Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 23 Décembre 2013

Livres plus chers sur Internet : le Sénat propose pire encore !

En commission, les sénateurs ont encore durci la proposition de loi sur la vente de livres à distance, en proposant non seulement que les sites internet affichent un prix de base plus élevé qu'en magasin, mais aussi qu'ils aient l'obligation de faire payer des frais de port, même "symboliques".

En juin 2013, l'UMP avait déposé une proposition de loi visant à interdire la gratuité des frais de port des livres achetés sur Internet, pour faire obstacle à la jurisprudence de la cour de cassation, qui avait autorisé la gratuité de la livraison en 2008, jugeant que ça n'était pas une pratique de concurrence déloyale à l'encontre des marchands traditionnels, ni un contournement illicite de la loi Lang qui impose de vendre les livres au prix voulu par l'éditeur.

La proposition nous paraissait déjà absurde, puisqu'elle partait du principe que la gratuité des frais de port est une réduction de prix déguisée, alors qu'il ne s'agit que de frais de fonctionnement comme peuvent l'être les loyers, le chauffage ou les salaires des vendeurs dans les librairies traditionnelles. Pourquoi exiger de reporter certains frais sur le consommateur, et pas d'autres ?

Mais depuis, loin de prendre conscience d'une telle absurdité, c'est à qui fera pire dans la surenchère chez les parlementaires et le Gouvernement.

En Commission des affaires culturelles de l'Assemblée Nationale, il avait ainsi été voté que les frais de port seront payants, sauf si les consommateurs se font livrer à deux pas de chez eux, et non pas chez eux. Lors de la discussion du texte en séance plénière, les députés avaient supprimé cette disposition grotesque, mais ils avaient adopté une modification substantielle du texte, apportée par le Gouvernement.

Suivant la proposition faite par la ministre de la culture Aurélie Filipppetti, les députés ont modifié le texte pour obliger à vendre plus cher les livres sur Internet que dans les librairies physiques. Alors que ces dernières peuvent appliquer un rabais de 5 %, le texte prévoyait que les vendeurs en ligne doivent afficher les livres au prix fort, et qu'ils ne puissent retrancher les 5 % qu'aux seuls frais de port éventuellement imposés. Ainsi, un livre acheté sur Internet coûterait au minimum 100 % du prix imposé par l'éditeur, alors que le même livre acheté dans une boutique physique coûterait 95 % du prix. Mais il restait possible d'appliquer des frais de port gratuits.

La double peine

Or voilà que la commission de la culture du Sénat fait pire encore. Voici désormais ce que dit le texte qui sera examiné en plénière par les sénateurs le 8 janvier prochain :

Lorsque le livre est expédié à l'acheteur et n'est pas retiré dans un commerce de vente au détail de livres, le prix de vente est celui fixé par l'éditeur ou l'importateur. Le détaillant peut pratiquer une décote à hauteur de 5 % de ce prix sur le tarif du service de livraison qu'il établit, sans pouvoir offrir ce service à titre gratuit.

Double peine. Non seulement les boutiques en ligne ne pourront pas appliquer la réduction de 5 % sur le prix facial des livres, mais en plus ils seront dans l'obligation de faire payer des frais de port — ils pourront néanmoins toujours déduire 5 % du prix du livre de ces frais de port, ce qui dans les faits devrait autoriser la gratuité.

"Afin de compléter, pour en améliorer l'efficacité, le dispositif issu du vote de l'Assemblée nationale, votre rapporteure propose de réguler, parallèlement à l'interdiction du rabais de 5 % lorsqu'une commande passée en ligne est livrée à domicile, les conditions de facturation du service de livraison", explique la sénatrice Bazira Khiari dans son rapport déposé mercredi dernier. Après après écarté la fixation du prix de livraison par l'administration, ou l'obligation de faire payer le coût exact de livraison, l'élue explique qu'il reste "a minima l'interdiction d'offrir ce service à titre gratuit, même si, à l'évidence, les prix pratiqués par Amazon, en raison des conditions tarifaires obtenues auprès des logisticiens comme de sa capacité à rentabiliser son activité sur d'autres secteurs que celui du livre, resteront inférieurs à ceux que pourront pratiquer la majorité de ses concurrents".

"Même symbolique, la facturation de la livraison aura un effet psychologique sur le consommateur, en faisant disparaître un argument commercial majeur de la société américaine", écrit-elle.

Obliger le lecteur à payer plus cher les livres qu'il commande sur Internet, pour sanctionner le succès d'une entreprise étrangère. C'est certainement là un exemple de politique intelligente et clairvoyante.

Publié par Guillaume Champeau, le 23 Décembre 2013 à 10h11
 
83
Commentaires à propos de «Livres plus chers sur Internet : le Sénat propose pire encore !»
Inscrit le 24/11/2013
5 messages publiés
Ils s'accrochent à un vieux monde en train de disparaître...qu'ils aient raison ou tort n'y change rien.
Quand on s'accroche à quelque chose qui coule, on risque fort de couler avec.....
Inscrit le 03/12/2011
77 messages publiés
Frais de port : 0.01€
Tout ça pour interdire l'affichage "Livraison offerte".
Tout cela est pathétique...

Mais pas assez satisfaits, ils vont nous pondre "Frais de port obligatoires 1€ au minimum".
[message édité par jmjm le 23/12/2013 à 10:33 ]
Inscrit le 24/01/2006
419 messages publiés
Ouais, enfin on payera 0.01 euro de frais de port. Je vois pas trop ce que ca change...
Inscrit le 13/08/2002
24480 messages publiés
Tu paieras 0,01 euros de port, ajouté à 100 % du prix éditeur du livre. Alors qu'en librairie physique, tu paierais (la plupart du temps) 95 % du prix éditeur. Dans les faits tu payeras 5 % plus cher.
Inscrit le 19/03/2006
329 messages publiés
1/0,95 ~= 5,26% plus cher, même :-)
Inscrit le 17/03/2008
2616 messages publiés
Et pour les bouquins électroniques, ils vont obliger à faire payer le prix du download au 95ème percentile ?
Inscrit le 15/04/2010
866 messages publiés
Sachant que la librairie la plus proche se situe à 30 km de chez moi, je continuerai à être gagnant. Le libraire ne me verra pas plus demain qu'aujourd'hui ...
Ceci dit, des lois absurdes il suffit de regarder dans la hotte du Père Noël pour se rendre compte qu'il y en a tant et tant que plus rien n'a d'étonnant !
Inscrit le 19/03/2006
329 messages publiés
De même, l'envoi d'un mail devrait coûter au moins 0,53€, l'équivalent d'un timbre, même s'il n'est pas nécessaire pour ce mode d'acheminement, ceci afin de compenser la concurrence déloyale permise par le transport gratuit des données.
Inscrit le 17/03/2008
2616 messages publiés
Haha !

Microsoft en parlais à un moment , dans le but de réduire le spam...
Bien entendu, Microsoft , dans sa grande bonté, se proposait pour assurer la collecte de ces sommes ...
Inscrit le 02/08/2005
29 messages publiés
Pooop pop pop ! Rien à voir. L'idée était excellente au contraire : le prix de chaque email n'était que d'une fraction d'un centime. Un prix "transparent" pour un usager normal.

Mais pas pour un spammeur qui envoie des millions de messages simultanément.

Que Microsoft se propose de faire la collecte (ce dont je ne me souviens pas) ne lui rapportait certainement pas autant que le coût du traitement.

Et payer l'équivalent d'un ou deux euros par an pour ne plus recevoir de spam du tout me plaisait bien.
Inscrit le 04/09/2002
2717 messages publiés
t'inquiète! je suis certain qu'ils y pensent, tout au moins à une taxation sous forme de quelques centimes pour chaque mail envoyé.

et justement, la poste va mal...
Inscrit le 01/10/2004
1515 messages publiés
à‡a va aider les sites qui vendent depuis la Suisse, la Belgique, le Luxembourg ou... le Québec. Quant à ceux qui sont implantés majoritairement en France, tant pis pour eux.
Si vous avez des actions à la Fnac, revendez les, cette loi ne va certainement pas les aider ! Quant à Amazon ils vont peut-être râler pour la forme, mais dans le fond ça va juste les faire rigoler.
Inscrit le 24/12/2013
3 messages publiés
je voit amazon qui se frotte les mains d'ici
Inscrit le 25/09/2009
464 messages publiés
J'adore ces lois passé uniquement pour aider des entreprises qui ne se sont pas mis au goût du jour et qui devraient disparaitre par les lois de la concurrence.

Au final, cela pénalise le consommateur, ralenti le progrès et l'évolution, tout ça pour aider des gens qui, au lieu d'essayer de se démarquer dans le monde du commerce, se plaignent que "c'est vraiment pas juste"

Image IPB
Inscrit le 29/01/2004
265 messages publiés
les Sénateurs sorte de leurs sieste encore baveuse sur les bancs du sénat et dans un réveille en sursaut nous sorte encore une taxe mdrrrrrrrrrrrr
Inscrit le 30/10/2012
94 messages publiés
Il suffit pour Amazon, la Fnac et autres de mettre en place des "points fidélité" qui compenseront les frais de port "trop perçus" ou de glisser un bon de réduction dans le colis...

Un genre de rétro-commission quoi...
Inscrit le 09/07/2009
1110 messages publiés
Il ne reste plus à Amazon de faire une carte de fidélité, pour tous ses clients qui propose 5 % de remise, et le tour est joué.

Combien de députés, combien de ministres, combien de sénateurs, et combien de députés européens pour nous concocter des absurdités pareilles.

Tout cela pour ça.

Pauvre France, pauvres Français...
Inscrit le 21/05/2010
266 messages publiés
Mouais, moi, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre...
Traitez moi de dinosaure rétrograde, je m'en fiche, mais j'aime bien les librairies, j'aime bien acheter mes bouquins à de "vrais" gens avec qui on peu causer, s'engueuler ... à propos de son auteur favori...

Quand à tuyer le bizness model d'Amazon, je ne peu que m'en réjouir. Je ne pleurerais pas sur les millions perdu d'Amazon. Amazon, c'est une boite qui se torche allègrement avec le droit du travail (encore un truc de dinosaure rétrograde), tout les pains qu'elle peu se prendre dans la gueule, ça ne peu que me réjouir.

Quand au prix du livre, que ce soit en librairie physique, ou en ligne, il ne devrait avoir qu'un seul prix : le même, partout...
Et si c'est un livre electronique, bien évidemment il doit etre moins cher et DRM Free...
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
Sauf qu'avec ces lois ce sont les auteurs qui vont perdre en raison de la réduction de la couverture du marché.
Je déteste aussi Amazon et Google mais ces genre de loi transforment ces monstres en véritable anges.
Enfin je me pose une question simple: nos élus sont-ils des crétins ou des traîtres?
Inscrit le 23/12/2013
1 messages publiés
Enfin je me pose une question simple: nos élus sont-ils des crétins ou des traîtres?
Les deux mon général
Inscrit le 28/01/2013
13 messages publiés
"j'aime bien acheter mes bouquins à de "vrais" gens avec qui on peu causer, s'engueuler ... à propos de son auteur favori..."
Félicitations, tu viens de décrire INTERNET.
Inscrit le 16/03/2009
1230 messages publiés
Et toi, une occasion de te taire.
Inscrit le 28/01/2013
13 messages publiés
Ah, non, je m'insurge, je n'ai pas décrit une occasion de me taire, parce que non seulement c'est relativement difficile a faire, mais qu'en plus ça ne veut pas dire grand-chose.

Mais sérieusement, grand bien vous fasse si vous trouvez cool que l'on s'amuse à cracher sur le consommateur tout simplement parce que vous avez peur d'internet.
C'est bien cool pour vous si vous avez des librairies à portée de main, mais, personnellement, j'habite dans un petit village et il m'est impossible de trouver une librairie à 20km à la ronde.
Je ne regrette d'ailleurs vraiment pas la libraire de mon ancien quartier, qui n'avait jamais rien en stock et scrutait le moindre de tes mouvements dès que tu entrais dans son échoppe de 2 m².

Non, vraiment, Amazon a fait exploser le marché du livre et c'est tant mieux, je ne compte plus le nombre de fois ou j'ai acheté un livre que j'ai vu hors de mes surfs au hasard, chose qui aurait été impossible dans 97% des librairies du a un stock trop limité.
Inscrit le 21/05/2010
266 messages publiés
Je n'ai pas peur d'internet. Je suis internaute depuis 2004.
Je vis aussi dans un petit village. Le premier libraire est à 15 bornes aussi.
Mais je préfere prendre ma bagnole, aller à la librairie, et passer un moment à causer avec les libraires (dont un qui a une connaissance encyclopédique de la Bande dessinée) plutot que de passer du temps sur Amazon, et ne rien partager avec personne.

Internet c'est bien, mais ça ne remplace pas la vie "réelle", physique.

Ma démarche, de préférer le libraire physique, est une démarche politique, c'est un choix. De société. C'est comme choisir d'acheter mes légumes au paysan du coin, et préférer les légumes de saison, plutôt qu'aller à le supermarché, acheter des fraises en plein hiver...
Supermarché dont je sais que le patron se crèverait les yeux, plutôt que de donner les légumes un peu "passés" à des pauvres.
Alors que mon paysan, quand j'étais dans la galère, il a jamais hésité à me coller ses invendus dans les pattes, quand je passais en fin de marché.

On ne vit pas seul, Internet nous fait parfois oublier cela.
Inscrit le 24/12/2013
2 messages publiés
Et justement dans ces supermarchés on y trouve aussi des livres ...

Je suis en pleine campagne et j'ai été bien souvent dans la galère, je n'ai eu que le Secours Catholique pour me permettre de faire manger mes gosses ...
Les agriculteurs du coin s'en tapaient royalement que je ne puisse pas mettre à bouffer dans nos assiettes !
Nous n'avons pas tous hélas, la chance de vivre dans un village de bisounours, c'est ça aussi la réalité !
J'ai vu se créer des chaînes de solidarité sur Internet pour des gens qui n'avaient plus rien, je n'ai pas vu ça chez mes voisins ni chez les producteurs locaux ...
Faudrait voir à ne pas généraliser ... Et puis le libraire qui se trouve à 18 bornes de chez moi est un homme qui sourit quand il se pince, ça donne tout de suite envie de rester dans sa boutique tiens !
Et tant mieux pour ceux qui ont les moyens de mettre du carburant dans leur auto, de payer pour se garer, uniquement pour aller discuter avec leur libraire bien-aimé...
Inscrit le 20/04/2006
402 messages publiés
Et tu penses parler tout seul !?
Inscrit le 24/12/2013
2 messages publiés
Idem, la plus proche librairie est à 20 km de mon domicile, et encore quand je dis librairie c'est un supermarché, sinon à 18 km je trouve bien une librairie mais pas de stock, pas toujours les derniers bouquins, pas le droit de toucher pour lire le 4ème de couverture !!! Ajoutez à ça un libraire bougon et c'est le pied quand déjà il faut payer le carburant pour se déplacer, puis le parckmètre ...
Et comme tu le dis Saito Gray, au hasard de mes surfs également je déniche ou découvre des auteurs ou titres que je n'aurais de toute façon pas vus en librairie ou même mieux, pas eu envie de rester dans un endroit de 5m2 où chacun s'agace de ne pas trouver LE bouquin qu'il a vu sur le net, ce qui entraînera d'aller refaire quelques kilomètres mais de pouvoir se garer gratuitement puisque sur un parking de supermarché ou pour êtres plus exacte sur le parking des Espaces Culturels Leclerc, c'est sûr que les petites librairies doivent adorer Leclerc ... Bref ... T'as du fric tu peux te cultiver, t'en as pas trop, tu peux rester dans ton coin car même la bibliothèque (qui est pourtant un endroit où j'adore me trouver) ne peut se permettre d'avoir les tout derniers livres parus ...
Inscrit le 20/08/2010
898 messages publiés
La France ne fabrique plus rien... que des vieux. Pas étonnant que nous sombrions dans une gérontocratie soucieuse de préserver les activités économiques du passé au détriment de celles du futur.
Inscrit le 10/09/2010
43 messages publiés
Il paraît même que les c*** ça ose tout et que c'est à ça qu'on les reconnait. D'ici à ce qu'il y ait un lien direct entre les s******** et les c***...
Inscrit le 14/04/2005
351 messages publiés
[Edit] @ Guillaume : bon retour parmis nous.

Bah oui, c'est du protectionnisme : pénaliser une entreprise étrangère qui profite de l'UE pour faire de l'évasion fiscale.

Et d'une pierre deux coups, le Sénat cherche aussi à protéger les librairies françaises.

Il était temps.
[message édité par Brodie le 23/12/2013 à 11:28 ]
Inscrit le 30/10/2012
94 messages publiés
La FNAC est une entreprise étrangère qui profite de l'UE pour faire de l'évasion fiscale ?
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Je viens de recevoir quatre pneus, les frais de livraison étaient compris.
Va falloir interdire ça, le grand garage du coin fait la gueule ( faisait pas la gueule quand les trois autres petits ont fermé ). Il fait aussi la gueule car un gars vient en camion devant chez moi sur rendez-vous pour monter les pneus. Faudrait légiferer pour faire livrer au garage, obliger le site a vendre ses pneus plus cher si je les fais livrer ailleurs et poser par un autre. Oui?

Maintenant tu parles de pénaliser because évasion fiscale... tu as un probleme de logique, comme les sénateurs? Eux peuvent etre séniles, mais toi?

Et ils ne protégent pas les librairies ( 0,50€ et un choix moindre, cela n'incite pas â se mouiller les miches ) ni les petits sites: seuls les grands en sortiront bénéficiaires â cause des économies d'échelle.

Vu comme ça, c'est une aberration.
Inscrit le 27/10/2008
619 messages publiés
Tiens ! Un gars qui préfère, comme moi, Guillaume Champeau à ce rédacteur commettant une faute de français par phrase. Il y a des gens qui donnent leur préférence aux journalistes sachant écrire. Bizarre.
Inscrit le 21/12/2013
100 messages publiés
il est temp d'apauvrir les francais.
Inscrit le 24/11/2003
193 messages publiés
bricolage pour essayer de compenser le fait que amazon puisse vendre partout en europe en payant des impôts au luxembourg.
c'est vrai qu'il parait plus facile de s'attaquer à se probleme en bricolant des lois qui ne vont pas fonctionner et qui vont couter en terme de comptabilité... plutot que d'imposer une vraie fiscalité au sein de l'Europe.

et apres on se demande comment l'État arrive a ces déficits énormes.
ben voila un bel exemple de loi qui ne vont rien rapporter et vont couter en frais de gestion...

et tout ca pour protéger quoi?
rien puisque amazon n'est pas viser directement
et les gens ne vont plus aller chez les libraires pas pour une histoire de prix mais de facilité.

même si un livre coute 5% de plus chez amazon ca fera toujours moins que le parking ou le metro que je dois payer pour aller dans ma librairie (la fois ou je commande et la fois ou je vais le chercher en plus. et si j'ai le temps!)

bref usages en disparition loi ou pas...
Inscrit le 09/03/2010
1073 messages publiés
comment ça se passe si par exemple amazon expédie du royaume uni ou d'Allemagne les livres en français ?
Inscrit le 24/04/2009
34 messages publiés
Je ne sais pas comment ca se passera niveau loi, mais les livres francais chez Amazon UK sont bien plus chers que sur Amazon France. Pour en avoir commande plusieurs fois (j'habite au Royaume Uni), il est souvent moins cher (pour un achat de plus d'1 ou 2 livres) de les commander en France et payer les frais de port que de les commander sur Amazon UK avec la livraison gratuite... Du coup en faisant le processus oppose (livraison en France), il sera bien plus cher de commander chez Amazon UK que FR...
Inscrit le 09/03/2010
1073 messages publiés
enfin, le raisonnement tient sauf si amazon décide que non...
Inscrit le 30/09/2013
1264 messages publiés
alors qu'il ne s'agit que de frais de fonctionnement comme peuvent l'être les loyers, le chauffage ou les salaires des vendeurs dans les librairies traditionnelles. Pourquoi exiger de reporter certains frais sur le consommateur, et pas d'autres ?

1) Les entrepôts des vendeurs par correspondance ont également des loyers, sont chauffés et il y a les salaires des manutentionnaires à payer.
Donc je ne comprends pas trop le sens de la comparaison : je veux bien croire que ça a l'air magique de cliquer sur un livre à partir de son ordinateur et que le lendemain il soit dans la boîte aux lettres, mais je t'assure que ça ne l'est pas. Dire qu'il y a des loyers, du chauffage et des salaires chez les libraires traditionnels et imaginer qu'il n'y en a pas chez les vendeurs par Internet, ça semble assez ahurissant.

2) Je n'ai jamais vu dans une librairie une annonce "frais de chauffage gratuits sur tous nos livres". Alors que "frais de port gratuit" sur les sites de VAD, ça on le voit. Donc faudra m'expliquer le report de certains coûts sur le prix des livres et pas d'autres.

3) Au cas où tu l'aurais oublié, le prix des livres est fixé ; la seule chose que peut faire un libraire, c'est une réduction jusqu'à 5%. Donc imaginer qu'un libraire reporte ses frais de fonctionnement sur le prix de vente d'un livre dont il ne maîtrise pas le montant est absurde. Au contraire, un libraire va adapter ses frais de fonctionnement aux prix de vente des livres.

4) Inclure les frais de ports des livres dans les frais de fonctionnement, je pense que le premier comptable venu va exploser de rire. Les frais de fonctionnement sont des frais mutualisés entre tous les clients et pour lesquels il n'y a aucune corrélation directe avec chaque vente.
Si tu mutualises les frais de port, alors tu es obligé de les inclure dans le prix de vente. Mais, avec les livres qui ont un prix imposé, ce n'est pas possible.
Et si tu ne vends aucun article, tu n'as aucun frais de port à payer.

5) Faire payer les frais de port est également une mesure écologique :
Au lieu d'acheter 1 livre chez Amazon le lundi, puis 1 livre chez Amazon le mardi, ce qui va entraîner deux livraisons, une le jeudi et une le vendredi, peut-être que les gens y regarderont un peu plus précisément et grouperons leurs achats.
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Pas faux, mais des problemes d'échelle.

1 ) payer un loyer "hangar" et dix smicards pour 1 000 000 de livres ou un bail commercial et deux libraires pour 1 000, ce n'est pas les memes frais.

3 ) le prix d'achat est différent du prix de vente imposé. Les frais de fonctionnement ( cf point 1 ) sont compris dans cette différence.

2 & 4 ) pas de probleme a inclure l'envoi dans les frais généraux, surtout si ça n'apparait pas nommément sur la facture client. à‡a peut apparaitre sur la facture fournisseur ( 1 000 000 d'envois en métropole / an pour 2 000 000€, par exemple), tout comme les machines a affranchir/ timbre, emballages, SAV... ). Ou le boulanger, le boucher, l'épicier... en camionnette qui fait le tour des villages, le facteur. Ou la campagne du politicard qui propose ça.

5) tu vois une mesure éco dans le groupement des envois mais pas dans le fait de ne pas avoir a se déplacer IRL?
[message édité par Severe le 24/12/2013 à 00:17 ]
Inscrit le 19/05/2011
1216 messages publiés
Sinon, ils se posent toujours la question du pourquoi les gens "piratent" ?
Inscrit le 15/02/2012
2 messages publiés
Tout cela me parait profondément débile... le principe d'essayer de préserver les librairies locales me parait bien, voir indispensable, mais la méthode utilisée me parait illogique et inefficace.
  • Avec ce système, et pour des géants comme amazon, cela ne changera rien, ils font des marges de 30 à 40% et sont déjà moins cher que les libraires de terrain, ils pourront toujours faire des remises ou points fidélité
  • Sur le fond il y a un vrai marché pour les gens qui veulent commander leur bouquin online en 1-click, donc sauf à les forcer à vendre plus cher cela n'aura aucun impact sur ses gens là.
  • Les libraires eux, n'en tirerons quasiment aucun bénéfice, combien de gens vont renoncer à amazon car il y a 10 centimes de frais d'envoi si au global c'est à peu prés le même prix et qu'il n'ont pas envie de se déplacer ?



Donc beaucoup de texte de loi et de messages négatifs pour un effet réel qui sera bien difficile à démontrer.

Et puis je croyais qu'on était dans un pays ou la concurrence est libre et encouragée ??? (je plaisante...)
Et pourquoi que les livres ?

Tout cela n'a aucune logique, si on veux protéger les commerces de proximité, alors il faut pénaliser l'activité de vente à distance genre un impôt sur le chiffre d'affaire spécifique pour cette activité, et abaisser la fiscalité des petits commerces (J'évite volontairement toute notion de taxe ou subvention car cela passe systématiquement par les gros doigts bien gras de notre gouvernement qui aura vite fait de monter une structure ad hoc avec X centaines de fonctionnaires inutiles qui viendrons parasiter le système)
Inscrit le 30/09/2013
1264 messages publiés
Toi, ça doit faire longtemps que tu n'a pas acheté un livre. Parce que sinon, tu aurais remarqué que sur les livres français, le prix n'est pas indiqué sur une étiquette collée, mais directement imprimé sur le livre.
Donc non ! Amazon n'est pas moins cher que la librairie de ton quartier car le prix du livre est EXACTEMENT le même.

La seule marge autorisée pour les libraires : c'est une remise pouvant aller jusqu'à 5%, ce que beaucoup de libraires appliquent.
Inscrit le 02/08/2005
29 messages publiés
Je ne suis pas sûr que le prix soit l'élément déterminant du bouzin. C'est plus l'idée "je veux ce bouquin dont je viens d'entendre parler sur tel ou tel média" qui est INSTANTANEMENT comblé en deux clics.

Un truc que j'aimerais bien trouver chez les -vrais- libraires c'est un site qui permet de fouiller dans le stock AVANT de me déplacer. Voire de le bloquer pour que quand j'arrive je sois sûr de trouver mon bonheur.
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
ouaip.
Un compte "grand entreprise" est livré illico et "gratuitement" sur le chantier n'importe ou en France. Meme une boite de rondelles.

Ce systeme ne protégera pas le libraire du coin, car la différence de prix ( 9,50 au lieu de 10,01 ) n'incite pas a y passer une heure et pour un choix moindre. à‡a ne protégera meme pas les petites librairies en ligne qui n'ont pas les memes frais d'échelle .
à‡a avantage in fine les gros, donc la FNAC et consorts.
Inscrit le 23/09/2006
3224 messages publiés
ouais eh bien je prefere les payer plus cher pour le coup !

aller à la librairie:
voiture, essence, embouteillage, stress, se garer, parcmetre, vendeur pas aimable OU incompetent OU n'a pas ce que je veux en stock, delais de livraison/commande scandaleux, possibilité de devoir de verser un accompte, rage qui monte... possibilité que son moyen de paiement soit refusé pour motifs à la con, rerage qui monte, sortir de la librairie, risquer d'agresser des gens tellement t'es ennervé...

acheter en ligne:
chercher, selectionner, cliquer/ajouter dans le panier, regarder/découvrir les recommandations croisées automatiques (parfois pertinentes), valider commande... attendre livreur le surlendemain.

non vraiment, ils sont pas rendus avec leurs conneries !

je sais qu'amazon est le grand satan, mais en tant que CONsommateur qu'on me propose un truc aussi pratique meme pour un surcout et je prend. et NON aller voir des libraires en live qui n'ont aucune connaissance de la litterature de niche qui m'interesse etpietiner en file indienne devant la caisse j'appelle pas ca pratique
[message édité par Djaron le 23/12/2013 à 12:19 ]
Inscrit le 30/09/2013
1264 messages publiés
NON aller voir des libraires en live qui n'ont aucune connaissance de la litterature de niche qui m'interesse

ca tombe bien, amazon n'a aucune connaissance de la littérature de niche qui t'intéresse : ils ont juste des stocks.
Inscrit le 23/09/2006
3224 messages publiés
oui ils ont du stock, plus que le libraire du coin
du coup conseil equivalents (ou absence de conseils)*
stocks superieurs...

c'est vite vu

* encore que avec les recommandations j'ai découvert des trucs sympas mais ca marche pas a tous les coups
Inscrit le 30/09/2013
1264 messages publiés
Et si au lieu d'acheter sur Amazon, vous achetiez sur des librairies en ligne françaises, qui sont souvent le site Internet de "vraies" librairies.

http://www.furet.com/ (Lille)
http://www.lalibrairie.com/ (sur toute la France)
http://www.decitre.fr/ (Lyon)
http://www.lagriffenoire.com/ (Saint-Maur)
...
Inscrit le 13/08/2010
7430 messages publiés
oui, 100 fois oui
Avec du service et de vrais gens au téléphone (Decitre en tout cas) et un système de chat du tonnerre de Zeus !
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Inscrit le 12/06/2009
11 messages publiés
Pasque ces librairies ne proposent pas les livres qui m'interessent, cad, comics en anglais, livres de jeux de roles en anglais, et sf/fantasy (si vous avez dit, en anglais, vous avez gagnez un yoyo en cerisier blanc du japon )
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
en anglais, Oeuf Corse?
Inscrit le 23/04/2013
143 messages publiés
avec la ficelle du meme metal?
Inscrit le 09/10/2008
3228 messages publiés
et pour qu'elle raison payer plus cher ? pour faire plaisir aux entreprises françaises et soutenir le pays le plus taxé ?

acheter a l'étranger moi je vous dit, ca suffit d'aider des entreprises incapables d'innover et noyer sous les taxes.

suffit de prendre l'exemple numéricable qui reporte la hausse de la tva directement sur le consommateur..
Inscrit le 21/12/2013
100 messages publiés
Inscrit le 03/12/2013
3 messages publiés
J'ai au moins 4 librairies dans ma ville, plus une FNAC. Pas une seule ne propose un rayon décent pour les BD que j'achète, le rayon est même parfois vide, je suis bien content de les trouver sur le net.
Est-ce pour autant que ça signifie qu'ils sont "retirés dans un commerce de vente au détail de livres" Rien n'est moins sûr...
Inscrit le 30/09/2013
1264 messages publiés
Faut pas exagérer non plus : personne n'a dit que la vente sur Internet c'était le mal absolu.

Mais il y a des tas de librairies spécialisées (y compris en BD) en France qui ont des sites Internet.
Et personne ne va t'engueuler si tu vas chez Amazon parce que même sur ces sites là tu ne les trouve pas.
Inscrit le 03/12/2013
3 messages publiés
Je dis juste que je ne les trouve nul part en magasin, donc je suis obligé de passé par internet. Ce que les autres pense si je le fais je m'en fiche.
Et ça me ferait chier d'être obligé de payer plus cher pour un truc que je ne peux pas acheter ailleurs.
Inscrit le 15/12/2008
202 messages publiés
Après après écarté la fixation du prix
>
Après avoir écarté la fixation du prix, je suppose
Inscrit le 13/08/2010
7430 messages publiés
Les livres sont de + en plus chers, c'est scandaleux.
Celui-ci est collector et se trouve dans tous les (bons) kiosques !



si vous ne pouvez pas vous le payer : volez le !
Inscrit le 10/01/2012
11 messages publiés
xD Tu aurais quand même pu mettre un meilleur prix, genre les 3/4 de celui-là, ça incite plus à l'achat :-)
Inscrit le 13/08/2002
24480 messages publiés
Ptain Wikileaks est partout
Inscrit le 15/12/2008
202 messages publiés
Tu t'es dépassé là Mosquito !

Bravo
Inscrit le 21/03/2009
1773 messages publiés
Mesure pour défendre quoi ?... des commerçants "Français" ?
Même pas, puisque la vente par internet peut aussi se faire par des sociétés Françaises.

Bref, encore une loi pour empêcher une nouveauté de se développer, ou soutenir une rente.

Heu... Tous ces gens la... ils ont compris que de toutes façons le monde évoluera avec ou sans "nous" ?
Et que les vainqueurs, ce sont ceux qui évoluent.

On va en crever de toutes ces conneries de lobbyistes qui susurrent des lois contraires aux intérêts du pays.

C'est tout notre système qui est à revoir.

Personnellement, j'ai de plus en plus envie de changer de pays et de laisser celui la tomber tout seul.
Dans 20 ans ou 30 ans, la France dans le "tier monde".... sans moi.
Inscrit le 21/12/2013
100 messages publiés
Y faut ralentir le progrés.

C'est montbourre qui le dit.
Inscrit le 07/01/2009
117 messages publiés
Consternant !

Ils se battent pour un support qui comme le CD est voué à disparaitre dans les années à venir.

Il est important que l'on continue de lire/écrire écouter de la musique, mais se battre pour un support est à mes yeux une aberration.

J'ai peut être une vision un peu trop "futuriste", mais aujourd'hui CD/DVD sont morts ... le prochain support à disparaitre sera peut-être le livre papier ...
Inscrit le 21/05/2010
266 messages publiés
Si le livre papier venait à disparaitre, ce serait une vrai calamité !

En matière de stockage de données, le livre papier a de nombreux avantage :
Il ne s'use pas vite, ne nécessite pas de connexion internet, pas d’électricité, son fonctionnement est simple, il n'a pas besoin de mises à jour, il ne peu pas être désactivé à distance...

Un livre est trop peu sophistiqué pour tomber en panne, et, en cas de besoin, il fait un excellent moyen de chauffage, ou en extrême limite, permet d'emballer des poissons, ou se torcher le cul.
Il peu aussi caler une armoire, ou servir d'argumentaire pour faire avouer un suspect...

Le livre restera... Les libraires... un peu moins ?
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Y'a pas a dire, je viens d'acheter le dernier Pratchett et c'est plus jouissif que sur écran et je peux l'inclure dans ma bibliotheque.

P.S: pour faire avouer, c'est l'annuaire.
Inscrit le 21/05/2010
266 messages publiés
Oui, mais l'annuaire, c'est quand même un livre. Il y a peu d'action, mais beaucoup de personnages.
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
L'annuaire, c'est pour ne pas bousiller les phalanges ou laisser des marques de coup.
Inscrit le 20/07/2011
886 messages publiés
Riche sera celui qui détiendra des sommes de savoirs dans des livres, CD/DVD quand nos conneries auront flingué tout contenu dématérialisé.
Inscrit le 07/05/2004
889 messages publiés
Qu'ils aillent se faire mettre !

Désolé du langage !
Inscrit le 09/02/2012
47 messages publiés
Il restera a Amazon la possibilte de vendre des livres "d'occasion" neufs avec une decote + importante...



les concessionaires auto le font....pourquoi pas les vendeurs de livres???
Inscrit le 14/05/2009
464 messages publiés
Heureusement que le ridicule ne tue pas !
Et on paie pour avoir des sénateurs et des députés aussi stupides ?

Dans quel monde vivent-ils ?
Au XIXème siècle ?
Je ne peux croire a si peu d'intelligence de la part de personnes censées avoir fait quelques études...
Il est vrai qu'il ne faut pas confondre instruction et intelligence !!
Inscrit le 13/08/2011
433 messages publiés
plus personne ne va acheter des livres
ou uniquement ceux de premiere necessité
Inscrit le 24/12/2013
1 messages publiés
Chers Amis
Je crains que les ventes de livres ne s 'effondrent, déjà le passage à l'euro à fait augmenter le prix des livres de manière monstrueuse et maintenant on veut réduire encore une fois le pouvoir d'achat des Français, je crois que je limiter mes achats et fréquenter les bibliothèques assidument. Cette nouvelle politique ne profitera pas au marché du livre mais réduira encore davantage notre consommation et donc notre liberté. Amazon a le mérite de vendre des livres à petits prix et de faire vendre et donc lire des livres. J'habite dans un village à 130 k de de Paris: aller à Paris, payer le parking puis le livre est une dépense d'énergie, de temps et d'argent que je me refuse à faire. Les libraires n'ont pas protesté devant la hausse de prix des livres et maintenant ils déclarent la guerre aux lecteurs potentiels??? C'est absurde, surtout à une époque où les jeunes lisent surtout des tweets et des textos.! Si on m'empêche d'acheter des livres eh bien je relirais eux que j'ai déjà! Notre pouvoir d'achat se réduit avec chaque décision gouvernementale, il faut laisser un peu de plaisir aux gens à un prix abordable.
Amitiés
JH
Inscrit le 20/07/2011
886 messages publiés
Tout pouvoir n'aime pas un peuple trop instruit car il se manipule moins facilement.
Inscrit le 25/08/2008
719 messages publiés
N'importe quoi et aucun rapport.
Inscrit le 21/05/2010
266 messages publiés
Inscrit le 25/05/2008
3003 messages publiés
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 24/12/2013 à 13:25
De toute façon, même 5% moins cher en boutique, le livre en librairie me revient plus cher, si je vais l'acheter. La librairie la plus proche de chez moi est a 30 km. Même quand j’étais en ville, le ticket de bus me coutait plus cher que 5% du prix d'un livre. Pour qu'il redevienne compétitif, il faudrait des frais de port a 10 euros.

Ouvrez des librairies là ou vivent les gens, les ventes remonteront.
Inscrit le 25/08/2008
719 messages publiés
Tout le monde n'habite pas le trou du cul du monde.Z'avez qu'à déménager...
Au moins vous avez une belle vue de votre fenêtre et mangez bio...
Tout ce qui protège les libraires "physiques " de ces gros voleurs d'Amazon qui se fout ouvertement de notre gueule est une bonne chose...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Décembre 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5