Aux USA, la FDA a autorisé une application mobile capable d'évaluer la vue d'un patient sans recourir à un ophtalmologiste. Si le logiciel n'a pas vocation à remplacer le médecin, il permet toutefois un suivi plus régulier et limite les déplacements au cabinet que lorsqu'un problème est effectivement repéré.

La vue est incontestablement le sens le plus utilisé chez l'homme. En conséquence, il est recommandé de la faire évaluer régulièrement chez l'ophtalmologiste afin de suivre son évolution et repérer d'éventuels problèmes nécessitant un contrôle plus poussé ou, dans les cas les plus graves, une opération. Mais la consultation est coûteuse, et beaucoup font l'impasse sur ce bilan pourtant nécessaire.

Ce dilemme sera peut-être un jour de l'histoire ancienne. Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) – dont la mission est d'autoriser ou non la commercialisation de médicaments – a approuvé la mise sur le marché de l’application My Vision Track. Développée par la société Vital Art and Science, elle propose de faire un diagnostic de la vue sans avoir besoin de prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste.

L'objectif de My Vision Track n'est pas de remplacer totalement et définitivement l'ophtalmologiste. Mais l'application permet au patient d'éviter de multiplier les rendez-vous qu'il pourrait juger inutiles. "Le patient peut alors effectuer les tests seul. Si un changement statistique significatif à lieu, les résultats peuvent être envoyés au bureau d'un médecin ou d'un service central", explique Acuité.org.

L'approche se veut fondamentalement différente : au lieu de faire contrôler sa vue sans savoir si un changement sera détecté (baisse de la vue, maladie…), l'application permettra de prendre rendez-vous en ayant la certitude que sa vue a effectivement évolué grâce aux mesures faites par My Vision Track. C'est du moins la promesse faite par Vital Art and Science.

L'application s'inspire de la grille d'Amsler. Elle est utilisée pour évaluer la partie centrale du champ visuel d'une personne et faciliter la détection de perturbations visuelles dues à des changements au niveau de la rétine. L'application My Vision Track permet de détecter la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) ou encore la rétinopathie diabétique. D'autres pathologies liées à la rétine peuvent être suivies.

Le feu vert de la FDA pour l'application de Vital Art and Science est un exemple de plus de la révolution que vit le secteur de la santé grâce au numérique. Et ce n'est qu'un aperçu de ce qui pourrait émerger dans quelques années. Des recherches pour développer un implant médical qui suit l'état de santé de son porteur sont actuellement menées.

Bien entendu, des questions éthiques, philosophiques se poseront inévitablement, tout comme émergeront des questions liées à la fiabilité et la sécurité de ces systèmes. Mais cette tendance doit également améliorer la manière dont les individus se soignent, notamment lorsqu'ils s'en remettent à Internet pour établir leur propre diagnostic et se hasarder à l'automédication.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos