Selon RudeBaguette, l'école de programmation que Xavier Niel doit ouvrir pourrait offrir un cursus gratuit à ses étudiants, qui seront triés quelques mois après le début des cours.

Ce mardi matin, Xavier Niel devrait lever le voile sur une nouvelle école de programmation devant former les futures élites du développement de logiciels en France. Mais le patron de Free aimant casser les modèles existants, cette nouvelle école pourrait bien apporter une petite révolution culturelle dans les écoles d'ingénieurs. 

En effet, selon le site RudeBaguette dédié aux start-up françaises, qui cite une "source proche de l'annonce", l'école de programmation de Xavier Niel pourrait accepter jusqu'à 1000 étudiants par année, dont les trois quarts seront renvoyés au bout de quelques mois, permettant aux enseignants de se concentrer sur le dernier quart restant. La crème de la crème, qui pourrait être formée sur un cursus de trois années seulement après le bac.

Par ailleurs, l'école serait offerte sans aucun frais de scolarité. Mais il paraît peu vraisemblable qu'elle ne génère aucun revenu. Peut-elle fera-t-elle l'objet de partenariats avec des entreprises privées qui pourraient vouloir bénéficier d'un "droit de priorité" à l'embauche des étudiants, lesquels devraient payer des frais de scolarité s'ils ne signent chez aucun des partenaires ?

Toujours selon RudeBaguette, l'école serait dirigée par d'anciens cadres d'Epitech, dont son fondateur, qui ont démissionné en janvier dernier.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés