La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a indiqué qu'elle convoquerait au mois de juin des "Assises de l'Audiovisuel", qui porteront notamment sur le rapprochement de l'Arcep et du CSA, et sur l'après-Hadopi dessiné par Pierre Lescure.

En marge d'une interview au Journal du Dimanche, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a indiqué qu'elle réunirait en juin prochain les professionnels de l'audiovisuel, pour des Assises de l'Audiovisuel qui ne sont pas sans rappeler les Assises de la Création organisées en 2008 par Frédéric Lefebvre, en préambule de ce qui allait devenir la loi Hadopi.

"Beaucoup de sujets doivent être abordés qui ne relèvent pas forcément du domaine de la loi", a-t-elle indiqué. "Nous discuterons des rapports entre les diffuseurs et les producteurs. Et de la meilleure manière de financer et de valoriser la production française (…) Les assises de l'audiovisuel permettront aussi d'aborder les questions de convergence entre la télévision et l'Internet et les nouveaux supports de diffusion : les modalités de rapprochement entre l'autorité de régulation de l'audiovisuel et celle des communications électroniques, la répartition des fréquences entre la téléphonie mobile et la télévision, les nouvelles opportunités de recettes commerciales pour les chaînes et les suites du rapport Lescure sur l'exception culturelle à l'heure du numérique".

L'agenda sera ainsi particulièrement fourni, avec des conclusions qui seront probablement tirées cet été, au moment où les Français seront à la plage. Rappelons que derrière la pseudo-fusion du CSA et de l'Arcep se cache la question très sensible de la régulation des contenus web par le CSA, alors qu'ils échappent actuellement à toute censure étatique qui ne soit pas fondée sur le distingo binaire légal/illégal.

Par ailleurs, les "suites de la mission Lescure" détermineront l'après-Hadopi, avec un vaste chantier qui devrait en partie porter sur la lutte contre les sites de streaming et de téléchargement direct, et sur une révision de la chronologie des médias.

En principe, Pierre Lescure devrait rendre public son rapport le 6 mai prochain.

La convocation d'Assises de l'Audiovisuel coïncide avec des rumeurs qui prêtent au Gouvernement l'intention de traiter du sujet Hadopi dans le cadre d'une "grande loi sur l'audiovisuel" qui serait présentée en fin d'année, ou début d'année 2014.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés