La blogueuse Klaire a réalisé le test intégral des plateformes légales de vidéos ayant reçu le précieux label "PUR" par la Hadopi. Téléchargement impossible après paiement, problèmes techniques, offre inexistante... Résultat : 16 des 20 plateformes testées posent problème.

On connaissait le très bon Tumblr "J'voulais pas pirater", qui montre combien l'offre légale que l'Hadopi est censée encourager par des courriers de menaces et bientôt des amendes semi-automatisées est indigente. Mais la blogueuse Klaire a été plus loin encore, en ayant le courage de tester avec son Mac l'ensemble des plateformes ayant bénéficié du fameux label PUR de l'Hadopi.

Elle s'est mise dans la peau de l'internaute lambda qui, suivant les recommandations de l'Hadopi, se rend sur le site PUR.fr pour trouver les sites légaux sur lesquels trouver des contenus vidéo à télécharger ou à visionner légalement. Le résultat, qu'elle décrit par le menu dans un excellent billet, est véritablement effarant.

Résumons pour ceux qui souhaitent la version rapide. En gras, ceux qui posent problème :

  • Funanim  : l'achat du film "Strait Jacket" (1,49 euro) se termine par un message d'erreur au moment du téléchargement ;
  • Wakanim : un seul épisode d'anime japonais vendu 2,30 euros. Mais aucun problème à signaler  et "la qualité est bonne et les sous-titres clean" ;
  • Lardux  : impossible de tester, le player ne s'affiche pas. Et le site semble très amateur ;
  • People for cinema : Rien à faire dans la liste des sites labellisés PUR, puisque ce site de crowdfouding (financement participatif) ne propose lui-même aucun contenu à télécharger ;
  • MegaVOD  : Que des films, pas de série TV. Navigation très difficile dans le catalogue. Impossible de s'inscrire pour payer un film à 5 euros. Service technique : 7 minutes d'attente sur un numéro surtaxé. "Il me dit qu’avec Numéricable, ça marche pas. C’est pour ça que mon email ne fonctionnait pas". No comment. "En fait c’est un abonnement de 5 euros par semaine qui donne droit au téléchargement d’un film par semaine. Ça passe visiblement par le FAI  qui le  facture sur votre abonnement tv. Il me dit que pour résilier, il faudra contacter le FAI ou rappeler". No comment.
  • Europa Films Treasures : lien mort pour accéder au site. Le site a disparu.
  • Alloclips : Pas de problèmes particuliers.
  • ArteVOD : le lien fourni par le site PUR.fr est mort. En trouvant le bon lien, Laire a pu acheter un documentaire pour 2,99 euros. Résultat excellent : "Le site est ergonomique et fonctionne, 3 euros pour un docu ça me parait honnête."
  • Carlotta VOD  : Ne marche pas sous Chrome. Par ailleurs le film testé, vendu 50 centimes sur cette plateforme de films "du patrimoine" (de vieux films), était proposée gratuitement en toute légalité sur Dailymotion.
  • Imineo : Le téléchargement ne fonctionne pas sous Mac, ce qui est toutefois précisé avant l'achat (le streaming fonctionne). Catalogue pauvre, mais ça fonctionne.
  • INA.fr : Impossible de télécharger la vidéo achetée 99 centimes ;
  • Movies-Angel : N'a rien à faire dans les sites PUR, là encore il s'agit de crowdfounding.
  • OFF TV : Pas de problème technique, mais pas de grand intérêt pour orienter l'internaute vers une offre légale (il s'agit de la web TV d'Universal, chargée de promouvoir des contenus Universal et rien d'autre) ;
  • Starzik : pas de problème particulier ;
  • TousCoProd  : encore du crowdfounding sans intérêt pour l'accès à l'offre légale ;
  • Vidéo à Volonté : Une série américaine que Klaire croyait avoir acheté en VOST pour 1,99 euros… s'avère être une VOFR (version doublée en français, au lieu d'une version originale sous-titrée). Il ne s'agissait pas d'une erreur technique, mais d'une erreur induite par le design du site ;
  • VirginMega  : catalogue de séries très pauvre, voire incohérent (la saison 1 et 10 de Friends sont proposés, mais pas les saisons intermédiaires). Absence d'indication sur la présence de doublage ou non. Ne fonctionne pas sous Mac, à cause du format Windows Media imposé.
  • Vodeo : aucun problème.
  • VOD Mania : paiement uniquement par SMS, ou en payant minimum 10 euros. Le player affiche un message d'erreur. Impossible de lire la vidéo achetée ;
  • Zaoza  : message d'erreur au moment d'acheter un pass. Par ailleurs, impossible de se désabonner une fois inscrite sur le site.

Mais vite, VIVEMENT LES AMENDES DU CSA POUR FORCER LES INTERNAUTES A CONSOMMER LEGALEMENT ! Il est grand temps de discipliner ces pirates d'internautes. A moins qu'enfin, les députés ne mettent fin à cette folie. Ce qui est semble plus que nécessaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés