Comme attendu, Free a inauguré avec Roland Garros la diffusion de programmes de sports en haute définition. Le fournisseur d'accès annonce que 12.000 foyers ont accédé au service depuis le début du tournoi.

Avec 12.000 foyers qui ont accédé à la diffusion haute-définition des Internationaux de France de Tennis depuis dimanche, Free se félicite de posséder « le plus grand parc de décodeurs Haute Définition en France« . Une fierté légèrement exagérée vue la petitesse du nombre, mais dans la guerre médiatique que se livrent les opérateurs, tout est prétexte à s’affirmer meilleur que le concurrent.

Depuis le début de la compétition dimanche, tous les matchs disputés sur le cour central de Roland Garros sont filmés par une caméra en haute-définition. Free a conclu un accord avec la Fédération Française de Tennis qui lui permet de proposer les images et les commentaires de France Télévisions, sur le canal 66 à partir de la nouvelle Freebox HD, ou sur un ordinateur à partir du multiposte. « Cette première européenne est rendue possible grâce au partenariat noué avec Ateme, fournisseur de technologies dans le domaine de l’encodage« , précise Free. Ainsi le FAI « exploite pleinement le potentiel du standard MPEG-4 AVC pour descendre à un débit jamais atteint en diffusion HD commerciale (5,2 Mbit/s IP) contre près de 13 Mbit/s en moyenne pour les solutions retenues par les principaux acteurs du marché« , indique-t-il dans un communiqué.

Il n’en reste pas moins que malgré le taux de compression utilisé, beaucoup de freenautes équipés en Freebox HD (dont nous sommes) constatent des problèmes avec les programmes haute-définition. Non seulement des coupures répétitives, qui peuvent se justifier par une ligne ADSL trop faible en son débit, mais aussi et surtout des plantages purs et simples de la Freebox, imputables à elle seule. Sortie trop tôt, la Freebox HD n’est pas encore au point (impossibilité de définir le mode vidéo de la sortie HDMI, réglage du volume impossible sur les sorties audio numériques, …). Mais Free étaient les premiers, et c’est pour eux l’essentiel.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés