Suite à la plainte de la fédération de l'industrie musicale italienne (FIMI), la justice a ordonné le blocage de cinq sites de liens BitTorrent dont la nouvelle adresse de The Pirate Bay.

Face au piratage sur Internet, chaque pays suit sa propre stratégie. Si la France s'appuie surtout sur la mécanique de la riposte graduée, l'Italie laisse une large place aux actions en justice visant à obtenir le blocage des plateformes de liens BitTorrent au niveau des fournisseurs d'accès à Internet, afin que les internautes italiens ne puissent pas s'y rendre..

Ces trois dernières années, plusieurs sites de liens très populaires parmi les adeptes du téléchargement ont ainsi été bloqués par les principaux opérateurs italiens. C'est le cas de The Pirate Bay, de BT Junkie, de TorrentReactor, de Kat.ph et d'IsoHunt, qui va de toute façon disparaître. Cela ne concerne pas seulement l'univers de BitTorrent, les plateformes de téléchargement direct sont aussi concernées.

Cette fois, cinq nouveaux sites de liens BitTorrent vont devoir être bloqués par les fournisseurs d'accès à Internet italiens. Il s'agit d'ExtraTorrent, 1337x, H33T, TorrentHound et The Pirate Bay (c'est son nouveau nom de domaine qui est visé). C'est la fédération de l'industrie musicale italienne (FIMI) qui est derrière cette action, précise Torrentfreak.

L'action de la FIMI contre les sites qu'elle veut voir disparaître est parfois en décalage avec l'actualité des plateformes. H33T est par exemple concerné par le blocage alors que la plateforme est hors service depuis plusieurs semaines. Concernant ExtraTorrent, le blocage vise l'adresse en .com alors que les responsables redirigent désormais les usagers vers une adresse en .cc.

Mais la prise en compte de la nouvelle adresse de The Pirate Bay montre que la fédération de l'industrie musicale italienne s'efforce quand même de coller au plus près des dernières décisions de ceux administrant ces plateformes (notamment en s'attaquant aux sites miroirs). Exatratorrent.cc devrait donc être tôt ou tard la cible d'une action en justice.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés