Aux yeux de Google, YouTube a doublé la télévision. La firme de Mountain View affirme que la popularité de sa plateforme va creuser l'écart dans les mois à venir. Des propos qui n'ont rien d'anodin, puisque Google cherche à attirer toujours plus d'annonceurs et de publicitaires sur la plateforme de vidéos.

Un milliard de visiteurs uniques, six milliards d'heures de vidéos vues. Telles sont les statistiques mensuelles de YouTube, révélées ces dernières semaines par Google. Jamais la plateforme américaine n'a été aussi appréciée des internautes. Pour le moteur de recherche, qui a déboursé 1,65 milliard de dollars pour en prendre le contrôle, YouTube a d'ores et déjà surclassé la télévision.

Au cours d'une conférence donnée à New York et signalée par l'Associated Press, Eric Schmidt estime que l'attention des téléspectateurs s'est déplacée de la télévision vers Internet. Ces derniers regardent toujours autant sinon plus de contenus, mais via d'autres canaux. Aux yeux du président exécutif, il ne sert à rien de chercher à prévoir cette transition car elle a déjà eu lieu.

"Ce n'est pas un remplacement par quelque chose que nous connaissons. C'est une toute nouvelle chose que nous devons penser, afin de programmer, organiser et construire de nouvelles plateformes", a commenté Eric Schmidt.

Même son de cloche chez le directeur des contenus sur YouTube, qui souligne la dimension horizontale du média (interaction entre usagers actifs ou avec la plateforme elle-même) face au caractère vertical (diffusion à sens unique vers les téléspectateurs passifs) de la télévision. "La télévision signifie audience. YouTube signifie engagement", résume Robert Kyncl.

L'enthousiasme de Google est évidemment fondé : la vidéo sur Internet a pris une dimension gigantesque. Les statistiques de YouTube soulignent cette tendance. Mais la firme américaine ne fait pas qu'un simple constat : elle envoie aussi un message très clair aux publicitaires. C'est d'ailleurs à une conférence réunissant des annonceurs qu'Eric Schmidt et Robert Kyncl ont tenu ce discours.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés