Déjà quatre ans que Ratiatum.com est né ! Ouvert comme un site spécialisé sur le Peer-to-Peer, Ratiatum a grandi pour devenir un média ouvert à tous les loisirs numériques et un espace de discussion sur les problématiques liées notamment au droit d'auteur et à la concentration des médias.

En quatre ans, Ratiatum a énormément évolué. Créé le 19 avril 2002 pour succéder au défunt eDonkeybot.com (merci à Pb33 que l’on n’oublie pas), Ratiatum était alors essentiellement destiné à informer sur les outils liés au réseau eDonkey : eDonkeyBot bien sûr, mais aussi NPDonkey dont le créateur Nawer est depuis resté à nos côtés à la tête du développement technique de PressTIC, la société éditrice de Ratiatum. Petit à petit, le site s’est spécialisé sur l’étude de l’ensemble des réseaux P2P, avec toujours en leitmotiv leur utilisation légitime et légale. C’est ainsi qu’est née la première chaîne de téléchargements au monde entièrement basée sur des réseaux Peer-to-Peer. A l’heure où nous écrivons ces lignes, elle a généré 3.913.580 téléchargements et plus encore de partages.

Les articles d’analyse économique et juridique de tout le secteur culturel numérique se sont multipliés, donnant à Ratiatum une crédibilité aujourd’hui reconnue par une majorité des acteurs de la filière musicale et cinématographique, qui sans partager nos idées, ont appris à les respecter – à l’exception de villages d’irréductibles gaulois comme la SCPP ou VirginMega qui continuent à nous bouder, nous l’espérons plus pour longtemps.

En mars 2006, Ratiatum a généré 4,5 millions de pages vues et reçu près de 1 million de visiteurs uniques.

Depuis quatre ans, Ratiatum a évolué pour accompagner le développement de tous les médias numériques qui ne se résument plus au simple échange de fichiers multimédias sur Internet. Vidéo à la demande (VOD), services de musique en ligne, loisirs mobiles, les offres se sont multipliées et ont appris bon gré mal gré à coexister avec le P2P. Nous avons ouvert sur Ratiatum un wiki dédié au P2P (que nous étendrons pareillement à tous les médias numériques), et accueilli les services de Jamendo et BnFlower. D’autres initiatives suivront.

Le gel des plaintes que l’on connaît en France a provoqué une entente forcée et les chiffres nous démontrent qu’elle n’a pas freiné le développement des offres marchandes. Le projet de loi DADVSI, au centre de nos préoccupations ces derniers mois, veut néanmoins venir briser cette entente forcée et ré-armer les lobbys industriels pour raviver les braises d’un combat qu’ils n’ont ni perdu ni gagné. Nous le regrettons vivement alors que la discussion s’engage enfin de façon constructive, notamment sur Ratiatum entre les forumeurs et Laurent Petitgirard, ancien président de la Sacem.

Ratiatum continuera quoi qu’il en soit dans la même optique de conciliation des intérêts de tous, et de défense de la technologie P2P qui permet à tous de devenir distributeurs de culture et d’information (comme le démontrait encore une actualité de ce matin). Rendez-vous l’année prochaine pour fêter nos cinq années. Et d’ici là, rendez-vous chaque matin pour suivre l’actualité des loisirs numériques et en discuter.

Nous préparons encore de nouveaux services pour 2006, dont certains seront proposés très prochainement.

Merci à tous ceux qui nous permettent de continuer à vous proposer tous ces services, en particulier merci à Nawer, Rork, Tarl, Jeanbon, Master-inferno, mxlweb, toute l’équipe de modération du forum, tous les participants au wiki, et bien sûr mais pas seulement, à vous les lecteurs !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés