Dans le classement des sites les plus populaires pour partager des photos, un bouleversement est en cours. Facebook est en train d'être détrôné par Snapchat. Mais les statistiques des deux plateformes obtenues par Business Insider doivent être relativisées.

Snapchat est en train de détrôner Facebook dans le classement des services les plus populaires pour le partage de photos. D'après les dernières statistiques obtenues par Business Insider, les internautes préfèrent échanger des clichés sur Snapchat que sur Facebook. La jeune plateforme en recevrait quotidiennement 400 millions, contre 350 millions pour le réseau social.

En octobre, Snapchat avait annoncé recevoir 350 millions de photos chaque jour. Au cours du printemps 2012, Facebook avait indiqué que ses membres partageaient quotidiennement 300 millions de clichés. Est-ce donc le signe d'un basculement dans les usages ? Que les internautes se détournent de Facebook pour découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles façons d'échanger ?

Il y a sans doute un peu de ça. Snapchat connaît en effet un succès fulgurant, notamment aux États-Unis et tout particulièrement auprès des ados. Facebook n'a pour l'instant pas encore trouvé la bonne parade pour rivaliser avec un service original (les photos s'effacent sur le téléphone du destinataire au bout de quelques secondes). La preuve : sa seule stratégie consiste pour l'instant à obtenir sa neutralisation. En vain.

Cela étant, il convient de nuancer ces données. D'abord, les statistiques de Snapchat incluent les échanges de photos ET de vidéos, bien que Business Insider assure que cela ne change rien (Snapchat aurait quand même dépassé Facebook même en ne considérant que les clichés).

Ensuite, Snapchat ne propose aucune autre fonctionnalité. Le logiciel ne permet que l'envoi et la réception de photos et de vidéos, alors que Facebook offre d'autres usages : messagerie instantanée, messagerie privée, jeux, applications, abonnement à une page ou à un groupe, etc. Autrement dit, aucune autre fonctionnalité ne vient distraire l'utilisateur de Snapchat.

Il n'en demeure pas moins que la montée en puissance de Snapchat est impressionnante. Même à supposer que Snapchat n'a pas encore dépassé Facebook dans le domaine du partage de photos, cela ne saurait tarder : il y a une tendance de fond clairement favorable au jeune service. À moins que Facebook ne parvienne au final à prendre le contrôle de l'application, comme avec Instagram.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés