Mozilla veut faciliter l'existence des développeurs en proposant une solution pour convertir automatiquement des applications web en applications natives pour Windows, Android, Mac OS X ou Linux. Cette opération ne nécessite aucune ligne de code particulière, selon la fondation.

La diversité des systèmes d'exploitation est incontestablement un avantage pour l'usager, qui peut en sélectionner un en comparant leurs atouts et leurs handicaps. Mais à l'inverse, elle peut constituer un véritable calvaire pour le développeur soucieux de rendre son application disponible au plus grand nombre car il doit jongler avec des écosystèmes différents.

Certes, il existe les applications web. Celles-ci peuvent fonctionner sur n'importe quel système d'exploitation, car elles font appel à des technologies adoptées par tous comme le HTML5, le JavaScript et le CSS. Mozilla soutient complètement le principe des applications web, car elles s'appuient sur des "valeurs essentielles — l'ouverture, la liberté et le choix de l'utilisateur".

Mais la fondation est aussi consciente que des réponses particulières doivent être apportées à des problématiques particulières. Sur le blog Hacks.Mozilla, il est indiqué que certaines applications proposées dans la boutique d'applications Firefox Marketplace pourront être converties automatiquement en applications natives, en fonction du système d'exploitation concerné.

Ce processus fonctionne uniquement lorsque le navigateur web Firefox est installé avec le moteur de rendu Gecko : autrement dit, la conversion automatique fonctionne avec Android, Windows, Mac OS X et Linux. En revanche, ça ne marche pas avec iOS, dans la mesure où Apple imposer exclusivement WebKit comme moteur de rendu (du coup, Mozilla refuse de sortir Firefox sur iOS).

Comme le montre la vidéo ci-dessus, lorsque l'usager se rend sur le Firefox Marketplace depuis son navigateur web (Firefox), il peut récupérer une application web qui sera convertie automatiquement selon le type de l'O.S. détecté. Une fois installée, elle se comporte et peut se désinstaller comme une application classique.

D'après les deux auteurs de l'article sur Hacks.Mozilla, Bill Walker (manager senior) et Robert Nyman (évangéliste et auteur sur le blog), cette conversion ne nécessite pas la moindre nouvelle ligne de code du développeur. Aucun changement particulier n'est à faire, hormis les adaptations liées au dispositif d'arrivée (taille de l'écran, capacité de l'appareil, performances).

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos