. Spotify y songe.

Si les services d'écoute de musique en ligne sont bardés de fonctionnalités, certaines revêtent une importance plus importante que d'autres. C'est le cas des suggestions musicales. Chaque plateforme ou presque développe sa propre technologie pour fournir des recommandations aussi précises que possible, afin de coller au plus près des goûts de l'auditeur.

Dernièrement, c'est Beats Music qui a essayé de se démarquer de la concurrence. La plateforme musicale propose en effet un système mixte, qui implique d'une part des algorithmes et d'autre part l'intervention d'un staff chargé de faire une sélection éditoriale.

De son côté, Spotify planche sur une autre approche. Selon le Guardian et TechRadar, le service suédois pourrait fournir des recommandations musicales basées sur les émotions ressenties par l'auditeur ou ses déplacements. Plus besoin de créer une playlist en fonction de l'humeur du moment : le logiciel s'en chargerait à la place de l'utilisateur, en analysant son métabolisme.

"Peut-être avec des capteurs de mouvement dans les mobiles, nous pourrions commencer à deviner si les usagers sont en train de courir, de faire du vélo ou de conduire ? Peut-être que si le mobile contient un capteur de température ou un électrocardiographe, nous pourrions deviner si l'auditeur est tendu ou non", a commenté Donovan Sung, en charge de la découverte et de la recommandation musicales.

L'informatique à porter sur soi ("wearable computing") ouvre indéniablement de nouvelles perspectives et on peut imaginer que l'application mobile de Spotify pourrait interagir avec un bracelet connectée (ou une montre) qui aurait la possibilité de récupérer des informations. Plusieurs gadgets proposent déjà de mesurer le bien-être et la santé du porteur, et d'autres pourraient aller plus loin encore.

Toutefois, le propos de Donovan Sung laisse à penser qu'il s'agit plus d'un projet à moyen-terme qu'une fonctionnalité qui sera proposée dans les prochains jours. Reste à savoir s'il deviendra réalité un jour.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés