Publié par Julien L., le Jeudi 31 Janvier 2013

L'UMP propose de punir les sites facilitant la gestation pour autrui

La gestation pour autrui s'est invitée dans le débat sur le mariage et l'adoption pour tous. Si cette méthode est illicite en France, elle est autorisée dans certains pays. Le député UMP Hervé Mariton propose de punir les sites web promouvant ou facilitant la gestation pour autrui d'une amende pouvant atteindre 5000 euros.

Dans le cadre du débat sur le mariage et l'adoption par des couples du même sexe, les discussions des parlementaires se sont étendues à la gestation pour autrui (GPA). Contestée, cette méthode de procréation médicalement assistée consiste à faire naître l'enfant d'un couple - qui aura fourni ses embryons - via une mère porteuse. Illégale en France, cette pratique est toutefois autorisée dans d'autres pays.

Le projet de loi actuellement défendu par la majorité ne prévoit pas d'autoriser la GPA, au nom du principe de l'indisponibilité du corps humain. Cependant, la publication d'une circulaire du ministère de la justice demandant à la justice de "ne plus refuser la délivrance de certificats de nationalité française au seul motif qu'ils concernent des enfants nés de mère porteuse à l'étranger" a relancé la polémique.

Globalement hostile au projet de loi, l'UMP met en avant l'intérêt supérieur de l'enfant. Et c'est notamment sur la question de la GPA que l'opposition parlementaire se manifeste. Ainsi, comme le remarque Benoît Tabaka, le député Hervé Mariton a déposé un amendement visant à faire interdire les sites web faisant la promotion de la gestation pour autrui et qui prévoit, le cas échéant, une forte amende à payer.

Dans son court exposé, l'élu de la Drôme - très actif par ailleurs dans le débat sur le mariage et l'adoption pour tous - "constate un développement sur internet de sites de rencontre ou de promotion des moyens permettant à un couple homosexuel, plus rarement hétérosexuel, d’éduquer un enfant".

"En proposant de concevoir des enfants dans le but de ne pas leur permettre de grandir auprès de leurs deux parents biologiques, ces incitations ouvrent la voie à des adoptions contraires à l’intérêt des enfants que l’État doit s’efforcer de combattre", termine le député.

La sanction doit alors être dissuasive : toute promotion ou facilitation par l'usage d'un moyen de communication, en l'occurrence via des sites web, de conception par GPA doit être punie d'une amende pouvant atteindre 5000 euros.

( photo )

Publié par Julien L., le 31 Janvier 2013 à 14h50
 
109
Commentaires à propos de «L'UMP propose de punir les sites facilitant la gestation pour autrui»
Inscrit le 13/08/2010
6293 messages publiés
Je propose de punir les sites facilitant les gesticulations des truies de l'UMP
Inscrit le 25/05/2010
53 messages publiés
Bah, au pire je vous en fait un depuis la Suisse (un site hein, pas un bébé
Inscrit le 13/08/2010
6293 messages publiés
Inscrit le 23/09/2008
1635 messages publiés
Punir...

Ils ne savent faire que ça à l'UMP.

Ils appellent ça "pédagogie".
Inscrit le 23/09/2006
3115 messages publiés
non en fait l'article marcherait rien qu'on tronquant le titre à son minimum vital:

"L'UMP propose de punir*"

(*voire de rajouter "de punir LES SITES internet" pour etre precis, vu que en ce moment c'est la croisade/le djyhad antiinternet, ce grand satan responsable de tous les maux de l'humanité depuis au moins 7 siecles)
Inscrit le 26/04/2005
367 messages publiés
Ils ont encore des adhérents? A gerber...
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
Ils ont pas tous fini de migrer vers le fn.... juste une question de temps probablement.....
Inscrit le 20/07/2011
708 messages publiés
Faudrait poser la question à Bruxelles car si des pays de la communauté autorisent, ou tolèrent, la gestation pour autrui je doutes qu'un député Français puisse faire condamner ces sites.
Inscrit le 11/03/2009
1585 messages publiés
Toi qui ne peux avoir d'enfant mais qui peut profiter de personnes prêtent à te prêter leur corps pendant 9 mois, je vais tous faire pour t'empêcher de concevoir un enfant malgré tout car je suis un gros connard qui aime faire chier les gens...
Inscrit le 26/04/2005
367 messages publiés
... parce ma conchita à moi elle m'a fait 4 gosses, qu'elle ne travaille pas pour pouvoir les élever dans la foi avant d'aller dans un lycée privé et que je m'en fous que toi ne peux pas avoir d'enfants. Au fait, n'oublie pas de payer tes impôts, parce que c'est grâce à eux que j'ai un salaire pour tous les nourrir.
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
Prêter Melpheos ? Vous voulez dire louer, non ?

En gros, on paie un enfant comme si c'était une marchandise.
Inscrit le 11/03/2009
1585 messages publiés
Ca dépend des cas, en général les femmes qui font des GPA (enfin celles qui portent l'enfant) sont rémunérés pour un travail, celui de porter l'enfant, accoucher... On peut considérer cela comme de la location mais c'est plus un boulot qu'une location...
Sinon, je ne pense pas que les parents ayant recours à une GPA considèrent qu'ils ont acheté leur enfant, loin de là.
Inscrit le 12/03/2011
5 messages publiés
Ce qui est fou, c'est que les personnes voulant utiliser la GPA ou la PMA, veulent avoir des enfants, enfants qu'ils veulent très fort et qu'ils aimeront et desquels ils s’occuperont.

A cela l'UMP leurs réponds : NON !!!!!

L'UMP trouve plus sain que des familles "tuyau de poêle" pondent des enfants, pour lesquels ils n'ont pas forcément les moyens de s'occuper.

Je préfère 1 million de fois que des LGBT élèvent des enfants qu'ils ont voulu et qu'ils chérissent, plutôt que de voir des enfants désœuvrer dans des familles que l'UMP ou les catho traditionaliste qualifie de normale.
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
La GPA est interdite en France pour tout le monde (normal : un enfant n'est pas un bien, on n'a pas à payer pour avoir un enfant, sans compter qu'il peut être difficile finalement pour la mère biologique d'abandonner son enfant). Donc l'UMP a raison : il faut punir ces sites.

L'adoption existe pour ceux qui veulent avoir des enfants et ne peuvent pas naturellement.
Inscrit le 12/03/2011
5 messages publiés
La GPA est interdite soit, tu trouves cela normal pourquoi ? plusieurs pays l'autorisent en l'encadrant légalement ou non

tu dis : "on n'a pas payer pour avoir un enfant", une PMA ne coûte donc rien ? c'est la sécu qui va être contente.

Pourquoi interdire à un couple, même hétérosexuel, où la femme ne porter son enfant de concevoir un enfant, alors que si c'est l'homme qui est stérile, le couple peut avoir recours à une PMA?

Dans le premier cas on pourrait passer par une GPA (interdite), et les DEUX parents sont parent biologique, alors que dans le deuxième cas grâce à une PMA (autorisé ils pourront avoir un enfant, MAIS seul la mère sera mère biologique.

C'est un peu paradoxale non ?

Ne devrions nous pas alors, par principe d'égalité interdire la PMA ?
Inscrit le 06/11/2005
512 messages publiés
C'était stupide de mettre les histoires de procréation dans le même sac que le mariage pour tous, chaque chose doit se faire à son rythme. On est pas dans l'hystérie du moment, une société ça met du temps à évoluer.
Les couples homosexuels voulant un enfant (des hétérosexuels aussi d'ailleurs) devraient comprendre que leurs réclamations ne peuvent être satisfaites en l'état mais que c'est un changement qui se fait sur la durée, qui profitera à la génération suivante.

Le gouvernement aurait dû séparer les 2 et présenter clairement les choses mais avec Hollande c'est un jour oui, un jour non, à la fin on ne comprend plus rien.
Inscrit le 26/04/2005
367 messages publiés
Moi ce que j'ai compris, c'est que le changement de mentalité ne viendra pas de l'UMP.

Que penser de ses gens qui dépensent l'argent du contribuable sans limite? Est-ce vraiment eux qui sont capable de changer de mentalité pour dépenser moins? Ils montrent que NON, les choses doivent rester en l'état, on continue de dépenser comme on veut.
"Le peuple? Du pain et des jeux, occupez-les et ils nous laisseront faire..."
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
"Moi ce que j'ai compris, c'est que le changement de mentalité ne viendra pas de l'UMP"

On a surtout compris qu'il ne viendrait pas non plus du PS.
Inscrit le 30/04/2012
189 messages publiés
Difficile de troller une news qui est déjà un troll en soi: UMP.
Inscrit le 19/10/2009
6224 messages publiés
" nous, UMP, sommes trop content de donner le change aux fauxcialistes dans l'histoire qui va tenir les Français éloignés des réalités que nous, ump et fauxcialistes, sommes en train de leur forger.
Non, aucun merdiacrate ni aucun politoc ne vous parlera des ' accords ' de wagram.
Nous allons continuer à vous enfumer avec ce sujet de ' société ', et quand la ' réforme ' du travail, nommée ' accords de compétitivité-emploi ' sera passée, vous aurez bien d'autres soucis qui vous préoccuperont.
Et cela nous permettra de continuer encore et encore à vous manipuler... "
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Les gros cons de l'UMP devraient simplifier leur démarche : l'UMP propose de punir l'internet.

ça serait plus simple, ça n'aurait bien entendu aucune pertinence, mais vu les lois et propositions de lois que cette bande de bites pond depuis des années, on verrait pas la différence.

Après tout, pour reprendre des purges comme Morano, Lefebvre, Sarko et tutti quanti, la pédophilie, c'est l'internet, le terrorisme, c'est l'internet, le téléchargement pirate, c'est l'internet, les médias qui tirent à boulet rouge sur les yentils présidents UMP, c'est l'internet, les fillettes violées, les pères de famille massacrés, l'antisémitisme, la diffamation dans l'anonymat, la drogue, le sexe à plusieurs, la varicelle et les champignons plantaires, c'est l'internet...
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
C'était stupide de mettre les histoires de procréation dans le même sac que le mariage pour tous

Mais c'était pas le cas, à la base. Le mariage pour tous ne s'occupait que de "mariage ouvert aux couples de même sexe" (c'est le vrai titre du projet de loi) et d'ouverture de l'adoption aux couples de même sexe.
Ni PMA, ni GPA dans le texte de base.
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 31/01/2013 à 17:09
A quoi ca sert de se marier ? Si c’est juste pour des problèmes pratiques ou financiers, le pacs faisait parfaitement l'affaire, au pire il suffisait de le mettre à niveau.

Je suis plutôt pour que les homos puissent se marier comme tout le monde, mais ce coté tout va pour le mieux dans le meilleur des monde est irresponsable. Quand une femme a un enfant pendant le mariage, son conjoint est automatiquement considéré comme le père biologique. Si c'est un mariage homo, la 2eme femme va devenir le père biologique? Elles peuvent être de bons parents, de mauvais parent, et les enfants de futurs citoyens exceptionnels, ca n'en demeure pas moins incohérent. On ne peut pas permettre à 2 femmes de se marier sans aborder le sujet de la filiation. Et si on le fait pour les femmes, il n'y a aucune raison qu'on le fasse pas pour les hommes.

Des problèmes de fond se posent. On devrait pouvoir s'interroger sans se faire traiter d'homophobe. Ca rend service a personne d'attendre que les gens se retrouvent à déballer leur vie devant un tribunal après des années de déchirement en regardant ailleurs pour pas être dérangé par leur détresse.
Inscrit le 04/06/2009
499 messages publiés
Moi j'ai rien contre le mariage Homo, mais c'est vrai que ça fait bizarre dans la rue d'entendre une voix de femme dire à son bébé vient voir papa :s

Je suis pas si sur que les genres sexuels soit si réversible que ça. Que le fait d'être hetero soit juste une construction mentale, j'emet quelques réserves. Les éprouvettes c'est quand même assez récent.
Dans la nature on ne voit pas ce genre de cas de figure quand même. Dire que c'est contre nature pour des homo d'avoir des enfants c'est quand même une vérité. Ca n'empêche après qu'ils puissent être bien élevé, mais je trouve qu'il faudrait voir ça au cas par cas.

On sait que les homo ont plus le sida que les hétero car ils ont tendance à changer plus souvent de partenaire. Et c'est pas parcequ'il y'a de plus en plus de divorce et de séparations chez les hétéros que ça justifie que n'importe quel couple homosexuel puisse avoir des enfants. Car au final c'est toujours eux qui vont en pâtir.

Et puis c'est vrai que le pacs qui était demandé par les même lobbys comme le Femen et compagnie au final, 95% de ceux qui l'utilisent sont hétéro.

Après c'était juste une paranthèse car dans le fond ce que j'en pense, c'est que tout ça est avant tout un combat idéologique qui va peut être profiter à quelques centaines de couples, alors qu'au final y'a question bien plus préoccupantes, comme le taux de chomages qui ne cèsse de grimper, et la récession continue de notre pays...

J'aurai plutôt envisager cette question à la fin du mandat, une fois les plus gros problèmes résolus. C'est franchement pas ça qui va sauver la france.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Dans la nature on ne voit pas ce genre de cas de figure quand même

Et bien figure toi que c'est entièrement faux.
Dans la nature il y a des cas chez certaines espèces ou les petits peuvent être élevés par deux femelles. (plus rare pour deux mâles je crois)

voici un documentaire pour en savoir plus :
http://www.__dailymo...s?search_algo=2

a la base ça parle surtout de l'homosexualité animale, mais le cas de l'homoparentalité est aussi abordé

De toute manière la nature on s'en fout l'homme étant par définition contre nature
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
A quoi ca sert de se marier ? Si c'est juste pour des problèmes pratiques ou financiers, le pacs faisait parfaitement l'affaire, au pire il suffisait de le mettre à niveau.


PACS et mariage n'ont pas la même signification. D'ailleurs seuls 10% des bénéficiaires du PACS sont homosexuels, les autres sont hétérosexuels. Le PACS a un caractère officiel, comme le mariage, mais moins définitif : facile à rompre.
Il est donc conçu pour des couples qui n'ont pas encore dans l'idée de terminer leur vie ensemble. Il constitue, la plupart du temps, une sorte de pré-mariage.

Relever le PACS au niveau du mariage supprime cet aspect et rend le mariage inutile. Ce serait donc stupide.

Je suis plutôt pour que les homos puissent se marier comme tout le monde, mais ce coté tout va pour le mieux dans le meilleur des monde est irresponsable. Quand une femme a un enfant pendant le mariage, son conjoint est automatiquement considéré comme le père biologique. Si c'est un mariage homo, la 2eme femme va devenir le père biologique?


Question idiote, un couple homosexuel n'étant, par définition pas fertile.

L'éducation d'un enfant n'ayant pas forcément de rapport avec ses parents biologiques, comme c'est le cas pour l'adoption, la loi distingue les parents légaux des parents biologiques. Lors d'un accouchement sous X ou d'un abandon d'enfant, les parents biologiques abandonnent tout ou partie de leurs droits sur l'enfant au bénéfice des adoptants qui sont considérés comme "parents" aux yeux de la loi.

Aujourd'hui, il est possible à un couple hétérosexuel ou à un célibataire d'adopter, ce droit n'est pas accordé pour un couple homosexuel. Un homosexuel peut toujours adopté seul. Mais s'il vit en couple et que son conjoint participe à l'éducation de l'enfant, celui-ci n'a aucun droit légal sur ledit enfant (impossible de remplir des documents officiels pour l'enfant). En cas de disparition de l'adoptant, l'enfant sera placé dans la famille de celui-ci, il ne restera pas avec son conjoint qui a pourtant participé à son éducation (et ceci que le conjoint soit PACSé ou non avec l'adoptant). Il suffit que la famille de l'adoptant soit un peu homophobe sur les bords pour que le conjoint de l'adoptant ne revoit jamais l'enfant qu'il a élevé.

Le mariage homosexuel permettrait, avant toute chose de régulariser ce genre de situation.

Elles peuvent être de bons parents, de mauvais parent, et les enfants de futurs citoyens exceptionnels, ca n'en demeure pas moins incohérent. On ne peut pas permettre à 2 femmes de se marier sans aborder le sujet de la filiation. Et si on le fait pour les femmes, il n'y a aucune raison qu'on le fasse pas pour les hommes.


C'est justement le principe du texte de loi en cours de débat à l'assemblé.
Comme je l'ai dit plus haut, la filiation légale peut tout à fait être différenciée de la filiation biologique, c'est le cas pour l'adoption. Lorsqu'un couple adopte un enfant né sous X, ils deviennent ses parents aux yeux de la loi malgré l'absence de lien biologique.

En considérant les mêmes droits pour l'adoption à un couple homosexuel, il n'y aurait pas plus de problème de filiation. Je ne comprends donc pas où est le problème de filiation.

Des problèmes de fond se posent. On devrait pouvoir s'interroger sans se faire traiter d'homophobe. Ca rend service a personne d'attendre que les gens se retrouvent à déballer leur vie devant un tribunal après des années de déchirement en regardant ailleurs pour pas être dérangé par leur détresse.

Sauf qu'en Norvège, en Suède, au Danemark, en Espagne et au Canada, les couples homosexuels peuvent déjà se marier et adopter depuis plus de 10 ans (20 dans certains pays), certains des enfants qui ont été adoptés par des couples homosexuels sont déjà majeurs. Ces jeunes adultes n'ont statistiquement pas plus de problèmes psychologiques, scolaires, professionnels, relationnels ou sexuels que les personnes adoptées par des couples hétérosexuels.

Les faits sont là, sachant cela, continuer à "se poser des questions" dénote une certaine mauvaise foi qui est facilement interprétable comme étant de l'homophobie.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Très bon arguments j'aurais pas dit mieux.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Moi j'ai rien contre le mariage Homo, mais c'est vrai que ça fait bizarre dans la rue d'entendre une voix de femme dire à son bébé vient voir papa :s


Stupide, elle dira "vient voir maman". Pfff

Je suis pas si sur que les genres sexuels soit si réversible que ça. Que le fait d'être hetero soit juste une construction mentale, j'emet quelques réserves.


En qualité de quoi "émets tu quelques réserves", es-tu sociologue, psychologue ou même psychiatre ?
Non, je ne le crois pas.

Les éprouvettes c'est quand même assez récent.
Dans la nature on ne voit pas ce genre de cas de figure quand même. Dire que c'est contre nature pour des homo d'avoir des enfants c'est quand même une vérité.


Non, ça n'est pas une vérité. On a observé des cas d'homosexualité chez plus de 450 espèce animales, y compris chez des espèces pour laquelle la notion de couple existe sur le long terme (voire à vie). On a également constaté certaines de ces espèces des comportement d'adoption d'oeufs ou de petits abandonnés par leurs parents ou dont les parents sont morts. Et, les couples homosexuels femelles adoptent également.

Oh merde alors, l'argument de merde comme quoi c'est pas naturel tombe à l'eau...

Même sans ça. Si tu veux vivre dans du 100% naturel, très bien, abandonne ta maison ou ton appartement, tes vêtements et tout ce que tu possèdes et va donc vivre dans une grotte à poil. Là, tu vivras dans du naturel.

S'éloigner de la nature a toujours été le propre de l'Homme : médecine, informatique, urbanisation, rien n'est naturel. Cessez donc d'utiliser cet argument incohérent !

Ca n'empêche après qu'ils puissent être bien élevé, mais je trouve qu'il faudrait voir ça au cas par cas.


LOL, toi, t'as jamais entamé de procédure d'adoption. Tu crois franchement qu'on refile un gosse au premier couple ou célibataire se pointant ? Tu n'imagines pas toutes les démarches, tous les entretiens qu'il faut passer pour adopter un enfant. L'adoption, ça se règle déjà au cas par cas...
Faudrait peut-être voir à se renseigner avant d'objecter dans le vide, ça devient lourd !

On sait que les homo ont plus le sida que les hétero car ils ont tendance à changer plus souvent de partenaire.


Et aller, encore un cliché à 2 balles. Les homosexuels (hommes uniquement) ont plus souvent le SIDA parce qu'il se transmet plus facilement par sodomie (déchirure) que par pénétration vaginale.

Et c'est pas parcequ'il y'a de plus en plus de divorce et de séparations chez les hétéros que ça justifie que n'importe quel couple homosexuel puisse avoir des enfants. Car au final c'est toujours eux qui vont en pâtir.


Pâtir de quoi ? Les célibataires peuvent déjà adopter seuls, un homosexuel peut très bien adopter en tant que célibataire alors qu'il est en couple. C'est d'ailleurs ce que font déjà les couples homosexuels qui veulent des enfants. Des personnes élevées par des homosexuels, j'en connais et je t'assure, elles n'ont pâti de rien du tout...

Après c'était juste une paranthèse car dans le fond ce que j'en pense, c'est que tout ça est avant tout un combat idéologique qui va peut être profiter à quelques centaines de couples, alors qu'au final y'a question bien plus préoccupantes, comme le taux de chomages qui ne cèsse de grimper, et la récession continue de notre pays...


Et donc, parce qu'il y a plus grave, c'est interdit d'en parler ? Les gens seraient donc, d'après toi, incapable de s'intéresser à plusieurs sujets à la fois ? Faudrait peut-être arrêter de prendre les gens pour des cons...

J'aurai plutôt envisager cette question à la fin du mandat, une fois les plus gros problèmes résolus. C'est franchement pas ça qui va sauver la france.


Et c'est pas ça non plus qui va la tuer. Sais-tu au moins combien de temps ça prend de mener une réforme financière quand on fait partie de l'UE ?
Je ne pense pas, sinon tu aurais compris que, pendant que la plupart des gens débattent sur le droit à l'agalité pour les couples homosexuels, des députés, des sénateurs, des diplomates et des ministres travaillent sur des réformes financières et fiscales...

Faut arrêter de croire que les gens et les institutions publiques sont monotâches...
[message édité par Samuel_Vimaire le 31/01/2013 à 17:51 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Alors là ! Qu'une chose à dire !
samuel_Vimaire, je 'aiiiiiiiime. Veux tu m’épouser ?

Tu peux pas savoir comme ça fait plaisir de lire enfin des choses intelligentes sur Numerama
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
samuel_Vimaire, je 'aiiiiiiiime. Veux tu m’épouser ?

Ca dépend, déjà t'as quel âge et tu vies où ?

Tu peux pas savoir comme ça fait plaisir de lire enfin des choses intelligentes sur Numerama

Bah faut dire que je pratique sur des sites où l'argumentaire vole un peu plus haut. C'est pas des The_Katt, des Goldoark ou des JaHimself qui vont me déstabiliser
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 31/01/2013 à 18:06
Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 17:32


Question idiote, un couple homosexuel n'étant, par définition pas fertile.


Réponse idiote. Une femme homosexuelle et mariée ne devient pas stérile pour autant. Rien ne l’empêche d'avoir des enfants, soit par PMA, soit de la façon la plus naturelle du monde, en ayant des relations sexuelles avec un homme qui sera plus ou moins averti de ses intentions.


Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 17:32

L'éducation d'un enfant n'ayant pas forcément de rapport avec ses parents biologiques, comme c'est le cas pour l'adoption, la loi distingue les parents légaux des parents biologiques. Lors d'un accouchement sous X ou d'un abandon d'enfant, les parents biologiques abandonnent tout ou partie de leurs droits sur l'enfant au bénéfice des adoptants qui sont considérés comme "parents" aux yeux de la loi.


Peut être qu'être adopté c'est pas tout à fait la même chose que d'avoir d'avoir une femme comme père biologique?

Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 17:32

Aujourd'hui, il est possible à un couple hétérosexuel ou à un célibataire d'adopter, ce droit n'est pas accordé pour un couple homosexuel. Un homosexuel peut toujours adopté seul. Mais s'il vit en couple et que son conjoint participe à l'éducation de l'enfant, celui-ci n'a aucun droit légal sur ledit enfant (impossible de remplir des documents officiels pour l'enfant). En cas de disparition de l'adoptant, l'enfant sera placé dans la famille de celui-ci, il ne restera pas avec son conjoint qui a pourtant participé à son éducation (et ceci que le conjoint soit PACSé ou non avec l'adoptant). Il suffit que la famille de l'adoptant soit un peu homophobe sur les bords pour que le conjoint de l'adoptant ne revoit jamais l'enfant qu'il a élevé.

Le mariage homosexuel permettrait, avant toute chose de régulariser ce genre de situation.


Ca pourrait aussi être résolu en donnant un vrai statut au "parent social" quelle que soit son orientation sexuelle.

Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 17:32

C'est justement le principe du texte de loi en cours de débat à l'assemblé.
Comme je l'ai dit plus haut, la filiation légale peut tout à fait être différenciée de la filiation biologique, c'est le cas pour l'adoption. Lorsqu'un couple adopte un enfant né sous X, ils deviennent ses parents aux yeux de la loi malgré l'absence de lien biologique.

En considérant les mêmes droits pour l'adoption à un couple homosexuel, il n'y aurait pas plus de problème de filiation. Je ne comprends donc pas où est le problème de filiation.


Déjà, c'est pas parce que les couples homo en auront le droit sur le papier qu'ils auront des enfant à adopter dans la pratique. Je doute que la grosse majorité des enfants de couple homosexuels soient des enfants adoptés.

Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 17:32

Sauf qu'en Norvège, en Suède, au Danemark, en Espagne et au Canada, les couples homosexuels peuvent déjà se marier et adopter depuis plus de 10 ans (20 dans certains pays), certains des enfants qui ont été adoptés par des couples homosexuels sont déjà majeurs. Ces jeunes adultes n'ont statistiquement pas plus de problèmes psychologiques, scolaires, professionnels, relationnels ou sexuels que les personnes adoptées par des couples hétérosexuels.

Les faits sont là, sachant cela, continuer à "se poser des questions" dénote une certaine mauvaise foi qui est facilement interprétable comme étant de l'homophobie.


Mais bien sur, être élevé par 2 parents de même sexe ne pose jamais de problèmes. A croire que côtoyer un homosexuel est un vaccin contre les accidents de la vie. Ca pose tellement peu de problèmes qu'aux pays bas on réfléchit sur l'opportunité d’autoriser la mention d'un 3eme parent. Sans compter que contrairement à ce qui se fait ici, le conjoint n'est pas automatiquement le père d'un enfant.

Maintenant tu peux me traiter d'homophobe autant que tu veux. Tu sauras jamais à quel point ca a des raisons de me faire mourir de rire.


C'est vraiment triste de constater qu'on peut pas débattre sans voir revenir les mêmes arguments en boucle sans aucun développement.
[message édité par ze_katt le 31/01/2013 à 18:08 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Peut être qu'être adopté c'est pas tout à fait la même chose que d'avoir d'avoir une femme comme père biologique?

Non mais sérieux, tu n'as pas l'impression qu'il y a quelque chose qui cloche grave dans ta phrase ? Lol !
Il n'est pas question d'avoir une femme comme père biologique tout simplement parce-que, à moins que tu ai séché les cours de biologie sur la reproduction humaine de 4ème, tu dois savoir que c'est impossible !
Un enfant aura toujours un mère et un père biologique.
Mais là on ne parle pas des parents biologiques mais des parents sociaux. C'est à dire pas ceux qui se sont juste contenté de fournir le sperme et l'ovule mais les parents qui sont en charge d'élever les enfants, de les aimer et de leur apporter la sécurité dont ils ont besoin, ce qui pour moi représente les VRAIS parents.
Or dans ce cas figure, les parents peuvent être très bien un homme et une femme, deux femmes, deux hommes, une personne seule homme ou femme, voir 3 parents ou plus.
Les parents biologiques ont s'en fout complètement.
Si demain j'apprend que ma mère m'a adopté je ne chercherais pas à savoir qui est ma mère biologique. Pourquoi m’intéresser à une femme inconnue, qui n'est pas celle qui m'a torché le cul quand j'étais bébé,qui m'a nourri, habillé, payé mes études, juste parce que je suis issue d'une des ses ovules ?
Inscrit le 21/02/2006
4179 messages publiés
vous cous attendiez à quoi franchement venant de l'UMP ?
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 31/01/2013 à 18:55
En 2010 9000 familles ont déposé un dossier, 6000 on reçu l’agrément alors qu'il y a 2300 pupilles de l'état dont seulement 38% sont adoptables. 24000 couples/personnes sont en attente.

http://www.adoption....ffres-cles.html
Inscrit le 24/10/2012
738 messages publiés
Melpheos, le 31/01/2013 - 16:11
Toi qui ne peux avoir d'enfant mais qui peut profiter de personnes prêtent à te prêter leur corps pendant 9 mois, je vais tous faire pour t'empêcher de concevoir un enfant malgré tout car je suis un gros connard qui aime faire chier les gens...

+ 1 !
Inscrit le 24/10/2012
738 messages publiés
Papa ! Sarko a encore piqué mes jouets !
Inscrit le 10/07/2008
2615 messages publiés
Mais bien sur, être élevé par 2 parents de même sexe ne pose jamais de problèmes.

Ce que je peux dire avec certitude, c'est que je n'aurais pas aimé être élevé par deux femmes. Bordel, on ne peut tout de même pas nier que les hommes et les femmes n'ont pas les même centres d'intérêt, n'ont pas la même façon de fonctionner, et que ça imprime quelque chose chez l'enfant. Quid de tout ce que mon père m'a apporté? (et que des mères seraient incapable de m'apporter)

Alors non, je refuse de mettre un gosse dans la situation inverse.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Tu es au courant qu'en dehors des parents, il y aussi les oncles, les tantes, les parrains et les marraines etc...
Tu crois que les couples homo sont assez con pour ne pas faire en sorte que leur enfant fréquentent régulièrement des personnes du sexe opposés des parents, pour leur apporter une autre référence ?

Les hommes et les femmes n'ont pas la même mentalité ?
J'ai un scoop pour toi. Personne n'a la même mentalité qu'une autre personne. Nous sommes tous différents

Tu n'aurais pas aimé être élevé par deux femmes ? Peut être parce que tu n'as connu que la situation où tu as été élevé par un homme et une femme et que ça te paraîtrait bizarre si ça en avait été autrement.
Mais pour un enfant élevé par un couple homo, ça leur paraîtra pas plus bizarre que ça car c'est la situation qu'ils connaissent
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
Guallaume, le 31/01/2013 - 19:36
La GPA est interdite soit, tu trouves cela normal pourquoi ? plusieurs pays l'autorisent en l'encadrant légalement ou non

tu dis : "on n'a pas payer pour avoir un enfant", une PMA ne coûte donc rien ? c'est la sécu qui va être contente.

Pourquoi interdire à un couple, même hétérosexuel, où la femme ne porter son enfant de concevoir un enfant, alors que si c'est l'homme qui est stérile, le couple peut avoir recours à une PMA?

Dans le premier cas on pourrait passer par une GPA (interdite), et les DEUX parents sont parent biologique, alors que dans le deuxième cas grâce à une PMA (autorisé ils pourront avoir un enfant, MAIS seul la mère sera mère biologique.

C'est un peu paradoxale non ?

Ne devrions nous pas alors, par principe d'égalité interdire la PMA ?

Etant donné que je suis contre la PMA aussi (les enfants ne se font pas comme ça), ça ne me gêne pas de l'interdire.
Ensuite, la GPA est interdite depuis 1994 en France (avant on pouvait), il doit bien y avoir une raison, vous ne croyez pas ? La différence, c'est que dans la GPA, ce n'est pas seulement l'opération qui est payée, c'est le bébé. C'est tout simplement de la prostitution, il n'y a pas d'autre terme.
Et je suis choquée de voir qu'autant de personnes trouvent normal ce procédé immoral.
Inscrit le 05/06/2009
530 messages publiés
Non, ce n'est pas de la prostitution. C'est de la marchandisation du corps humain, ce qui n'est pas mieux et contraire à tous les principes éthiques en place dans la société française : dons du sang, dons d'organes, dons de gamètes...
Lutter contre ce genre de site est du même ordre d'idées que lutter contre la vente d'organes ou de gamètes. La différence est qu'on ne vend pas un corps ou ce qui en est issu mais qu'on le loue. Ca me choque aussi.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Ensuite, la GPA est interdite depuis 1994 en France (avant on pouvait), il doit bien y avoir une raison, vous ne croyez pas ?

oui ça s'appelle le fait qu'en France on est des gros réac qui a toujours eu un train de retard sur l'évolution de la société.
(voir le droit de vote pour les femmes)
Inscrit le 15/08/2008
2822 messages publiés
Il y a tellement de bonnes raisons de faire des lois. Hadopi, Loppsi, Perben, etc...

+1 june
Inscrit le 05/06/2009
461 messages publiés
Tiens, encore un qui croit que tout ce qu'il voit sur l'internet se situe en France...
Inscrit le 28/08/2004
6769 messages publiés
Ok, sujet à troll bien velu (UMP inside)...
.
Il n'empêche que, sur le coup, je ne suis pas en total désaccord. Si des sites incitent à quelque chose d'illégal (ou du moins facilitent grandement le passage à l'acte), on devrait faire quelque chose.
.
Maintenant, c'est la mise en pratique qui sera difficile. Il vaudrait mieux renforcer les contrôles sur les adoptions à l'étranger et les certificats de naissance douteux, afin de dissuader ceux qui y auraient recours. Et simplement appliquer les lois existantes.
.
.
Et puisque chacun donne ici son avis, permettez-moi de dire tout le mal que je pense de la GPA.
On n'est plus dans l'adoption standard, mais dans la commande d'un enfant, conçu d'entrée de jeu pour ne pas voir sa mère biologique. On fait naître un orphelin, d'une certaine façon. Que les "gentils parents" qui y ont recours soient homos ou hétéros, même combat: des enf***és, qui nouent un beau ruban d'amour pour masquer leur terrible choix de décider pour l'enfant, à sa place et à l'avance, que grandir sans voir sa vraie mère ne serait pas important. Comme si le lien qui se créé pendant neufs mois entre le bébé et celle qui le porte ne comptait pas...
.
Et je ne vais pas m'étendre sur les risques EVIDENTS de dérives (si encore on peut le dire pour quelque chose qui est en soit une dérive): femmes contraintes de le faire pour gagner leur pain, trafics de "mères", réactions des mères qui regretteraient et déchirure sur la parentalité, cas des enfants nés avec un problème de santé dont les "gentils parents" ne voudraient plus, impossibilité d'avoir les antécédents médicaux de l'enfant, etc.
.
Bref, on est à l'ère de la revendication pour tout et n'importe quoi. Et vu le nombre d'orphelins qui auraient besoin d'une famille aimante, s'entêter à défendre la GPA qui n'est pas nécessaire pour avoir des enfants, c'est être au mieux un irresponsable démagogique, au pire une sacrée ordure.
[message édité par Elisheva le 31/01/2013 à 19:56 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Et bien moi je pense exactement le contraire.

Je suis 100% pour la GPA, à condition tout de fois de ne pas franchir certaines limites.

D'abord en tant que femme, si demain je décide de porter l'enfant d'un autre, je vois pas en quoi on me l'interdirais.
Putain mais merde quoi ! c'est MON corps, MON utérus, j'en fais ce que je veux !
J'en ai marre de cette société où se permet de dire aux femmes ce qui est bien pour elles ou pas comme si on était incapable de prendre des décisions toutes seules. Je trouve ça d'un incroyable sexisme et le pire c'est que c'est des femmes qui se disent pourtant féministes qui sont le plus hostiles à ce que je puisse disposer de MON corps comme je l'entends.

Ensuite si je décide d'être mère porteuse dois je être payé ? Oui et encore heureux.
Je veux bien rendre service mais mettre au monde un enfant à un coup financier.
Je vais devoir arrêter de travailler, il faudra payer les soins, les aides à l'accouchement, auquel il faut rajouter un petit dédommagement pour tout ce qui touche aux désagréments de la grossesse.
Sans parler qu'en cas de complication, il est normal de pouvoir bénéficier d'une assurance solide payer par les parents.

Après il y a quand même quelque garde fou à respecter.
- il ne faut pas que la mère porteuse en face un vrai commerce
- même si je trouve normal de toucher un peu d'argent pour le service rendu, il faut que ça reste un service.
- il faut que la mère porteuse ai réellement envie de le faire.
- il faut qu'un véritable lien se noue entre la mère porteuse et les parents qui accueilleront l'enfant, justement pour que l'enfant ne soit pas couper trop brusquement de la femme qui l'a porté ce qui sera néfaste pour lui
La mère porteuse sera vu un peu comme une marraine ou la bonne fée qui a permis la naissance
- par sécurité et éviter les problèmes médicaux, seules les femmes ayant déjà accouché et sans complications pourront se porter volontaire

or tout ça c'est ce qui se fait déjà en Grande Bretagne.
Contrairement aux préjugés sur la GPA, les mères porteuses ne sont pas des pauvres femmes qui font ça pour vivre, mais des femmes qui le font parce qu’elles ont envie de le faire, parce qu’elles aiment être enceinte et qu'elles trouvent ça beau de faire ça pour des parents sans enfants
En général des liens amicaux profond et durable se créent entre la mère porteuse et les parents, ce qui fait que celle si ne sera jamais réellement écarté de la vie de l'enfant, même si bien sur ce n'est pas elle qui s'en occupera.

Et pour terminer que l'on soit finalement pour ou contre la GPA, il y a quand même un véritable scandale en France à ce sujet.
C'est le fait qu'un enfant né à l'étranger de mère porteuse ne puisse bénéficier de la nationalité française ce qui du coup lui prive de tout ses droits civiques !!!
Et après ça on ose parler du bien de l'enfant ! Mais laissez moi rire !!
C'est pourquoi j’applaudis des deux mains la proposition de Taubira , de donner à ces enfants, qui au fond n'ont rien demandé, la nationalité dont ils sont encore injustement privé, alors qu'ils vivent en France et sont élevés par des parents français.
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
kerlutinoec, le 31/01/2013 - 19:51
Tiens, encore un qui croit que tout ce qu'il voit sur l'internet se situe en France...

Qui a dit ça ? Il faudrait apprendre à lire l'article : on parle de l'UMP et d'une proposition de loi française jusqu'à preuve du contraire.
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
Elisheva, le 31/01/2013 - 19:53
Ok, sujet à troll bien velu (UMP inside)...
.
Il n'empêche que, sur le coup, je ne suis pas en total désaccord. Si des sites incitent à quelque chose d'illégal (ou du moins facilitent grandement le passage à l'acte), on devrait faire quelque chose.
.
Maintenant, c'est la mise en pratique qui sera difficile. Il vaudrait mieux renforcer les contrôles sur les adoptions à l'étranger et les certificats de naissance douteux, afin de dissuader ceux qui y auraient recours. Et simplement appliquer les lois existantes.
.
.
Et puisque chacun donne ici son avis, permettez-moi de dire tout le mal que je pense de la GPA.
On n'est plus dans l'adoption standard, mais dans la commande d'un enfant, conçu d'entrée de jeu pour ne pas voir sa mère biologique. On fait naître un orphelin, d'une certaine façon. Que les "gentils parents" qui y ont recours soient homos ou hétéros, même combat: des enf***és, qui nouent un beau ruban d'amour pour masquer leur terrible choix de décider pour l'enfant, à sa place et à l'avance, que grandir sans voir sa vraie mère ne serait pas important. Comme si le lien qui se créé pendant neufs mois entre le bébé et celle qui le porte ne comptait pas...
.
Et je ne vais pas m'étendre sur les risques EVIDENTS de dérives (si encore on peut le dire pour quelque chose qui est en soit une dérive): femmes contraintes de le faire pour gagner leur pain, trafics de "mères", réactions des mères qui regretteraient et déchirure sur la parentalité, cas des enfants nés avec un problème de santé dont les "gentils parents" ne voudraient plus, impossibilité d'avoir les antécédents médicaux de l'enfant, etc.
.
Bref, on est à l'ère de la revendication pour tout et n'importe quoi. Et vu le nombre d'orphelins qui auraient besoin d'une famille aimante, s'entêter à défendre la GPA qui n'est pas nécessaire pour avoir des enfants, c'est être au mieux un irresponsable démagogique, au pire une sacré ordure.

+10000
Inscrit le 03/04/2009
960 messages publiés
Ce qui est navrant, en fait, c'est que la "politique" n'est plus qu'un "jeu de rôles" ou la pertinence, la légitimité, n'ont plus aucune place, ces "gens" n'ont qu'une "idée" en tête, atteindre leurs objectifs, égocentriques, de pouvoirs, de notoriété ... Le débat n'existe plus, vidé de substance par la poursuite d'interets égocentriques ... La Politique, est au final, devenue, un jeu vide de sens ou chacun essaye de briller personnellement, en oubliant qu'a l'origine ceci n'était pas une profession, mais un sacerdoce ...

Générations futures, ayez pitié de nous ... et pardonnez nous.
Inscrit le 13/08/2010
6293 messages publiés
Inscrit le 05/06/2009
530 messages publiés
Inscrit le 13/08/2010
6293 messages publiés
sales gamins..

Image IPB .... ils ne respectent plus rien
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
Réponse idiote. Une femme homosexuelle et mariée ne devient pas stérile pour autant. Rien ne l'empêche d'avoir des enfants, soit par PMA

Si, la loi française.

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
soit de la façon la plus naturelle du monde, en ayant des relations sexuelles avec un homme qui sera plus ou moins averti de ses intentions.

Et donc ? Si l'homme ne reconnait pas l'enfant, il n'a, de fait, aucun droit dessus. S'il n'est pas au courant de l'existence de l'enfant, il ne va pas le reconnaitre et n'aura, aux yeux de la loi, aucun droit sur lui.
Je crois que, depuis peu, une femme peut demander un test de paternité pour obliger l'homme à assumer ses droits sur l'enfant. Mais ça ne concerne pas ce cas de figure.

Pour des raisons évidentes de sécurité, de bien-être, de santé, il serait bien mieux d'autoriser la PMA.

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06

Peut être qu'être adopté c'est pas tout à fait la même chose que d'avoir d'avoir une femme comme père biologique?

Hein ?!! WTF, avoir une femme comme père biologique, tu te rends comptes du non sens ou pas ?

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06

Ca pourrait aussi être résolu en donnant un vrai statut au "parent social" quelle que soit son orientation sexuelle.

C'est justement à ça que va servir le nouveau projet de loi.

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
Déjà, c'est pas parce que les couples homo en auront le droit sur le papier qu'ils auront des enfant à adopter dans la pratique. Je doute que la grosse majorité des enfants de couple homosexuels soient des enfants adoptés.

Malgré le nombre de candidats à l'adoption, il y a toujours des enfants dans les orphelinats, il y a donc de quoi satisfaire les couples homosexuels éligibles à l'adoption.
Je rappelle juste qu'actuellement, les homosexuels peuvent adopter, mais à titre personnel et non en tant que couple. Ce qui fait que le partenaire de l'adoptant n'a aucun droit sur l'enfant duquel il participe à l'éducation.
Ce cas est très fréquent et la régularisation du partenaire de l'adoptant est l'un des principaux objectifs de cette loi.

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
Mais bien sur, être élevé par 2 parents de même sexe ne pose jamais de problèmes. A croire que côtoyer un homosexuel est un vaccin contre les accidents de la vie. Ca pose tellement peu de problèmes qu'aux pays bas on réfléchit sur l'opportunité d'autoriser la mention d'un 3eme parent. Sans compter que contrairement à ce qui se fait ici, le conjoint n'est pas automatiquement le père d'un enfant.

Et donc ? Où est le problème dans la reconnaissance d'un 3ème parent ?

Des gens qui ont été élevés par des homosexuels, j'en connais, et ils ne sont pas différent de la plupart des gens sur le plan social, psychologique ou professionnel (l'un d'entre eux est un collègue qui fait le même boulot que moi), ils ne sont d'ailleurs pas homosexuels.

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
Maintenant tu peux me traiter d'homophobe autant que tu veux. Tu sauras jamais à quel point ca a des raisons de me faire mourir de rire.

Considérer sans aucune preuve, aucun constat qu'un couple homosexuel n'est pas capable d'élever un enfant aussi bien qu'un couple hétérosexuel, c'est considérer qu'un couple homosexuel est inférieur à un couple hétérosexuel. Cela s'appelle de l'homophobie. Pas la peine d'avoir envie de tabasser des homos pour être homophobes. Il suffit de leur refuser les mêmes droits que les hétérosexuels et donc de les considérer comme des sous-citoyens...

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
C'est vraiment triste de constater qu'on peut pas débattre sans voir revenir les mêmes arguments en boucle sans aucun développement.

Tu parles des antis là ? Oui effectivement, raz-le-bol de voir toujours les mêmes non arguments :
- pas naturel
- manque d'équilibre des enfants
- porte ouverte à l'inceste, la polygamie, la zoophilie
- remet en cause le mariage
blablabla...

Le jour où un anti sera capable d'étayer un de ces non arguments, un de ces préjugés, je verrai autre chose que de la mauvaise foi et de l'homophobie dans son propos. Jusque là, c'en est.
Inscrit le 01/02/2013
2 messages publiés
"Il suffit de leur refuser les mêmes droits que les hétérosexuels et donc de les considérer comme des sous-citoyens..."

Qui est l'ignorant ( pour rester correct) qui a écrit ça ? Il s'agit d'engendrer. Quel droit peut-on refuser à un couple de même sexe d'engendre ensemble? Il ne s'agit pas de droit, mais de possibilité naturelle. Va-t-on, pour l'égoïsme de quelques-uns, en "mal d'enfant", fabriquer des produits humains, commercialisables, dont le malheur futur est quasiment assuré ?

Espèce de fou !

raypau
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
D'accord, la prochaine fois que tu tomberas malade, on refusera de te filer des médocs, c'est pas naturel !
Boulet !
[message édité par Samuel_Vimaire le 01/02/2013 à 14:12 ]
Inscrit le 24/10/2012
738 messages publiés
june, le 01/02/2013 - 00:20
Ensuite, la GPA est interdite depuis 1994 en France (avant on pouvait), il doit bien y avoir une raison, vous ne croyez pas ?

oui ça s'appelle le fait qu'en France on est des gros réac qui a toujours eu un train de retard sur l'évolution de la société.
(voir le droit de vote pour les femmes)

+1
Inscrit le 01/02/2013
2 messages publiés
Pour le mariage. Contre sa destruction.

Que le Président de la République vive en concubinage et tente, par la loi, de détruire le sens du mariage, c'est son affaire. Son intérêt privé, pas celui de la société française.

Je suis moi-même père, oncle, neveu de plusieurs homosexuels, éduqués et responsables. Ils sont tous contre et n'aspirent qu'à des améliorations du PACS.

Bien sûr; la question des enfants est au premier plan. Qui est mons papa ? Qui est ma maman ?

En généalogie (mais qui s'y intéresse ?), la filiation est primordiale. Ce "montage" des soixantehuitards arrivés à l'âge du pouvoir, la prétendue "gauche" actuelle, engendrée sur les marches de la Sorbonne, n'a ni racines ni fondements (haha !). On comprend qu'elle s'acharne à détruire les bases d'un monde qu'elle récuse, par fustration de pouvoir en proposer un autre, meilleur.

Laissons donc le mariage aux couples hétérosexuels qui ont un projet de progéniture. Aux autres coupls d'assurer leur stabilité et leur pérennité par d'autres institutions. Peut-être reste-t-il à les inventer ? S'ils en sont capables.

Raypau
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Contre sa destruction.

Péremptoire, pas d'argument.

Que le Président de la République vive en concubinage

Aucun rapport avec le sujet.

de détruire le sens du mariage

Péremptoire, pas d'argument.

Larousse :

Mariage n.m. :
Acte solennel par lequel deux personnes établissent entre eux une union dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par le Code civil (mariage civil) ou par les lois religieuses (mariage religieux) ; union ainsi établie.

Je ne vois pas en quoi cela change le sens du mariage civil puisque cette définition reste inchangée.

Bien sûr; la question des enfants est au premier plan. Qui est mons papa ? Qui est ma maman ?

Si on demande à un enfant qui sont ses parents, il désignera toujours les personnes qui l'ont élevé qu'ils soient ses parents biologiques ou non, du même sexe ou non. Y a pas à cherche plus loin.

http://www.rue89.com...rrifiant-238818

En généalogie (mais qui s'y intéresse ?), la filiation est primordiale. Ce "montage" des soixantehuitards arrivés à l'âge du pouvoir, la prétendue "gauche" actuelle, engendrée sur les marches de la Sorbonne, n'a ni racines ni fondements (haha !).

Ouais, le problème c'est que ça vaut pour tous les enfants adoptés, même par des hétérosexuels.

Your argument is invalid !

Et sinon, la généalogie, effectivement personne n'en a rien à foutre.
Peu importe d'où vient la famille, ce qui est important ce sont les actes de la personne, pas sa généalogie.

On comprend qu'elle s'acharne à détruire les bases d'un monde qu'elle récuse, par fustration de pouvoir en proposer un autre, meilleur.

C'est sur que pour les gros ploucs dans ton genre c'était un monde meilleur de pouvoir stigmatiser les homos, les PD, les tanthouses, les pédalles, les follasses, les tatas. Putain, quel monde de merde, on peut déjà pu taper sur les bicaux , les nègres, les ritales, les chinetocs parce que c'est raciste. V'la-t-y pas qu'on pourra pu s'en prendre aux homos.

Plus de souffre douleurs pour évacuer sa frustration, le beauf. Dommage pour toi, tant mieux pour les autres !

Laissons donc le mariage aux couples hétérosexuels qui ont un projet de progéniture. Aux autres coupls d'assurer leur stabilité et leur pérennité par d'autres institutions. Peut-être reste-t-il à les inventer ? S'ils en sont capables.

C'est justement ce qu'on est en train de faire. Merci, par ici la sortie ==>[]
Inscrit le 24/10/2012
738 messages publiés
raypau, le 01/02/2013 - 00:44
Pour le mariage. Contre sa destruction.

Que le Président de la République vive en concubinage et tente, par la loi, de détruire le sens du mariage, c'est son affaire. Son intérêt privé, pas celui de la société française.

Je suis moi-même père, oncle, neveu de plusieurs homosexuels, éduqués et responsables. Ils sont tous contre et n'aspirent qu'à des améliorations du PACS.

Bien sûr; la question des enfants est au premier plan. Qui est mons papa ? Qui est ma maman ?

En généalogie (mais qui s'y intéresse ?), la filiation est primordiale. Ce "montage" des soixantehuitards arrivés à l'âge du pouvoir, la prétendue "gauche" actuelle, engendrée sur les marches de la Sorbonne, n'a ni racines ni fondements (haha !). On comprend qu'elle s'acharne à détruire les bases d'un monde qu'elle récuse, par fustration de pouvoir en proposer un autre, meilleur.

Laissons donc le mariage aux couples hétérosexuels qui ont un projet de progéniture. Aux autres coupls d'assurer leur stabilité et leur pérennité par d'autres institutions. Peut-être reste-t-il à les inventer ? S'ils en sont capables.

Raypau

Oh le chouette discours de réac de base que voilà ! Eh oh machin on est au XXIème siècle ! Tu crois pas qu'il serait grands temps d'évoluer un tantinet ?
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Goldoark, le 31/01/2013 - 23:41
Finalement, je n'ai plus envie de troller. Ce serait du temps gaspillé avec les gros cons de ce forum.

Du temps gaspillé à essayer d'expliquer à des aveugles pourquoi cette loi est une aberration, humaine comme légale.
A vous expliquer les bases de la loi et du simple bon sens.
Mais bon, il faudrait redéfinir les concepts, car vous ne savez plus parler français.

Ce forum pullule des réactions médiatiques irréfléchies et stéréotypées que nous servent ces crétins de médias.

Je perdrais bien mon temps à vous démontrer que l'homosexualité est une déviance contre-nature, au sens propre du terme.

A vous expliquer qu'un couple ne peut par définition pas être homosexuel, "couple homosexuel" est un non sens, car un couple se définit par la nature, et non pas comme deux personnes qui s'aime.

La quasi-totalité des boulets qui peuplent ce forum n'ont d'ailleurs jamais vraiment réfléchi à la notion de l'amour.

Vous ne savez pas parler français, pas ce que c'est qu'un couple, bref, vous êtes des paumés manipulés qui ne réfléchissent pas.

Je perdrais bien mon temps à vous expliquer qu'en ce monde, l'égalité n'existe pas. En droit comme en pratique, l'égalité consiste à faire de l'inégalité avec les gens inégaux.

Je perdrais aussi mon temps à vous monter qu'une large partie de la communauté homosexuelle est totalement contre cette loi, mais ça vous ferait buguer votre misérable cervelle atrophiée.

Et encore tout un tas d'autres concepts que vous êtes trop primitifs pour appréhender par vous-même.
Comme la différence entre absence et privation de droit.

Vous ne pensez ni au droit à l'enfant, ni au droit tout court,
vous ne réfléchissez pas,
vous ne faites que beugler les bêtises médiatiques tout aussi stupides que les votres,
vous pensez avec vos tripes parce que vous n'avez aucune cervelle.

Bref.

Je suis fatigué de distribuer de l'intelligence ce soir, je vous laisser vous enfoncer dans la merde que vous avez vous-même chiée.

Putain je me sens d'humeur à péter du con ce soir, faut vraiment que j'aille pioncer.


Tu nous considère comme des cons, mais moi je pense que c'est toi le gros connard
Tout ce que tu dis c'est de la merde la plus totale. Exactement le contraire de tout ce que je pense et de tout ce en quoi je crois, et ceci depuis que j'ai 16 ans (j'en ai maintenant 35, c'est dire que ça date) Et ne me parle pas des médias, d'abord je me fous royalement de ce qui peut se dire à la télé ou dans les journaux, ensuite je suis capable d'avoir ma propre pensée et de réfléchir par moi même, merci bien.
[message édité par june le 01/02/2013 à 01:25 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
raypau, le 01/02/2013 - 01:03
"Il suffit de leur refuser les mêmes droits que les hétérosexuels et donc de les considérer comme des sous-citoyens..."

Qui est l'ignorant ( pour rester correct) qui a écrit ça ? Il s'agit d'engendrer. Quel droit peut-on refuser à un couple de même sexe d'engendre ensemble? Il ne s'agit pas de droit, mais de possibilité naturelle. Va-t-on, pour l'égoïsme de quelques-uns, en "mal d'enfant", fabriquer des produits humains, commercialisables, dont le malheur futur est quasiment assuré ?

Espèce de fou !

raypau

Scoop ! raypau nous apprend que pour faire un enfant il faut un homme et une femme. Putain quelle révélation ! Merci de nous mettre au parfum pauvres ignorants que nous sommes ! Lol !
Sauf qu'au lieu de faire le malin, réfléchi deux secondes un peu. La loi ne parle évidement pas de biologie car effectivement le droit n'a rien n'a faire dans des faits naturels
La loi parle de donner enfin un statut juridique à des parents, au sens social du terme, qui au passage élèvent déjà ces enfants. Le fait que ce ne soit pas les parents biologiques ont s'en fout. Ou alors il faut interdire aussi aux parents hétéros d'adopter des enfants.
Je veux bien faire un effort pour écouter certains arguments contre (notamment ceux qui se posent la question de savoir si un enfant peut trouver son équilibre avec deux parents de même sexe) mais quand c'est des conneries pareilles, non merci !
Inscrit le 10/07/2008
2615 messages publiés
Je veux bien faire un effort pour écouter certains arguments contre (notamment ceux qui se posent la question de savoir si un enfant peut trouver son équilibre avec deux parents de même sexe) mais quand c'est des conneries pareilles, non merci !


Cf. mon commentaire plus haut. Remonte dans ton enfance. Demande-toi quel a été l'apport de ton père, en quoi ça t'a structuré, et si tu aurais eu la même chose avec deux mères. Tu peux faire l'expérience symétrique.

Ce n'est pas une position de théoricien, de psychologue ou quoi que ce soit. C'est simplement réflechir à la place du père et de la mère dans NOS personnalités. Et par projection, ce que nous pouvons soupçonner qu'il manquerait à un enfant.

Si j'avais eu à le vivre, je l'aurais trouvé douloureux. Pourquoi j'ai pas eu droit à un papa (une maman)? Pourquoi mon papa m'a jamais emmené à la pêche, pourquoi ma maman m'a jamais fait des gateaux, pourquoi j'ai eu un baigneur et pas un Meccano. Etc.

On retombe sur la théorie du genre, maman conduit le camion de pompier et papa fait de la couture, un monde unisexe, bof bof. Une façon trés artificielle et pas sans dommages collatéraux de normer l'homosexualité, comme si c'était si compliqué d'assumer sa différence au lieu de la forcer sur les autres pour se disculper.

Il y a une relation particulière entre l'enfant et le parent de même sexe. Complicité père-fils, mère-fille. Dans un couple monosexuel, avec enfant de sexe opposé, cette relation n'est pas possible. Le parent veut souvent un enfant qui lui ressemble, c'est-à-dire de son sexe. A ce sujet, je serai trés curieux de connaître les attentes des lesbiennes et celles des homos mâles.

Une chose me paraît certaine : Par pure idéologie, on est en train de jouer avec des mécanismes humains essentiels et on n'en connaît pas du tout les conséquences. Je trouve ça fou qu'on s'entoure de mesures draconiennes pour un microgramme de ceci et qu'on joue ainsi avec l'humain.
[message édité par /dev/tty le 01/02/2013 à 04:35 ]
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 01/02/2013 à 02:43
Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 22:35

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
Réponse idiote. Une femme homosexuelle et mariée ne devient pas stérile pour autant. Rien ne l'empêche d'avoir des enfants, soit par PMA


Si, la loi française.


La loi française elle va pas faire des analyse génétiques aux bébés pour savoir si leur mère a eu recours à la PMA dans un pays ou c'est légal.
Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 22:35

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
soit de la façon la plus naturelle du monde, en ayant des relations sexuelles avec un homme qui sera plus ou moins averti de ses intentions.


Et donc ? Si l'homme ne reconnait pas l'enfant, il n'a, de fait, aucun droit dessus. S'il n'est pas au courant de l'existence de l'enfant, il ne va pas le reconnaitre et n'aura, aux yeux de la loi, aucun droit sur lui.
Je crois que, depuis peu, une femme peut demander un test de paternité pour obliger l'homme à assumer ses droits sur l'enfant. Mais ça ne concerne pas ce cas de figure.

Pour des raisons évidentes de sécurité, de bien-être, de santé, il serait bien mieux d'autoriser la PMA.

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06

Peut être qu'être adopté c'est pas tout à fait la même chose que d'avoir d'avoir une femme comme père biologique?


Hein ?!! WTF, avoir une femme comme père biologique, tu te rends comptes du non sens ou pas ?



Jusqu’à aujourd'hui quand un bébé nait dans la cadre d'un mariage, l'homme du couple est automatiquement le père de l'enfant, sauf s'il fait des démarches pour démontrer le contraire. Contrairement à la loi hollandaise ou le conjoint doit reconnaitre l'enfant. C'est pas parce que ca s'appelle mariage partout que ca recouvre les mêmes réalités juridiques et pratiques.
Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 22:35


ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06

Ca pourrait aussi être résolu en donnant un vrai statut au "parent social" quelle que soit son orientation sexuelle.


C'est justement à ça que va servir le nouveau projet de loi.

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
Déjà, c'est pas parce que les couples homo en auront le droit sur le papier qu'ils auront des enfant à adopter dans la pratique. Je doute que la grosse majorité des enfants de couple homosexuels soient des enfants adoptés.


Malgré le nombre de candidats à l'adoption, il y a toujours des enfants dans les orphelinats, il y a donc de quoi satisfaire les couples homosexuels éligibles à l'adoption.
Je rappelle juste qu'actuellement, les homosexuels peuvent adopter, mais à titre personnel et non en tant que couple. Ce qui fait que le partenaire de l'adoptant n'a aucun droit sur l'enfant duquel il participe à l'éducation.
Ce cas est très fréquent et la régularisation du partenaire de l'adoptant est l'un des principaux objectifs de cette loi.


Il y a 24 000 familles en ce moment qui attendent un enfant. 6000 nouvelles familles agrées tous les ans, 1500 enfants adoptés.

Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 22:35

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
Mais bien sur, être élevé par 2 parents de même sexe ne pose jamais de problèmes. A croire que côtoyer un homosexuel est un vaccin contre les accidents de la vie. Ca pose tellement peu de problèmes qu'aux pays bas on réfléchit sur l'opportunité d'autoriser la mention d'un 3eme parent. Sans compter que contrairement à ce qui se fait ici, le conjoint n'est pas automatiquement le père d'un enfant.


Et donc ? Où est le problème dans la reconnaissance d'un 3ème parent ?

Des gens qui ont été élevés par des homosexuels, j'en connais, et ils ne sont pas différent de la plupart des gens sur le plan social, psychologique ou professionnel (l'un d'entre eux est un collègue qui fait le même boulot que moi), ils ne sont d'ailleurs pas homosexuels.


Et ? 99,99% des gens vont raisonnablement bien donc faut pas se préoccuper de ceux qui restent ? Quand les familles homo vont traverser des difficultés elles vont pas savoir où trouver de l'aide parce qu’être homo et parent ca coule forcément de source?

Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 22:35

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
Maintenant tu peux me traiter d'homophobe autant que tu veux. Tu sauras jamais à quel point ca a des raisons de me faire mourir de rire.


Considérer sans aucune preuve, aucun constat qu'un couple homosexuel n'est pas capable d'élever un enfant aussi bien qu'un couple hétérosexuel, c'est considérer qu'un couple homosexuel est inférieur à un couple hétérosexuel. Cela s'appelle de l'homophobie. Pas la peine d'avoir envie de tabasser des homos pour être homophobes. Il suffit de leur refuser les mêmes droits que les hétérosexuels et donc de les considérer comme des sous-citoyens...


Vas y détourne ce que je dis. Je peux même pas dire que ca m’étonne.
Samuel_Vimaire, le 31/01/2013 - 22:35

ze_katt, le 31/01/2013 - 18:06
C'est vraiment triste de constater qu'on peut pas débattre sans voir revenir les mêmes arguments en boucle sans aucun développement.


Tu parles des antis là ? Oui effectivement, raz-le-bol de voir toujours les mêmes non arguments :
- pas naturel
- manque d'équilibre des enfants
- porte ouverte à l'inceste, la polygamie, la zoophilie
- remet en cause le mariage
blablabla...

Le jour où un anti sera capable d'étayer un de ces non arguments, un de ces préjugés, je verrai autre chose que de la mauvaise foi et de l'homophobie dans son propos. Jusque là, c'en est.


C'est sur. D'ailleurs t'as décidé que je sais pas de quoi je parle sans même te demander pourquoi j'avais jugé utile de de m'interroger sur la question.

On nous demande de faire évoluer les fondements de notre société mais on est pas foutus d'aller voir dans le pays d’à coté les problèmes que ca a posé. Ceux qui nous disent tout se passe bien chez eux c'est ciel bleu et nuages blancs nous mentent. Etre élevé par 2 femmes quand on est un petit garçon (ou le contraire) pose forcément des problèmes, (qui ont par ailleurs des solutions). Si au lieu de dire aux gens qu'on a des pistes pour les aider a franchir le cap, on leur dit qu'ils doivent impérativement aller bien, ca va vachement les aider.

Quant au mères porteuses.... Même aujourd'hui, une femme a plus de chances de mourir en couches que de gagner au loto. Chaque année, 70 femmes meurent pendant leur grosses ou leur accouchement. Pas dans la brousse, dans les hôpitaux français. Inévitablement, il y en aura une un jour qui mourra pendant une GPA.

Tant qu'on sortira pas du "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes" c'est même pas la peine de discuter. Ce qui est dramatique c'est que des gens vont payer les pots cassés.

Sur ce, j'ai plus rien à ajouter.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
La loi française elle va pas faire des analyse génétiques aux bébés pour savoir si leur mère a eu recours à la PMA dans un pays ou c'est légal.

Encore heureux !

Jusqu’à aujourd'hui quand un bébé nait dans la cadre d'un mariage, l'homme du couple est automatiquement le père de l'enfant, sauf s'il fait des démarches pour démontrer le contraire. Contrairement à la loi hollandaise ou le conjoint doit reconnaitre l'enfant. C'est pas parce que ca s'appelle mariage partout que ca recouvre les mêmes réalités juridiques et pratiques.

Dans le cadre du mariage oui, mais hors mariage l'homme doit reconnaitre l'enfant. L'exemple dont je parlais ne se situait, par définition, pas dans le cadre du mariage. Un peu de cohérence ne serait pas de trop !

Il y a 24 000 familles en ce moment qui attendent un enfant. 6000 nouvelles familles agrées tous les ans, 1500 enfants adoptés

Cela signifie simplement que les familles ne remplissent pas toutes les conditions ou qu'elles ne trouvent pas d'enfant leur correspondant.

Vas y détourne ce que je dis. Je peux même pas dire que ca m’étonne.

Je ne détourne absolument rien, je constate que tu ne te bases que sur ton avis propre, tu n'as aucune preuve aucun indice qui te permette d'étayer la moindre de tes affirmations, de tes suppositions. Tu n'as ni le crédit que pourrait avoir un professionnel, ni même argumentaire construit. Rien de ce que tu dis n'est emprunt de la moindre logique de base, rien ne dépasse l'argumentaire du pilier de bar homophobe moyen.

t'as décidé que je sais pas de quoi je parle sans même te demander pourquoi j'avais jugé utile de de m'interroger sur la question.

Es-tu sociologue, psychologue, psychiatre, biologiste, anthropologiste ou médecin ? Non, tu n'as donc aucun crédit qui te permette de balancer une affirmation sans l'étayer par un chiffre, une statistique, une source ou un argumentaire construit. Donc, tant que tu n'étaieras pas tes propos, je considèrerais que tu ne sais pas de quoi tu parles. C'est aussi simple que ça.

On nous demande de faire évoluer les fondements de notre société mais on est pas foutus d'aller voir dans le pays d’à coté les problèmes que ca a posé.

Justement, ça n'en pose tellement pas que les enfants danois se demandent comment on peut être contre : http://www.rue89.com...rrifiant-238818

Ceux qui nous disent tout se passe bien chez eux c'est ciel bleu et nuages blancs nous mentent. Etre élevé par 2 femmes quand on est un petit garçon (ou le contraire) pose forcément des problèmes, (qui ont par ailleurs des solutions). Si au lieu de dire aux gens qu'on a des pistes pour les aider a franchir le cap, on leur dit qu'ils doivent impérativement aller bien, ca va vachement les aider.

"Forcément" n'est pas un argument. Tu as une étude, un argumentaire étayé, une statistique, quelque chose ? Si ça n'est pas le cas, cette phrase n'est qu'une affirmation péremptoire sans aucune crédibilité. C'est comme ça que ça marche un débat et pas en affirmant des choses sans les démontrer !

Quant au mères porteuses.... Même aujourd'hui, une femme a plus de chances de mourir en couches que de gagner au loto. Chaque année, 70 femmes meurent pendant leur grosses ou leur accouchement. Pas dans la brousse, dans les hôpitaux français. Inévitablement, il y en aura une un jour qui mourra pendant une GPA.

70 morts sur 822 000 naissances (INSEE 2012), ça donne 0,0085% de risque. C'est presque moins dangereux que de traverser la route !
Donc une femme qui vivrait de GPA prendrait moins de risque qu'un commercial qui parcours 50km/jour en voiture (surtout dans une grande ville). Des métiers sans risques, des vies sans risque, j'en connais pas beaucoup !

Et encore, on peut considérer que les femmes pratiquant la GPA seront sélectionnées pour présenter toutes les caractéristiques d'une bonne mère porteuse (bassin aligné, utérus en bonne santé, poids dans la normal). La plupart des complications lors des accouchements étant dus à des problèmes physiques de la mère, ça va encore réduire le risque. On n'aura pas de mère porteuse cardiaque, diabétique, obèse, anorexique, ayant des problèmes au bassin ou à l'utérus, etc...

Tant qu'on sortira pas du "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes" c'est même pas la peine de discuter.

Personne n'a jamais dit que tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes, par contre, personnellement, je pars des constats de la situation au Danemark, en Espagne, en Scandinavie, au Canada et dans certains états américains. Contrairement à toi, je ne fais pas que me baser sur mon avis personnel de non spécialiste.

Ce qui est dramatique c'est que des gens vont payer les pots cassés.

Ce qui est le plus dramatique c'est qu'à cause de ce genre de préjugés, les pots-cassés seront presque exclusivement dus aux homophobes !

Sur ce, j'ai plus rien à ajouter.

On n'aura donc pas le privilège de voir la moindre preuve, le moindre indice, le moindre argumentaire concret pour étayer tes propos. Je commence à être de plus en plus certain qu'il n'en existe aucun.
Inscrit le 09/10/2008
3217 messages publiés
l'ump est hostile a tout sauf au pognon...
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
june, le 01/02/2013 - 01:04
Et bien moi je pense exactement le contraire.

Je suis 100% pour la GPA, à condition tout de fois de ne pas franchir certaines limites.

D'abord en tant que femme, si demain je décide de porter l'enfant d'un autre, je vois pas en quoi on me l'interdirais.
Putain mais merde quoi ! c'est MON corps, MON utérus, j'en fais ce que je veux !
J'en ai marre de cette société où se permet de dire aux femmes ce qui est bien pour elles ou pas comme si on était incapable de prendre des décisions toutes seules. Je trouve ça d'un incroyable sexisme et le pire c'est que c'est des femmes qui se disent pourtant féministes qui sont le plus hostiles à ce que je puisse disposer de MON corps comme je l'entends.

Ensuite si je décide d'être mère porteuse dois je être payé ? Oui et encore heureux.
Je veux bien rendre service mais mettre au monde un enfant à un coup financier.
Je vais devoir arrêter de travailler, il faudra payer les soins, les aides à l'accouchement, auquel il faut rajouter un petit dédommagement pour tout ce qui touche aux désagréments de la grossesse.
Sans parler qu'en cas de complication, il est normal de pouvoir bénéficier d'une assurance solide payer par les parents.

Après il y a quand même quelque garde fou à respecter.
- il ne faut pas que la mère porteuse en face un vrai commerce
- même si je trouve normal de toucher un peu d'argent pour le service rendu, il faut que ça reste un service.
- il faut que la mère porteuse ai réellement envie de le faire.
- il faut qu'un véritable lien se noue entre la mère porteuse et les parents qui accueilleront l'enfant, justement pour que l'enfant ne soit pas couper trop brusquement de la femme qui l'a porté ce qui sera néfaste pour lui
La mère porteuse sera vu un peu comme une marraine ou la bonne fée qui a permis la naissance
- par sécurité et éviter les problèmes médicaux, seules les femmes ayant déjà accouché et sans complications pourront se porter volontaire



quelle vision idyllique de la GPA....
Si c'est interdit en France, pour votre gouverne, c'est que ça ne se passait pas comme ça... Il arrivait parfois que finalement la mère qui a porté l'enfant ne voulait pas le donner. C'est normal : elle l'a porté pendant neuf mois.
Comment ne pas croire qu'il n'y aura aucune femme qui en fera commerce ? Bien sûr que la plupart feront ça pour l'argent.
Ensuite à la rigueur on s'en fout du parent qui achète son bébé comme si c'était un bien, c'est à l'enfant qu'il faut penser : comment réagira-t-il en découvrant qu'on l'a acheté ?
Etre contre la GPA ne veut pas dire avoir un train de retard. Au contraire, c'est faire preuve d'humanité et ne pas accepter qu'on achète un autre être humain comme si c'était une marchandise.
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
june, le 01/02/2013 - 00:20
Ensuite, la GPA est interdite depuis 1994 en France (avant on pouvait), il doit bien y avoir une raison, vous ne croyez pas ?

oui ça s'appelle le fait qu'en France on est des gros réac qui a toujours eu un train de retard sur l'évolution de la société.
(voir le droit de vote pour les femmes)

Je parie qu'on est aussi un gros réac si on est contre la légalisation du cannabis puisque ça se fait dans d'autres pays ? En gros, tout ce qui se fait dans d'autres pays est une évolution de la société ? Vite, vite qu'on autorise le port d'arme !!!
Inscrit le 22/11/2011
256 messages publiés
gg le point godwin.


"La quasi-totalité des boulets qui peuplent ce forum n'ont d'ailleurs jamais vraiment réfléchi à la notion de l'amour."

Si deux personnes s'aiment, elles ont droit aux bonheurs ensemble, osef du sexe, de la couleur etc.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Bah alors ferme ta gueule !
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
/dev/tty, le 01/02/2013 - 03:49
X


Tu veux que je remontes dans mon enfance ? Alors Ok.
Mon enfance c'est des parents qui passaient leur temps à se foutre sur la gueule, Mon père qui pète des câbles en balançant la vaisselle à travers la cuisine (souvenir de 4 ans) ou en cassant carrément tout.
L'apport de mon père ? Tu parles de celui qui m'a jamais rien appris et qui me traitait de bonne à rien en se foutant de ma gueule. Qui me gueulait dessus tellement fort que de la bave en coulait de sa bouche.
L'apport de ma mère ? Et bien elle m'a nourri, fait en sorte que je sois habillé chaudement en hiver, soigné quand j'étais malade,ce qui est déjà pas mal, mais niveau geste d'affection et tendresse on repassera. Ainsi que pour le dialogue. C'est pas que ma mère m'aimait pas, c'est juste qu'elle était incapable de le montrer.
Ce que m'a appris mes parents ? Rien. Strictement rien. Je me suis faites toute seule.
Je n'en veux pas à mes parents, au fond eux mêmes n'ont pas eux des parents franchement très cool. Et puis il y a toujours pire (j'aurais pu être une enfant maltraité
Mais une chose est clair. Si on avait eux des parents un peu plus affectueux,plus aimant, plus communicant, et plus soucieux de nos vies, mes sœurs et moi ont auraient eu déjà beaucoup moins de problème psychologique et ça même avec des parents de même sexe.
Tant mieux pour toi si ton père t'emmenait à la pêche. Moi j'aurais juste voulu avoir des parents quel que soit leur sexe qui m'aurait emmené au cinéma, au spectacle, en vacance etc... Qui m'apprennent des trucs.
On retombe sur la théorie du genre, maman conduit le camion de pompier et papa fait de la couture, un monde unisexe, bof bof. Une façon très artificielle et pas sans dommages collatéraux de normer l'homosexualité, comme si c'était si compliqué d'assumer sa différence au lieu de la forcer sur les autres pour se disculper


Alors déjà la théorie des genres ce n'est pas ça. C'est juste l'idée que les différences de sexe sont avant tout une construction sociale chose dont je suis persuadé à 10.000 % ! (le fameux "on ne né pas femme, on le devient" de Simone de Beauvoir c'est déjà de la théorie des genres)
Il n'y a aucune différence neurologique entre le cerveau d'un homme ou d'une femme, rien qui peut les distinguer (si ce n'est que celui des femmes est en moyenne un peu plus petit que celui des hommes, ce qui n'a aucune incidence sur l'intelligence pour ceux qui en douterait)
Il peu y avoir plus de différences entre deux cerveaux masculins que entre un cerveau féminin et masculin
Le cerveau est un organe extrêmement élastique qui construit son chemin neuronale en fonction de l'éducation que l'on a reçu. Si les filles ont été pendant longtemps moins bonne en maths que les garçons c'est juste parce qu’elles ne faisaient pas assez de maths. Aujourd'hui ce n'est plus cas, et les écarts entre les filles et les garçons ont disparu
Les théories genre "les hommes viennent de Mars, et les femmes viennent de Vénus" c'est en fait de la grosse connerie, basée sur des sois disant faits scientifiques plutôt douteux qui ont été remis en cause depuis.
Et puis tu ne vas pas me dire que c'est uniquement à cause de nos gènes que les femmes portent des jupes et les hommes des cravates (pour schématiser un peu, évidement ça ne s'arrête pas là et il y a plein d'autres exemples plus probants)
Quand j’entends des gens dirent encore aujourd'hui que papa c'est le rôle de l'autorité et maman celui des soins et de la douceur, ça me fait doucement rigolé car cela ne correspond plus vraiment à ce que sont les parents aujourd'hui, notamment depuis que les femmes travaillent et qu'elles ont pris leur indépendance. Dans les familles que je connais c'est plutôt maman qui gueule et papa qui console.
Et puis qui te parle d'un monde unisexe ? La théorie des genre c'est tout l'inverse. C'est enfin la reconnaissance d'un monde multi-sexe en opposition à une monde uniquement binaire. Un monde où ils existent des possibilités infinis d'être un homme ou une femme. Un monde où on sait faire la difference entre le sexe biologique et le sexe psychique.
Un monde où le sexe de la personne n'a finalement pas plus d'importance que ça, où ce qui compte c'est ce que tu es toi, ta personnalité. Un monde où tu sera jugé et considéré en fonction de ta personnalité propre et non pas par rapport au sexe que tu as entre les jambes.
Et puis au passage la théorie des genre n'a rien avoir avec la question de l'homosexualité. On parle ici de l'identité sexuelle qui n''est pas la même chose que l'orientation sexuelle, et qui concerne tout le monde, hétéro comme homo.
[message édité par june le 01/02/2013 à 15:24 ]
Inscrit le 10/07/2008
2615 messages publiés
Merci pour ton témoignage. J'aurais pu continuer sur la théorie du genre mais je pense qu'il est plus sage de m'arrêter.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
flash72, le 01/02/2013 - 08:44

june, le 01/02/2013 - 01:04
Et bien moi je pense exactement le contraire.

Je suis 100% pour la GPA, à condition tout de fois de ne pas franchir certaines limites.

D'abord en tant que femme, si demain je décide de porter l'enfant d'un autre, je vois pas en quoi on me l'interdirais.
Putain mais merde quoi ! c'est MON corps, MON utérus, j'en fais ce que je veux !
J'en ai marre de cette société où se permet de dire aux femmes ce qui est bien pour elles ou pas comme si on était incapable de prendre des décisions toutes seules. Je trouve ça d'un incroyable sexisme et le pire c'est que c'est des femmes qui se disent pourtant féministes qui sont le plus hostiles à ce que je puisse disposer de MON corps comme je l'entends.

Ensuite si je décide d'être mère porteuse dois je être payé ? Oui et encore heureux.
Je veux bien rendre service mais mettre au monde un enfant à un coup financier.
Je vais devoir arrêter de travailler, il faudra payer les soins, les aides à l'accouchement, auquel il faut rajouter un petit dédommagement pour tout ce qui touche aux désagréments de la grossesse.
Sans parler qu'en cas de complication, il est normal de pouvoir bénéficier d'une assurance solide payer par les parents.

Après il y a quand même quelque garde fou à respecter.
- il ne faut pas que la mère porteuse en face un vrai commerce
- même si je trouve normal de toucher un peu d'argent pour le service rendu, il faut que ça reste un service.
- il faut que la mère porteuse ai réellement envie de le faire.
- il faut qu'un véritable lien se noue entre la mère porteuse et les parents qui accueilleront l'enfant, justement pour que l'enfant ne soit pas couper trop brusquement de la femme qui l'a porté ce qui sera néfaste pour lui
La mère porteuse sera vu un peu comme une marraine ou la bonne fée qui a permis la naissance
- par sécurité et éviter les problèmes médicaux, seules les femmes ayant déjà accouché et sans complications pourront se porter volontaire




quelle vision idyllique de la GPA....
Si c'est interdit en France, pour votre gouverne, c'est que ça ne se passait pas comme ça... Il arrivait parfois que finalement la mère qui a porté l'enfant ne voulait pas le donner. C'est normal : elle l'a porté pendant neuf mois.
Comment ne pas croire qu'il n'y aura aucune femme qui en fera commerce ? Bien sûr que la plupart feront ça pour l'argent.
Ensuite à la rigueur on s'en fout du parent qui achète son bébé comme si c'était un bien, c'est à l'enfant qu'il faut penser : comment réagira-t-il en découvrant qu'on l'a acheté ?
Etre contre la GPA ne veut pas dire avoir un train de retard. Au contraire, c'est faire preuve d'humanité et ne pas accepter qu'on achète un autre être humain comme si c'était une marchandise.

Ce n'est pas une vision idyllique mais la vérité tel qu'elle se passe. Renseignes toi un peu ! Bien sur il peut y avoir des abus mais c'est aussi le rôle du législateur de faire en sorte que ces abus ne produisent pas.
En Grande Bretagne la loi est très strict à ce sujet. La rémunération des mères porteuses est formellement interdite.
source : http://www.senat.fr/...mono.html#toc18
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
june, le 01/02/2013 - 09:40

flash72, le 01/02/2013 - 08:44

june, le 01/02/2013 - 01:04
Et bien moi je pense exactement le contraire.

Je suis 100% pour la GPA, à condition tout de fois de ne pas franchir certaines limites.

D'abord en tant que femme, si demain je décide de porter l'enfant d'un autre, je vois pas en quoi on me l'interdirais.
Putain mais merde quoi ! c'est MON corps, MON utérus, j'en fais ce que je veux !
J'en ai marre de cette société où se permet de dire aux femmes ce qui est bien pour elles ou pas comme si on était incapable de prendre des décisions toutes seules. Je trouve ça d'un incroyable sexisme et le pire c'est que c'est des femmes qui se disent pourtant féministes qui sont le plus hostiles à ce que je puisse disposer de MON corps comme je l'entends.

Ensuite si je décide d'être mère porteuse dois je être payé ? Oui et encore heureux.
Je veux bien rendre service mais mettre au monde un enfant à un coup financier.
Je vais devoir arrêter de travailler, il faudra payer les soins, les aides à l'accouchement, auquel il faut rajouter un petit dédommagement pour tout ce qui touche aux désagréments de la grossesse.
Sans parler qu'en cas de complication, il est normal de pouvoir bénéficier d'une assurance solide payer par les parents.

Après il y a quand même quelque garde fou à respecter.
- il ne faut pas que la mère porteuse en face un vrai commerce
- même si je trouve normal de toucher un peu d'argent pour le service rendu, il faut que ça reste un service.
- il faut que la mère porteuse ai réellement envie de le faire.
- il faut qu'un véritable lien se noue entre la mère porteuse et les parents qui accueilleront l'enfant, justement pour que l'enfant ne soit pas couper trop brusquement de la femme qui l'a porté ce qui sera néfaste pour lui
La mère porteuse sera vu un peu comme une marraine ou la bonne fée qui a permis la naissance
- par sécurité et éviter les problèmes médicaux, seules les femmes ayant déjà accouché et sans complications pourront se porter volontaire





quelle vision idyllique de la GPA....
Si c'est interdit en France, pour votre gouverne, c'est que ça ne se passait pas comme ça... Il arrivait parfois que finalement la mère qui a porté l'enfant ne voulait pas le donner. C'est normal : elle l'a porté pendant neuf mois.
Comment ne pas croire qu'il n'y aura aucune femme qui en fera commerce ? Bien sûr que la plupart feront ça pour l'argent.
Ensuite à la rigueur on s'en fout du parent qui achète son bébé comme si c'était un bien, c'est à l'enfant qu'il faut penser : comment réagira-t-il en découvrant qu'on l'a acheté ?
Etre contre la GPA ne veut pas dire avoir un train de retard. Au contraire, c'est faire preuve d'humanité et ne pas accepter qu'on achète un autre être humain comme si c'était une marchandise.


Ce n'est pas une vision idyllique mais la vérité tel qu'elle se passe. Renseignes toi un peu ! Bien sur il peut y avoir des abus mais c'est aussi le rôle du législateur de faire en sorte que ces abus ne produisent pas.
En Grande Bretagne la loi est très strict à ce sujet. La rémunération des mères porteuses est formellement interdite.
source : http://www.senat.fr/...mono.html#toc18

Vous n'avez pas répondu sur l'enfant ? Si la mère reçoit de l'argent durant sa grossesse, c'est tout simplement de la prostitution. Comment l'enfant prendra-t-il le fait que sa mère biologique l'a mis au monde de cette façon et avec en plus l'idée de l'abandonner à la naissance ? J'aimerais vraiment pas être à la place de ces pauvres enfants.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
flash72, le 01/02/2013 - 09:14

june, le 01/02/2013 - 00:20
Ensuite, la GPA est interdite depuis 1994 en France (avant on pouvait), il doit bien y avoir une raison, vous ne croyez pas ?

oui ça s'appelle le fait qu'en France on est des gros réac qui a toujours eu un train de retard sur l'évolution de la société.
(voir le droit de vote pour les femmes)


Je parie qu'on est aussi un gros réac si on est contre la légalisation du cannabis puisque ça se fait dans d'autres pays ? En gros, tout ce qui se fait dans d'autres pays est une évolution de la société ? Vite, vite qu'on autorise le port d'arme !!!

Oui je persiste et je signe. La France est un pays réactionnaire toujours en retard sur les autres.
Les pays nordiques ont toujours été en avance sur nous sur les questions sociétales et à ce que je sache leur sociétés ne se sont pas effondrées, bien au contraire !
La question n'est pas que ça se fait dans d'autres pays c'est de voir les pays qui le font et de constater que ces pays sont en réalité bien plus évolué que nous sur tout les points de vues contrairement à nous pauvres français qui se croient toujours meilleurs que les autres alors que la vérité c'est que tout le monde nous prend pour des gros bouffons donneur de leçon et se foutent bien de notre gueule !
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
flash72, le 01/02/2013 - 09:45

june, le 01/02/2013 - 09:40

flash72, le 01/02/2013 - 08:44

june, le 01/02/2013 - 01:04
Et bien moi je pense exactement le contraire.

Je suis 100% pour la GPA, à condition tout de fois de ne pas franchir certaines limites.

D'abord en tant que femme, si demain je décide de porter l'enfant d'un autre, je vois pas en quoi on me l'interdirais.
Putain mais merde quoi ! c'est MON corps, MON utérus, j'en fais ce que je veux !
J'en ai marre de cette société où se permet de dire aux femmes ce qui est bien pour elles ou pas comme si on était incapable de prendre des décisions toutes seules. Je trouve ça d'un incroyable sexisme et le pire c'est que c'est des femmes qui se disent pourtant féministes qui sont le plus hostiles à ce que je puisse disposer de MON corps comme je l'entends.

Ensuite si je décide d'être mère porteuse dois je être payé ? Oui et encore heureux.
Je veux bien rendre service mais mettre au monde un enfant à un coup financier.
Je vais devoir arrêter de travailler, il faudra payer les soins, les aides à l'accouchement, auquel il faut rajouter un petit dédommagement pour tout ce qui touche aux désagréments de la grossesse.
Sans parler qu'en cas de complication, il est normal de pouvoir bénéficier d'une assurance solide payer par les parents.

Après il y a quand même quelque garde fou à respecter.
- il ne faut pas que la mère porteuse en face un vrai commerce
- même si je trouve normal de toucher un peu d'argent pour le service rendu, il faut que ça reste un service.
- il faut que la mère porteuse ai réellement envie de le faire.
- il faut qu'un véritable lien se noue entre la mère porteuse et les parents qui accueilleront l'enfant, justement pour que l'enfant ne soit pas couper trop brusquement de la femme qui l'a porté ce qui sera néfaste pour lui
La mère porteuse sera vu un peu comme une marraine ou la bonne fée qui a permis la naissance
- par sécurité et éviter les problèmes médicaux, seules les femmes ayant déjà accouché et sans complications pourront se porter volontaire






quelle vision idyllique de la GPA....
Si c'est interdit en France, pour votre gouverne, c'est que ça ne se passait pas comme ça... Il arrivait parfois que finalement la mère qui a porté l'enfant ne voulait pas le donner. C'est normal : elle l'a porté pendant neuf mois.
Comment ne pas croire qu'il n'y aura aucune femme qui en fera commerce ? Bien sûr que la plupart feront ça pour l'argent.
Ensuite à la rigueur on s'en fout du parent qui achète son bébé comme si c'était un bien, c'est à l'enfant qu'il faut penser : comment réagira-t-il en découvrant qu'on l'a acheté ?
Etre contre la GPA ne veut pas dire avoir un train de retard. Au contraire, c'est faire preuve d'humanité et ne pas accepter qu'on achète un autre être humain comme si c'était une marchandise.



Ce n'est pas une vision idyllique mais la vérité tel qu'elle se passe. Renseignes toi un peu ! Bien sur il peut y avoir des abus mais c'est aussi le rôle du législateur de faire en sorte que ces abus ne produisent pas.
En Grande Bretagne la loi est très strict à ce sujet. La rémunération des mères porteuses est formellement interdite.
source : http://www.senat.fr/...mono.html#toc18


Vous n'avez pas répondu sur l'enfant ? Si la mère reçoit de l'argent durant sa grossesse, c'est tout simplement de la prostitution. Comment l'enfant prendra-t-il le fait que sa mère biologique l'a mis au monde de cette façon et avec en plus l'idée de l'abandonner à la naissance ? J'aimerais vraiment pas être à la place de ces pauvres enfants.

Moi j'aimerais surtout ne pas être à la place des ces enfants qui sont injustement privée de leur nationalité française tout ça à cause des principes hypocrites de nos élus.
Encore une fois c'est le rôle de la loi d'encadrer la pratique pour éviter les abus.
Et puis au passage l'enfant n'est pas abandonné puisque il a déjà des parents qui vont s'occuper de lui, en l' occurrence les parents qui ont fait la démarche de faire appel à la GPA, sans quoi l'enfant n'aurait même pas existé.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Inscrit le 14/04/2005
275 messages publiés
à‡a fera pas plaisir à mon Goldoark mais tant pis.
C'est la 1ère fois que je suis d'accord avec une proposition de l'UMP.
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
Melpheos, le 01/02/2013 - 10:10
Ca dépend des cas, en général les femmes qui font des GPA (enfin celles qui portent l'enfant) sont rémunérés pour un travail, celui de porter l'enfant, accoucher... On peut considérer cela comme de la location mais c'est plus un boulot qu'une location...
Sinon, je ne pense pas que les parents ayant recours à une GPA considèrent qu'ils ont acheté leur enfant, loin de là.

Ce n'est pas parce qu'ils ne considèrent pas qu'ils ont acheté leur enfant qu'ils ne l'ont pas acheté. Appelons un chat un chat : les "parents" paient une mère porteuse, donc ils achètent leur enfant. Vous parlez vous-même de travail...
june, le 01/02/2013 - 10:02

Moi j'aimerais surtout ne pas être à la place des ces enfants qui sont injustement privée de leur nationalité française tout ça à cause des principes hypocrites de nos élus.
Encore une fois c'est le rôle de la loi d'encadrer la pratique pour éviter les abus.
Et puis au passage l'enfant n'est pas abandonné puisque il a déjà des parents qui vont s'occuper de lui, en l' occurrence les parents qui ont fait la démarche de faire appel à la GPA, sans quoi l'enfant n'aurait même pas existé.


La mère porteuse est la mère biologique. Par conséquent, elle abandonne son enfant, donc oui il y a abandon, et allez expliquer ça à l'enfant au moment où il cherchera ses origines : "Mais oui, mon fils, mais ta mère n'a fait qu'effectuer un travail, elle était rémunérée pour te porter, mais elle n'en avait rien à foutre de toi."

june, le 01/02/2013 - 09:55

Oui je persiste et je signe. La France est un pays réactionnaire toujours en retard sur les autres.
Les pays nordiques ont toujours été en avance sur nous sur les questions sociétales et à ce que je sache leur sociétés ne se sont pas effondrées, bien au contraire !
La question n'est pas que ça se fait dans d'autres pays c'est de voir les pays qui le font et de constater que ces pays sont en réalité bien plus évolué que nous sur tout les points de vues contrairement à nous pauvres français qui se croient toujours meilleurs que les autres alors que la vérité c'est que tout le monde nous prend pour des gros bouffons donneur de leçon et se foutent bien de notre gueule !

Ce n'est pas parce que ça se fait dans d'autres pays que c'est bien et qu'on devrait le faire. Je suis pour l'interdiction, et je ne vois pas en quoi ce serait une évolution pour la société que d'autoriser ce commerce d'enfants.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Ce n'est pas parce qu'ils ne considèrent pas qu'ils ont acheté leur enfant qu'ils ne l'ont pas acheté. Appelons un chat un chat : les "parents" paient une mère porteuse, donc ils achètent leur enfant. Vous parlez vous-même de travail...

Ils fournissent le matériel générique, c'est leur gosse.
Je loue bien mon cerveau à ma boite, pourquoi une femme ne pourrait-elle pas louer son utérus ?
Où est le problème ?

La mère porteuse est la mère biologique.

C'est totalement faux ! La mère biologique est celle qui fournit l'ovocyte (l'ovule), je crois que tu ne sait même pas comment on procède pour une GPA...

Par conséquent, elle abandonne son enfant, donc oui il y a abandon, et allez expliquer ça à l'enfant au moment où il cherchera ses origines : "Mais oui, mon fils, mais ta mère n'a fait qu'effectuer un travail, elle était rémunérée pour te porter, mais elle n'en avait rien à foutre de toi."

Quel besoin de lui expliquer ?
De plus comme dit plus haut, ça n'est pas sa mère biologique.

Moralité : quand on ne sait pas de quoi on parle, on ferme sa gueule !
[message édité par Samuel_Vimaire le 01/02/2013 à 14:03 ]
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
L'archétype du gros connard prétentieux qui se croit supérieur aux autres alors que son QI et plus proche du Q que du I vient me cracher à la gueule, s'il n'avait pas si mauvaise haleine à force d'embrasser des idées de merde, je prendrais presque ça pour un compliment.

P'tit fafillon de merde...
Inscrit le 04/06/2009
499 messages publiés
Stupide, elle dira "vient voir maman". Pfff


Non elle a dit vient voir papa. C'est ça qui te gènes? Derrière le mouvement du Femen c'est la théorie du gender qui y est sous-jacente. A savoir n'importe qui peut jouer n'importe quel rôle. Tu peux très bien être une fille et changer quand tu veux, c'est ton éducation qui t'as formaté dans l'idée que tu étais un mec.

Dans la transmission tu oublies aussi les rapports oraux, et la toxicomanie qui sont des vecteurs importants de transmission.

Tu as pu me citer 450 espèce homosexuelle, j'ai moi même chez moi un canard sauvage homosexuel, qui est d'ailleurs le chef de la bande.

Je me suis mal exprimé et tu as raison de le rectifier, il y'a des exceptions dans la nature qu'on retrouve chez l'homme. Mais on ne peut se baser sur l'exception pour en conclure que c'est la règle générale. L'humanité existe encore car on s'entend ce qui est généralement admis et non pas sur les exceptions.

Car si je prend le raisonnement inverse, tu recenser le nombre d'espèces et de couple hétérosexuel dans la nature qui élèvent leurs petits? Non tu ne le peux pas car il y'en a bien plus que nous ne pouvons compter. Ca dépasse toute proportion car c'est potentiellement infini. C'est le fonctionnement normal.

J'ai lu que l'être humain était contre nature mais il ne peut l'être c'est d'elle dont il est née. Je ne parle pas de vivre comme un animal, mais en l'observant un minimum.

Ce n'est pas la majorité, mais une minorité tellement infime qu'on se demande dans ce cas la pourquoi faire une loi pour 200 couples? Il y'a une infime minorité d'homo qui sont pour cette loi. Tout comme ça l'a été pour le pax (5% d'homo paxé

J'ai plusieurs homosexuels dans ma famille, et aucun ne sont pour cette loi, ils trouvent même que ça leur fait du tord qu'on parle d'eux comme ça à tue tête. Ils veulent juste vivre normalement car ils se considèrent comme tel.

C'est comme la gay pride, il y'a plus d'hétéro que d'homo qui y vont, et c'est logique. Si on se considère comme normal on va pas faire une fête qui nous différencie des autres...


Quand à la politique, tu dis qu'ils ne sont pas mono tache. Et bien figure toi, j'ai fait science po, et une des choses fondamentale qu'on apprend, c'est qu'on a entre 2 et 6 mois maximum après les élections pour faire passer des mesures. Une fois que les gens ont repris leur train train quotidien et se sont remis du séisme électoral. Après ça les français bloquent tout. C'est donc bel et bien la priorité du gouvernement, qui d'ailleurs l'a dit publiquement en la personne de Taubira
aucun sujet n'a été autant été débattu lors des cinq derniers mois
au sein de l'assemblée.

C'est bien qu'il y'a un problème quelques part. Moi j'aurais préféré qu'on débatte un peu plus des solutions à la crise que de ce genre de futilité qui par ailleurs font la unes des médias depuis des semaines.



Bon maintenant je vais te dire que je suis là pour être le pendant inverse de la discussion, j'essaye de stimuler la conversation et je vois que ça déclenche pas mal de haine, donc je vais en arrêter là. Car on débat mais je vois plus d'insultes et de discrédits que de vrais discussions. Ceci dit je te remercie d'avoir clarifié certains points.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Non elle a dit vient voir papa. C'est ça qui te gènes?

Non, ce qui me gênes c'est, outre ta bêtise crasses, le fait que tu maintiennes tes déblatérations malgré ton insondable ignorance.

Derrière le mouvement du Femen c'est la théorie du gender qui y est sous-jacente. A savoir n'importe qui peut jouer n'importe quel rôle. Tu peux très bien être une fille et changer quand tu veux, c'est ton éducation qui t'as formaté dans l'idée que tu étais un mec.

1. Les femens ne sont pas les auteures de cette théorie, il s'agit de théories développées par des psychologues, des sociologues et des anthropologues.

2. Les femens ne sont qu'une association féministe. Elles ne représentent pas toutes les feministes, encore moins toutes les lesbiennes et encore moins toutes les femmes.

3. Tu as tellement compris tout de travers que tu confonds sexe et genre. "Maman/Papa" dépend du sexe : les enfants élevés par un couple lesbien disent avoir 2 mamans. Les activités faites avec les parents dépendent du genre. Le genre féminin est plus porté sur les activités intérieures au foyer, à la famille, le genre masculin est plus porté sur les activités extérieures, la découverte, l'exploration.

Dans la transmission tu oublies aussi les rapports oraux, et la toxicomanie qui sont des vecteurs importants de transmission.

Je ne vois pas du tout le rapport entre adoption, PMA, GPA, homosexualité d'un côté et toxicomanie de l'autre.

Tu as pu me citer 450 espèce homosexuelle

Tu crois franchement que j'ai les 450 espèces en tête ?
A la louche, chien, chat, bonobos, la plupart des grands singes, manchots, pingouins, et pas mal d'oiseaux, la plupart des batraciens, porc, etc...
Si tu veux plus de précision, les moteurs de recherche sont tes amis.

Je me suis mal exprimé et tu as raison de le rectifier, il y'a des exceptions dans la nature qu'on retrouve chez l'homme. Mais on ne peut se baser sur l'exception pour en conclure que c'est la règle générale. L'humanité existe encore car on s'entend ce qui est généralement admis et non pas sur les exceptions.

/! Mauvaise foi spotted. /!

Argument de base : ça n'est pas naturel

2 contres arguments :
- ça existe pour d'autres espèces -> c'est donc naturel.
- l'homme n'a de cesse de s'éloigner de la nature.

Y a pas à chercher plus loin. Lache nous donc avec le côté "naturel" de la chose, tu es incapable de savoir ce qui est naturel ou non. Pour sur, tu n'es pas biologiste et tu n'as pas pris le temps de te renseigner sur la question.

Car si je prend le raisonnement inverse, tu recenser le nombre d'espèces et de couple hétérosexuel dans la nature qui élèvent leurs petits? Non tu ne le peux pas car il y'en a bien plus que nous ne pouvons compter. Ca dépasse toute proportion car c'est potentiellement infini. C'est le fonctionnement normal.

Attend, on parle de norme ou de nature là ?
Quand on emploie un mot, on s'arrange pour employer le bon.

Si tu parles de nature, j'ai déjà répondu, tu pourras t'entêter tant que tu veux, l'homosexualité et l'adoption par des couples homosexuels sont tout à fait naturels.

Si tu parles de normes sache qu'une norme ça se change. Il y a 400 ans, la norme c'était d'avoir un roi de droit divin qui gouvernait le pays comme bon lui semblait, si on était pas noble l'espérance de vie atteignait difficilement les 40 ans.

Plus proche, il y a 120 ans, les femmes n'avaient pas le droit de vote, elles appartenaient successivement à leur père puis à leur mari, le mariage était fait par intérêt pas par amour. La France avait une religion d'Etat.

Plus proche encore, il y a 60 ans, les femmes obtenaient à peine le droit de vote, elles ont voté comme leur mari jusqu'en 1969.

Plus proche encore, il y a 30 ans, l'homosexualité était un délit pénal puni d'amende et de peine de prison.

Plus proche encore, il y a 15 ans, Internet ne concernait même pas 10% des européens.

Les normes évoluent. C'est normal, ce qui n'évolue pas est voué à disparaitre. C'est justement le principe des changement de loi.

Ce n'est pas la majorité, mais une minorité tellement infime qu'on se demande dans ce cas la pourquoi faire une loi pour 200 couples? Il y'a une infime minorité d'homo qui sont pour cette loi. Tout comme ça l'a été pour le pax (5% d'homo paxé

Encore de gros amalgames foireux.
Même si les réacs l'ont toujours cru, le PACS n'a jamais été réservé aux homosexuels, du coup, seuls 10% (et pas 5) des bénéficiaires sont des homosexuels. Ce qui ne signifie pas qu'il n'y ait que 10% des homosexuels qui soient PACSés (l'art de ne pas savoir lire les chiffres).

Ensuite, justement, la loi concerne une petite frange de la population (bien plus que 200), en quoi ça te gênes ? Tu n'es pas concerné, si tu ne compte pas te marier avec une personne de même sexe que toi, personne ne t'y forcera. Laisse donc vivre les gens et occupe toi de tes affaires, ils ne t'ont rien demandé.

J'ai plusieurs homosexuels dans ma famille, et aucun ne sont pour cette loi, ils trouvent même que ça leur fait du tord qu'on parle d'eux comme ça à tue tête. Ils veulent juste vivre normalement car ils se considèrent comme tel.

Et alors ? Jusqu'à preuve du contraire, tes proches homosexuels ne sont pas représentatifs de l'ensemble des homosexuels français.
Et si tu veux qu'on arrête d'en parler, c'est très bien, t'as juste à arrêter de t'opposer à cette loi. On en parlera beaucoup moins une fois qu'elle sera passée.

C'est comme la gay pride, il y'a plus d'hétéro que d'homo qui y vont, et c'est logique. Si on se considère comme normal on va pas faire une fête qui nous différencie des autres...

Je ne pense pas que les homosexuels qui participent à la gay pride soient les mêmes qui souhaitent adopter dans les prochains mois...
Et puis, qu'est-ce que ça peut te foutre qu'il y ait plus d'hétérosexuels que d'homosexuels qui se pointent à la gay pride ?

j'ai fait science po

LOOOOL
A ta façon de t'exprimer, à la qualité de ton français, à la faiblesse de ton argumentaire, on voit tout de suite que c'est un énorme mytho !

c'est qu'on a entre 2 et 6 mois maximum après les élections pour faire passer des mesures.

Jospin, premier ministre de 1997 à 2002.
Les 35 heures : deux lois 1998 et 2000.
CQFD.
C'est juste l'une des principales mesures économiques et sociales des 20 dernières années.
Ils sont vachement longs, tes 6 mois...

Moi j'aurais préféré qu'on débatte un peu plus des solutions à la crise que de ce genre de futilité qui par ailleurs font la unes des médias depuis des semaines.

Et bah faudra dire à la droite d'arrêter ses conneries d'amendements, la loi serait déjà votée et on serait passés à autre chose. Merci l'UMPFN.

Bon maintenant je vais te dire que je suis là pour être le pendant inverse de la discussion, j'essaye de stimuler la conversation et je vois que ça déclenche pas mal de haine, donc je vais en arrêter là.

Tu parles de l'homophobie latente ? Merci les antis !
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
Samuel_Vimaire, le 01/02/2013 - 13:48

Ce n'est pas parce qu'ils ne considèrent pas qu'ils ont acheté leur enfant qu'ils ne l'ont pas acheté. Appelons un chat un chat : les "parents" paient une mère porteuse, donc ils achètent leur enfant. Vous parlez vous-même de travail...


Ils fournissent le matériel générique, c'est leur gosse.
Je loue bien mon cerveau à ma boite, pourquoi une femme ne pourrait-elle pas louer son utérus ?
Où est le problème ?

La mère porteuse est la mère biologique.


C'est totalement faux ! La mère biologique est celle qui fournit l'ovocyte (l'ovule), je crois que tu ne sait même pas comment on procède pour une GPA...

Par conséquent, elle abandonne son enfant, donc oui il y a abandon, et allez expliquer ça à l'enfant au moment où il cherchera ses origines : "Mais oui, mon fils, mais ta mère n'a fait qu'effectuer un travail, elle était rémunérée pour te porter, mais elle n'en avait rien à foutre de toi."


Quel besoin de lui expliquer ?
De plus comme dit plus haut, ça n'est pas sa mère biologique.

Moralité : quand on ne sait pas de quoi on parle, on ferme sa gueule !

Ca t'arrive de parler aux gens sans les agresser ? Ca devient gavant de venir donner son avis sur ce forum...
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Ca devient gavant de venir donner son avis sur ce forum...

Ca devient gavant de voir des gens donner un avis digne d'un pilier de bar sans jamais étayer le moindre argument.
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
Samuel_Vimaire, le 01/02/2013 - 13:48

Ce n'est pas parce qu'ils ne considèrent pas qu'ils ont acheté leur enfant qu'ils ne l'ont pas acheté. Appelons un chat un chat : les "parents" paient une mère porteuse, donc ils achètent leur enfant. Vous parlez vous-même de travail...


Ils fournissent le matériel générique, c'est leur gosse.
Je loue bien mon cerveau à ma boite, pourquoi une femme ne pourrait-elle pas louer son utérus ?
Où est le problème ?

La mère porteuse est la mère biologique.


C'est totalement faux ! La mère biologique est celle qui fournit l'ovocyte (l'ovule), je crois que tu ne sait même pas comment on procède pour une GPA...

Par conséquent, elle abandonne son enfant, donc oui il y a abandon, et allez expliquer ça à l'enfant au moment où il cherchera ses origines : "Mais oui, mon fils, mais ta mère n'a fait qu'effectuer un travail, elle était rémunérée pour te porter, mais elle n'en avait rien à foutre de toi."


Quel besoin de lui expliquer ?
De plus comme dit plus haut, ça n'est pas sa mère biologique.

Moralité : quand on ne sait pas de quoi on parle, on ferme sa gueule !


Tu m'expliques comment dans un couple d'hommes homosexuels ils font pour donner leur ovocyte, je serai curieuse
Le besoin de lui expliquer ? Parce que tu crois que le gamin ne demandera jamais comment il a été conçu, que les parents ne lui expliqueront jamais, en gros qu'ils mentiront à leur gosse ?
Louer son utérus, si tu trouves ça normal, c'est ton problème. J'ai le droit de trouver ça immoral sans me faire agresser. Respecte un peu l'avis des autres, ça se serait pas mal. Marre de l'intolérance de certaines personnes...
[message édité par flash72 le 01/02/2013 à 15:07 ]
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Tu m'expliques comment dans un couple d'hommes homosexuels ils font pour donner leur ovocyte, je serai curieuse

Par don d'ovule (ça se fait dans pas mal de pays, autant que le don de sperme).

Parce que tu crois que le gamin ne demandera jamais comment il a été conçu, que les parents ne lui expliqueront jamais, en gros qu'ils mentiront à leur gosse ?

Et les parents lui expliqueront simplement que, soit, il a été adopté (s'il est trop jeune pour comprendre comment se déroule une PMA ou une GPA), soit, s'il a l'âge, il lui expliqueront qu'il est né par PMA.
Cela ne semble pas poser de problème aux enfants ainsi nés aux USA, au Canada ou dans d'autres pays du monde qui pratiquent PMA et/ou GPA.

Louer son utérus, si tu trouves ça normal, c'est ton problème.

Ne pas trouver ça normal, c'est le tiens.
Ca c'était de l'argument ! Ouah !

J'ai le droit de trouver ça immoral sans me faire agresser.

T'as aussi le droit de pas y avoir recours et de foutre la paix à ceux qui souhaitent y avoir recours. Quand t'arrêteras d'étaler ton code moral basé sur rien d'autre que des croyances obsolètes (influence judéo-chrétienne) en proclamant que c'est la normalité, tu te feras peut-être moins agresser...

Respecte un peu l'avis des autres, ça se serait pas mal.

Je respecte tout avis étayé par des arguments, des sources, des statistiques des publications scientifiques vérifiables, mais j'exècre les avis dignes de piliers de bar.

Quant à toi, respecte un peu la liberté d'autrui. Si une femme souhaite gagner sa vie en louant son utérus, ça la regarde, ça ne te regarde absolument pas, c'est sa vie, pas la tienne.

Marre de l'intolérance de certaines personnes...

C'est toi qui me parles d'intolérance alors que tu veux interdire à tous ce que toi tu trouves immoral ! C'est un putain de comble !
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
Samuel_Vimaire, le 01/02/2013 - 15:26

Ca devient gavant de venir donner son avis sur ce forum...


Ca devient gavant de voir des gens donner un avis digne d'un pilier de bar sans jamais étayer le moindre argument.

J'ai expliqué que l'enfant était acheté et qu'être payé pour louer son ventre est tout simplement de la prostitution. Bizarrement, tu ne réponds pas à ça.
De plus, tu n'argumentes pas, tu te contentes d'agresser les autres.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
J'ai expliqué que l'enfant était acheté et qu'être payé pour louer son ventre est tout simplement de la prostitution.

C'est un avis, pas un argument ! Apprends à faire la différence entre les deux et tu viendras débattre après.

Bizarrement, tu ne réponds pas à ça.

Ok, je te réponds par une question. En quoi louer son utérus est il de la prostitution et en quoi louer son cerveau n'en serait pas ?

De plus, tu n'argumentes pas, tu te contentes d'agresser les autres.

LOL, relis les conversations, j'ai peut-être pas le langage le plus châtié qui soit, mais j'ai le mérite d'argumenter chaque point que j'avance. Mais si tu préfères parler de la forme plutôt que du fond, j'ai autre chose à faire...
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Sinon faudrait aussi arrêter de prendre les enfants pour des cons. Si on leur explique les choses ils comprennent parfaitement et bien mieux que les adultes qui eux sont toujours bourrés de préjugés.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Ah et puis le coup du "cette loi ne concerne qu'une minorité' ça me fait toujours bien marré.
Moi qui pensait bêtement comme une conne que le rôle de la république était de protéger TOUT les citoyens qu'ils appartiennent à une minorité ou non.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
flash72, le 01/02/2013 - 15:29

Samuel_Vimaire, le 01/02/2013 - 15:26

Ca devient gavant de venir donner son avis sur ce forum...



Ca devient gavant de voir des gens donner un avis digne d'un pilier de bar sans jamais étayer le moindre argument.


J'ai expliqué que l'enfant était acheté et qu'être payé pour louer son ventre est tout simplement de la prostitution. Bizarrement, tu ne réponds pas à ça.
De plus, tu n'argumentes pas, tu te contentes d'agresser les autres.

La réponse ;
Comme dans une majorité des pays autorisant la GPA, aucune rémunération n'est acceptée.
source : http://www.doctissim...royaume-uni.htm
Mais il me semble que je l'avais dit plus haut
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
La réponse ;
Comme dans une majorité des pays autorisant la GPA, aucune rémunération n'est acceptée.
source : http://www.doctissim...royaume-uni.htm
Mais il me semble que je l'avais dit plus haut

Merci, je mets ça de côté, c'est bon à savoir.
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
Samuel_Vimaire, le 01/02/2013 - 15:35

C'est toi qui me parles d'intolérance alors que tu veux interdire à tous ce que toi tu trouves immoral ! C'est un putain de comble !

Merci, j'ai bien compris. Je vais essayer de trouver le moyen de me désinscrire de ce forum, parce que si c'est pour se faire agresser par Samuel_Vimaire qui se croit supérieur aux autres avec ses "arguments", je préfère ne plus venir ici... Numérama pullule de gens qui se croient supérieurs aux autres, ça devient gavant...
Inscrit le 14/07/2004
7580 messages publiés
flow (Modérateur(rice)) le 01/02/2013 à 15:45
Parce que refuser aux autres ce que toi tu crois incorrect, c'est pas se croire supérieur aux autres ?
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Merci, j'ai bien compris. Je vais essayer de trouver le moyen de me désinscrire de ce forum, parce que si c'est pour se faire agresser par Samuel_Vimaire qui se croit supérieur aux autres avec ses "arguments", je préfère ne plus venir ici... Numérama pullule de gens qui se croient supérieurs aux autres, ça devient gavant...


C'est ça, dégage, ça t'évitera de reconnaitre que t'as tord, faudrait pas en rajouter, ton égo ne le supporterait pas...
[message édité par Samuel_Vimaire le 01/02/2013 à 15:52 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Ah et puis autre chose aussi
l'argument "j'ai des amis gays qui sont contre"
Ah bah c'est bien ! Moi c'est l'inverse je ne connais que des gays qui sont pour.
Alors on faut quoi ?
Une bataille de celui qui a le plus d'amis gays qui est de son avis ?
C'est toujours pratique l'ami gay que l'on sort comme par magie de la poche pour justifier ses arguments
Comme si ce dernier, n'était pas capable de s'exprimer par lui même!!!
Enfin bref...
Inscrit le 25/01/2012
118 messages publiés
Samuel_Vimaire, le 01/02/2013 - 15:51

Merci, j'ai bien compris. Je vais essayer de trouver le moyen de me désinscrire de ce forum, parce que si c'est pour se faire agresser par Samuel_Vimaire qui se croit supérieur aux autres avec ses "arguments", je préfère ne plus venir ici... Numérama pullule de gens qui se croient supérieurs aux autres, ça devient gavant...


C'est ça, dégage, ça t'évitera de reconnaitre que ta tord, faudrait pas en rajouter, ton égo ne le supporterait pas...

et allez encore de l'agressivité... allez gros bisous samuel_vimaire
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Quoi, t'es pas encore partie ?

Au fait, y a un modo qui t'as laissé un commentaire, t'as oublié de lui répondre... Mais peut-être que lui aussi est agressif, après tout, il est pas d'accord avec toi !

et allez encore de l'agressivité...


Non, aucune agressivité, je ne fais que me payer ta tête de petite réac.

allez gros bisous samuel_vimaire


Bon vent ! (Au risque de subir les relents nauséabonds)
[message édité par Samuel_Vimaire le 01/02/2013 à 15:55 ]
Inscrit le 28/04/2009
627 messages publiés
Bah pour ma part je te trouve agressif aussi Samuel_Vimaire, après tu peux faire style que non mais si si ! Dommage ça ne sert pas tes arguments qui sont très valables.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Comment peux-tu déterminer que quelqu'un est agressif à l'écrit ?
Inscrit le 28/08/2004
6769 messages publiés
@June :
Encore une fois c'est le rôle de la loi d'encadrer la pratique pour éviter les abus.


Comme si la loi pouvait empêcher toutes les dérives, surtout commises à l'étranger ou sous couvert d'un contrat soi-disant en bonne et dûe forme.
.
On sait bien que certains et certaines, en situation de détresse, notamment financière, ou sous la semi-contrainte, font des "choix" qui n'en sont pas.
On le voit avec la prostitution, en l'autorisant mais en condammant les trafics: cela n'empêche pas les réseaux de pulluler. On contrôle fermement les adoptions...et des trafics existent, là aussi. Dès qu'il y a des intérêts, certains en profitent. Tu penses que cela n'existerait pas avec la GPA?
.
Et puis au passage l'enfant n'est pas abandonné


Le séparer à vie de celle qui l'a porté, lui a parlé, a donné de sa santé pour lui, tu appelles cela comment ?
.
les parents qui ont fait la démarche de faire appel à la GPA, sans quoi l'enfant n'aurait même pas existé.


Donc c'est bien un enfant sur commande.
.
Je suis 100% pour la GPA, à condition tout de fois de ne pas franchir certaines limites.
D'abord en tant que femme, si demain je décide de porter l'enfant d'un autre, je vois pas en quoi on me l'interdirais.

J'en ai marre de cette société où se permet de dire aux femmes ce qui est bien pour elles ou pas comme si on était incapable de prendre des décisions toutes seules. Je trouve ça d'un incroyable sexisme et le pire c'est que c'est des femmes qui se disent pourtant féministes qui sont le plus hostiles à ce que je puisse disposer de MON corps comme je l'entends.


Peut-être parce que (et c'est une femme qui le dit), ce n'est pas que TON corps qui est en jeu ? Avec cette revendication que tu as le droit d'exprimer, tu passes outre deux points essentiels.

D'une, tu cautionnes des réseaux qui vont forcément profiter de l'aubaine...et ce ne sont pas les femmes acculées à le faire par nécessité qui vont venir te le dire.

De deux, tu choisis d'abandonner celui qui sera ton enfant pendant neufs mois de symbiose (même s'il n'a pas tes gênes, c'est toi qui le portes). Et s'il se trouve qu'une fois adolescent, il se dit que c'est toi sa mère, on fait quoi? Si un jour, tu veux revenir sur ta décision, qui sera la mère "officielle"?
.
Ensuite si je décide d'être mère porteuse dois je être payé ? Oui et encore heureux.
Je veux bien rendre service mais mettre au monde un enfant à un coup financier.
Je vais devoir arrêter de travailler, il faudra payer les soins, les aides à l'accouchement, auquel il faut rajouter un petit dédommagement pour tout ce qui touche aux désagréments de la grossesse.
Sans parler qu'en cas de complication, il est normal de pouvoir bénéficier d'une assurance solide payer par les parents.


Donc tu veux en faire une transaction. Belle vision de la société que la femme machine et l'enfant sur commande. Très moderne, en effet.

.
Après il y a quand même quelque garde fou à respecter.
- il faut qu'un véritable lien se noue entre la mère porteuse et les parents qui accueilleront l'enfant, justement pour que l'enfant ne soit pas couper trop brusquement de la femme qui l'a porté ce qui sera néfaste pour lui


Donc tu admets qu'il y a un lien entre les deux, et qu'on ne peut le rompre comme si de rien n'était? Intéressant comme point de vue : tu sais que ça va faire quelque chose à l'enfant de le savoir, mais tu y es quand même favorable.
.
Contrairement aux préjugés sur la GPA, les mères porteuses ne sont pas des pauvres femmes qui font ça pour vivre, mais des femmes qui le font parce qu'elles ont envie de le faire, parce qu'elles aiment être enceinte et qu'elles trouvent ça beau de faire ça pour des parents sans enfants


Et bien sûr, tout se passe toujours bien, d'ailleurs s'il y avait des soucis, on viendrait te le dire personnellement. Si la mère porteuse pense encore à son bébé avec tristesse (ou même des regrets), ce sera à la une des journaux...quant aux affaires déjà problématiques qui ont éclatées, ce ne sont sans doute que des rumeurs.
.
Et pour terminer que l'on soit finalement pour ou contre la GPA, il y a quand même un véritable scandale en France à ce sujet.
C'est le fait qu'un enfant né à l'étranger de mère porteuse ne puisse bénéficier de la nationalité française ce qui du coup lui prive de tout ses droits civiques !!!


Il faudrait que la loi permette à l'étranger ce qu'elle interdit chez elle, intéressant comme conception de l'égalité de droit.
Bien sûr que l'enfant trinque, mais la faute à qui?
.
On peut vouloir changer la Loi, mais elle s'applique, et ceux qui voulaient forcer la main de la Justice auraient dû y penser avant. Ce sont eux les fautifs, pas la Justice.
.
Sinon faudrait aussi arrêter de prendre les enfants pour des cons. Si on leur explique les choses ils comprennent parfaitement et bien mieux que les adultes qui eux sont toujours bourrés de préjugés.


Comprendre les faits techniques ne veut pas dire approuver à 100%. Va dire à un enfant qu'une femme l'a porté mais avec déjà l'idée qu'elle ne serait pas sa mère. Qui te dit que cela passera comme une lettre à la Poste?
.
.
Je suis quand même sacrément étonnée de voir des gens promouvoir une pratique dont ils soulignent en même temps les risques évidents (et encore pas tous, puisque pour certains, aucun garde-fou ne sera suffisant).

@ Samuel:
Désolée, mais j'estime que porter un enfant n'est pas qu'un simple travail d'usine ou de bureau, pour répondre à ta comparaison: tu oses mettre au même niveau une grossesse et un rapport d'audit pour sa boîte!
Bravo, c'est l'homme machine, tout est à vendre! Si c'est ça, la société "moderne", alors on approche du meilleur des mondes, sous couvert de "progrès".

EDIT: ortho et typographie!
[message édité par Elisheva le 01/02/2013 à 17:56 ]
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Comme si la loi pouvait empêcher toutes les dérives, surtout commises à l'étranger ou sous couvert d'un contrat soi-disant en bonne et dûe forme.


Non, La loi ne peut pas empêcher toutes les dérives, elle ne le pourra jamais à moins que nous finissions par vivre dans un êtat fasciste. Ce que je n’espère pas. Tans que les gens auront des libertés, certains en abuseront.

On ne peut pas tout contrôler, ça n’est pas une raison pour tout interdire :
- Il y a des morts sur les routes et des gens se servent de voitures pour en faire des béliers visant à enfoncer les façades de bijouteries ou de banques. On ne va pas interdire la voiture pour autant
- Des matchs de foot sont truqués pour que des paris rapportent gros. On ne va pas interdire le sport pour autant.
- Des gens fraudent les allocations et autres aides sociales. On ne va pas les arrêter pour autant.
C’est le principe de la démocratie, on ne punit pas l’ensemble de la population pour une minorité de personnes abusant du système.

On sait bien que certains et certaines, en situation de détresse, notamment financière, ou sous la semi-contrainte, font des "choix" qui n'en sont pas.
On le voit avec la prostitution, en l'autorisant mais en condammant les trafics: cela n'empêche pas les réseaux de pulluler. On contrôle fermement les adoptions...et des trafics existent, là aussi. Dès qu'il y a des intérêts, certains en profitent.


Et si on imposait aux prostituées de travailler dans des établissement spécialement et uniquement prévus à cet effets (maisons closes) contrôlés par l’état. Ne penses-tu pas que ces femmes ne seraient déjà pas mieux loties :
- Environnement de travail propre, chauffé et sécurisé.
- Protection contre les clients violents
- Contrôle médical
- Accès facilité à la contraception et aux protections contre les IST
- Contrôles de l’Etat pour éviter la traite des femmes

On interdirait alors la prostitution visible (qui est une gêne pour le voisinage). Les filles qui persisteraient dans la rue seraient, pour la plupart, des filles étrangères passées par des mafias qui les prostituent et les réduisent en esclavages. Elles seraient plus faciles à repérer et à aider.

Tu penses que cela n'existerait pas avec la GPA ?


Si on interdisait toute rémunération pour la GPA et qu’on mettait en place des procédures drastiques pour y accéder (expertise psychologique du couple adoptant, expertise médicale et psychologique des candidates à la fonction de mères porteuses), on pourrait encadrer médicalement et juridiquement des choses qui se pratiquent déjà sous le manteau (avec cette fois, sommes d’argent à la clé.

Le séparer à vie de celle qui l'a porté, lui a parlé, a donné de sa santé pour lui, tu appelles cela comment ?


J’appelle ça « confier un enfant à un couple qui l’a réellement désiré ». Un enfant qui aura plus de chance d’être aimé qu’un enfant non désiré obtenu « naturellement ».

Donc c'est bien un enfant sur commande.


C’est une réponse à un besoin naturel inaccessible pour certains (homosexuels, couples avec un des deux parents stériles). Avoir un enfant, l’éduquer, l’aider à se construire, transmettre ses valeurs. Bref, être parents.

Peut-être parce que (et c'est une femme qui le dit), ce n'est pas que TON corps qui est en jeu ? Avec cette revendication que tu as le droit d'exprimer, tu passes outre deux points essentiels.


Ca n’est pas de ton corps non plus dont il est question, si tu ne souhaites pas être mère porteuse, personne ne t’y obligera, mais en vertu de quoi te permets tu d’interdire à d’autres de faire ce que TOI, tu trouves immoral ? Jusqu’à preuve du contraire, nous sommes en démocratie, qui plus est, dans une République laïque dont la devise est « LIBERTE, égalité, fraternité » et ceci depuis plusieurs siècles. En quoi ton avis, tes valeurs propres sont-ils plus importants que des valeurs séculaires à l’échelle de toute une nation ?

D'une, tu cautionnes des réseaux qui vont forcément profiter de l'aubaine...et ce ne sont pas les femmes acculées à le faire par nécessité qui vont venir te le dire.


Quels réseaux, à partir du moment où un représentant de la République contrôle que tout est en forme, qu’un suivi médicale et psychologique sont obligatoires, je vois mal comment on va favoriser les abus.

De deux, tu choisis d'abandonner celui qui sera ton enfant pendant neuf mois de symbiose (même s'il n'a pas tes gênes, c'est toi qui le portes). Et s'il se trouve qu'une fois adolescent, il se dit que c'est toi sa mère, on fait quoi? Si un jour, tu veux revenir sur ta décision, qui sera la mère "officielle"?


Si la GPA est un jour mise en place, elle impliquera un contrat signifiant que la mère porteuse abandonne les droits sur l’enfant à naître. D’où l’idée de mettre en place un suivi psychologique obligatoire.

Ensuite si je décide d'être mère porteuse dois-je être payé ? Oui et encore heureux.
Je veux bien rendre service mais mettre au monde un enfant à un coup financier.
Je vais devoir arrêter de travailler, il faudra payer les soins, les aides à l'accouchement, auquel il faut rajouter un petit dédommagement pour tout ce qui touche aux désagréments de la grossesse.
Sans parler qu'en cas de complication, il est normal de pouvoir bénéficier d'une assurance solide payer par les parents.


On peut facilement imaginer la mise en place d’un organisme de financement dédié à la GPA, une sorte de caisse contrôlée par l’Etat ou la SECU qui sera financée par les adoptants et qui servira à couvrir les frais des mères porteuses. C’est l’une des possibilités.

Donc tu veux en faire une transaction. Belle vision de la société que la femme machine et l'enfant sur commande. Très moderne, en effet.


On veut faire en sorte que la grossesse ne pose pas de problème d’argent et non permettre à des femmes de devenir des poules pondeuses et de ne vivre que de ça.

Il faudrait que la loi permette à l'étranger ce qu'elle interdit chez elle, intéressant comme conception de l'égalité de droit.


La loi n’a pas à interdire quoi que ce soit à l’étranger, elle n’a comme portée que son territoire souverain. Le contraire s’appelle de l’ingérence et je ne suis pas convaincu que nos voisins pratiquant la GPA accueillent avec bonne humeur le fait qu’on vienne leur demander d’arrêter parce que chez nous c’est pas légal...

Bien sûr que l'enfant trinque, mais la faute à qui ?


Pour le coup, la faute au fait qu’il ne soit pas reconnu comme étant français.

On peut vouloir changer la Loi, mais elle s'applique, et ceux qui voulaient forcer la main de la Justice auraient dû y penser avant. Ce sont eux les fautifs, pas la Justice.


Personne n’a enfreint de loi, pourquoi des gens devraient-ils être punis ?

Comprendre les faits techniques ne veut pas dire approuver à 100%. Va dire à un enfant qu'une femme l'a porté mais avec déjà l'idée qu'elle ne serait pas sa mère. Qui te dit que cela passera comme une lettre à la Poste ?


Pour la plupart des enfants adoptés, ça se passe plutôt bien, les enfants considèrent les personnes qui les ont élevés comme leurs parents, leur mère biologique importe peu. Je parle en connaissance de cause, ma meilleure amie a été adoptée tout comme une de mes cousines (que je considère comme ma cousine et non comme « la gamine que mon oncle et ma tante ont adoptée ». Elles savent toutes les deux très bien que leur mère biologiques les ont abandonnées à la naissance et elles le vivent plutôt bien. Pour elles leurs parents sont les gens qui les ont éduquées, le fait de rencontrer sa mère biologique (pour l’une des deux) n’y a rien changé.

Je suis quand même sacrément étonnée de voir des gens promouvoir une pratique dont ils soulignent en même temps les risques évidents (et encore pas tous, puisque pour certains, aucun garde-fou ne sera suffisant).


C’est risqué de traverser la route, interdisons les voitures !

@ Samuel:
Désolée, mais j'estime que porter un enfant n'est pas qu'un simple travail d'usine ou de bureau, pour répondre à ta comparaison: tu oses mettre au même niveau une grossesse et un rapport d'audit pour sa boîte!


Non, j’ose accorder autant d’importance à deux organes du corps humain. Et encore, je trouve le cerveau bien plus important que l’utérus ou que le sexe. Le cerveau étant le seul organe vital irremplaçable (on peut transplanter un cœur, des poumons, un rein, un foie... mais pas un cerveau).

Le cerveau étant à vendre pour un travail d’analyste (je ne fais pas d’audit), les bras, les jambes, le dos étant à vendre pour un travail d’ouvrier, de manutentionnaire, de travailleur à la chaine, le corps entier étant à vendre pour le test de médicaments sur des humains, je ne vois pas ce qui te permets de dire que c’est différent pour l’utérus. A part peut être une pseudo-morale judéo-chrétienne vieille de 2000 ans et obsolète depuis « Le discours de la méthode » de Descartes et tous les tabous qui l’accompagne (la vie, la mort, le sexe). Tabous qui ne trouvent aucune justification rationnelle.

Bravo, c'est l'homme machine, tout est à vendre!


Non, c’est l’Homme de partage, l’Homme qui aide son prochain, qui se sacrifie pour lui, ça s’appelle l’Humain.

Si c'est ça, la société "moderne", alors on approche du meilleur des mondes, sous couvert de "progrès".


Toujours mieux qu’un monde régi par des pseudo-morales obsolètes que leurs détenteurs sont les premiers à transgresser. J’en ai raz-le-bol des pseudo-puritains qui sacralisent la vie à un tel point qu’il devient inacceptable d’en parler rationnellement !
[message édité par Samuel_Vimaire le 04/02/2013 à 16:34 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Désolé j'ai pas envie non plus de débattre pendant 107 ans
J'ai dis ce que je pensais et je reviendrais pas la dessus.
Je dirais juste que certaines personnes devraient se renseigner un peu sur la réalité du sujet plutôt que de rester dans le fantasme.
D'ailleurs avant j'étais plutôt contre pour les même raisons que toi et les autres avant que je me renseigne un minimum la dessus et que je découvre que beaucoup d'idées qu'ont se fait sur la GPA est en fait des gros préjugés ne correspondant en rien à la réalité, du moins dans les pays où la pratique est strictement encadrée comme la Grande Bretagne.
Inscrit le 15/08/2008
2822 messages publiés
Tu vois que tu arrives à troller quand même finalement.
Inscrit le 28/08/2004
6769 messages publiés
june, le 01/02/2013 - 21:12
Désolé j'ai pas envie non plus de débattre pendant 107 ans
J'ai dis ce que je pensais et je reviendrais pas la dessus.
Je dirais juste que certaines personnes devraient se renseigner un peu sur la réalité du sujet plutôt que de rester dans le fantasme.
D'ailleurs avant j'étais plutôt contre pour les même raisons que toi et les autres avant que je me renseigne un minimum la dessus et que je découvre que beaucoup d'idées qu'ont se fait sur la GPA est en fait des gros préjugés ne correspondant en rien à la réalité, du moins dans les pays où la pratique est strictement encadrée comme la Grande Bretagne.


Libre à toi. J'ai toujours dit que je défends la libre opinion. Et que des cas positifs t'aient fait changer d'avis, je le conçois tout à fait.

Le fait est que se focaliser sur quelques cas heureux médiatisés ne veut pas dire que tout va toujours bien. Ni que l'on est au courant de toutes les affaires, notamment celles où des problèmes plus ou moins graves seraient apparus.
Par définition, les soucis familiaux ne sortent pas de la maison, surtout sur un sujet épineux.
[message édité par Elisheva le 02/02/2013 à 14:11 ]
Inscrit le 28/08/2004
6769 messages publiés
Si on interdisait toute rémunération pour la GPA et qu'on mettait en place des procédures drastiques pour y accéder (expertise psychologique du couple adoptant, expertise médicale et psychologique des candidates à la fonction de mères porteuses), on pourrait encadrer médicalement et juridiquement des choses qui se pratiquent déjà sous le manteau (avec cette fois, sommes d'argent à la clé.


.
Et comment penses-tu "encadrer" une candidate pour être sûr à 100% qu'elle ne va pas regretter après coup et vouloir garder l'enfant? Tu as un moyen de le savoir? Ce sera à chaque fois une nouvelle candidate, donc quitte ou double car personne ne saura à l'avance si la mère tiendra jusqu'au bout, et même après.
.
En tant qu'homme, je ne sais pas si tu ne te rends pas compte du lien qui se tisse entre mère et enfant. Oui, certaines le feront sans souci, avec le sentiment de rendre service...mais il y aura toujours des cas de regrets. Cela existe déjà.

Et ça, encadrement ou pas, tu ne pourras pas ni le prévoir ni l'empêcher. Tu le vois comment, ce "contrat" sur le psychisme d'une femme qui lui interdit de changer d'avis sur un bébé qu'elle porte ou a porté? Et quelle valeur aura-t-il? C'est un casse-tête juridique, que tu le veuilles ou non.
.
Ca n'est pas de ton corps non plus dont il est question, si tu ne souhaites pas être mère porteuse, personne ne t'y obligera, mais en vertu de quoi te permets tu d'interdire à d'autres de faire ce que TOI, tu trouves immoral ?


Ce n'est pas moi qui interdit, mais la société où je vis. Dans l'intérêt de tous, elle pose des interdits pour éviter des dérives ou des revendications contradictoires. Que j'approuve n'y change rien, ce n'est pas encore moi qui fais la Loi.
[message édité par Elisheva le 05/02/2013 à 09:42 ]
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Et comment penses-tu "encadrer" une candidate pour être sûr à 100% qu'elle ne va pas regretter après coup et vouloir garder l'enfant? Tu as un moyen de le savoir? Ce sera à chaque fois une nouvelle candidate, donc quitte ou double car personne ne saura à l'avance si la mère tiendra jusqu'au bout, et même après.

Je ne pense pas qu'on puisse être certain qu'une personne ne va pas regretter une décision. Les gens ont des sentiments et un libre arbitre, prétendre qu'un tiers pourrait les contrôler, c'est digne de 1984 d'Orwell que je te conseille de lire.

Je risque de regretter de prendre un crédit, de jouer en bourse, de faire un enfant alors que je vis dans 35m², d'adopter un chat, d'acheter telle voiture au lieu de telle autre, de partir loin de chez moi pour trouver du travail, de changer de boite, de tenter de monter une entreprise, de sortir avec cette fille, de choisir ce voyagiste pour partir en Grèce, de prendre le train un jour de neige, de prendre ma voiture quand il y a du verglas, d'acheter un jeu vidéo chronophage, etc...

Pourtant, la loi m'autorise à le faire et si je regrette une de ces actions, j'assumerai. Il faut arrêter de considérer que les gens sont tous de gros irresponsables qui prendront systématiquement les pires décisions pour eux. On en arrive à des sociétés où les gens portent plainte et gagnent parce qu'on ne leur avait pas dit de ne pas mettre leur chat au micro-onde pour le sécher ou parce qu'on le leur avait pas dit que le café très chaud, ça brûle la langue quand on le boit goulument.

Il faut arrêter de déresponsabiliser les gens. La plupart du temps, ils savent ce qu'ils font.

Ce n'est pas moi qui interdit, mais la société où je vis. Dans l'intérêt de tous, elle pose des interdits pour éviter des dérives ou des revendications contradictoires. Que j'approuve n'y change rien, ce n'est pas encore moi qui fais la Loi.

Sauf lorsqu'on veut changer cette loi, ce qui se passera dans quelques mois à l'occasion de la réforme des lois sur la famille, tu n'avances pas d'autres arguments pour t'y opposer que des arguments moraux. As-tu un argument rationnel ?

La société interdit ce genre de choses, mais elle n'interdit pas à un homosexuel de faire un enfant à une femme consentante, à reconnaitre l'enfant et à entamer une procédure de séparation d'avec sa mère biologique en réclamant la garde de l'enfant, ce que la mère biologique lui laissera faire. Sauf que là, il n'y aucun encadrement psychologique de la mère porteuse, il n'y a aucun contrôle de l'adoptant, il n'y a aucun lien légal entre l'enfant et le conjoint du père biologique et surtout cela oblige deux personnes qui auraient probablement préférer l'éviter à coucher ensembles (plusieurs fois parce que ça marche rarement du premier coup). Les dérives, elles sont là ! Elles sont dues aux interdits, elles sont dues aux lois en application. Quand la loi provoque des dérives, c'est qu'il y a un problème !
Inscrit le 28/08/2004
6769 messages publiés
Je risque de regretter de prendre un crédit, de jouer en bourse, de faire un enfant alors que je vis dans 35m², d'adopter un chat, d'acheter telle voiture au lieu de telle autre, de partir loin de chez moi pour trouver du travail, de changer de boite, de tenter de monter une entreprise, de sortir avec cette fille, de choisir ce voyagiste pour partir en Grèce, de prendre le train un jour de neige, de prendre ma voiture quand il y a du verglas, d'acheter un jeu vidéo chronophage, etc...
.
Il faut arrêter de déresponsabiliser les gens. La plupart du temps, ils savent ce qu'ils font.


On doit se poser les bonnes questions, au lieu de tout autoriser et laisser quelques malheureux écoper les conséquences. Tes exemples le montrent bien, puisque ce sont des cas où tu connais les conséquences à l'avance. Prendre un crédit? On t'alarme sur les conséquences voire on te le refuse si on ne t'estime pas dans la situation adéquate. Jouer en bourse? Tu sais que c'est risqué mais c'est ton seul argent que tu joue, etc.
.
Oui, il faut responsabiliser, mais ouvrir une situation qui a déjà causé des soucis et savoir qu'on joue à la roulette russe avec une vie, cela me pose question. Et tu cites l'exemple des procéduriers: a ton avis, dans un cas de revendication double de maternité, tu crois qu'on échappera à ces procédures et revendications casse-tête?
.
Tu dis qu'on ne peut pas tout prévoir...mais tu ne m'a toujours pas répondu: comment on fait ce contrat, pour pouvoir l'opposer aux parties? On fait quoi si deux femmes revendiquent l'enfant? On dit à la porteuse qu'elle s'était engagée à le laisser pour lui enlever? Plus facile à dire qu'à faire...
La Loi doit aussi être humaine, on ne l'applique pas comme des robots. Opposer à une personne qui s'attache une loi brutale, ce serait le contraire de l'humanisme que tu revendiques.
.
Sauf lorsqu'on veut changer cette loi, ce qui se passera dans quelques mois à l'occasion de la réforme des lois sur la famille, tu n'avances pas d'autres arguments pour t'y opposer que des arguments moraux. As-tu un argument rationnel ?


En matière de famille, on a les sentiments, que rien ne peut empêcher et que j'ai développé plus haut. Et pour ce sujet précis, il y a les risques de dérives type mafieuses ou de sites le proposant déjà, sans aucune garantie que ceux qui y ont recours n'ont affaires qu'à des volontaires désintéressées et bien sur spontanées.
.
Maintenant, si tu trouves "irrationnel" que rappeler certains profitent de la misère humaine et que des femmes s'attachent à l'enfant qu'elles portent (ce que tu dis en parlant plus haut de la GPA comme "louer un utérus", on sent que c'est un homme qui parle),...bon, ben no comments, quoi!
.
La société interdit ce genre de choses, mais elle n'interdit pas à un homosexuel de faire un enfant à une femme consentante, à reconnaitre l'enfant et à entamer une procédure de séparation d'avec sa mère biologique en réclamant la garde de l'enfant, ce que la mère biologique lui laissera faire. Sauf que là, il n'y aucun encadrement psychologique de la mère porteuse, il n'y a aucun contrôle de l'adoptant, il n'y a aucun lien légal entre l'enfant et le conjoint du père biologique et surtout cela oblige deux personnes qui auraient probablement préférer l'éviter à coucher ensembles (plusieurs fois parce que ça marche rarement du premier coup). Les dérives, elles sont là ! Elles sont dues aux interdits, elles sont dues aux lois en application. Quand la loi provoque des dérives, c'est qu'il y a un problème !


Résumons: des gens font un peu n'importe quoi avec la filiation et c'est la Loi la coupable? J'avais dit sur un autre post qu'on ne fait pas n'importe quoi (homo ou hétéro, même combat). Si certains le font malgré tout, ils ne peuvent pas se plaindre des conséquences. D'ailleurs, un tel "arrangement", même avec des hétéros (pour un cas de stérilité, cela poserait les mêmes soucis, exactement.
.
La Loi, pour le coup, n'empêcherait nullement les problèmes. Comme se déchirer si deux couples, ceux de ton exemple, revendiqueraient l'enfant..
.
Libre à toi d'invoquer les vieilles morales judéo-chrétiennes si ça t'amuse de mettre les gens dans des petites cases...mais les faits que j'énonce dépassent largement cette notion de temps. L'amour d'une mère pour son enfant, notamment, voilà une chose que même à l'heure d'internet, on n'a pas encore trouvé "ringard".
[message édité par Elisheva le 05/02/2013 à 14:01 ]
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
On doit se poser les bonnes questions, au lieu de tout autoriser et laisser quelques malheureux écoper les conséquences. Tes exemples le montrent bien, puisque ce sont des cas où tu connais les conséquences à l'avance.

Moi oui, toi aussi, mais c'est pas forcément le cas de tout le monde. Tous les ans on a de plus en plus de gens qui se retrouvent sur-endettés. C'est bien que ces conséquences ne sont pas claires pour tout le monde.

Prendre un crédit? On t'alarme sur les conséquences voire on te le refuse si on ne t'estime pas dans la situation adéquate.

Mais on peut faire la même chose pour une GPA. C'est de ça que je parle quand je pose des conditions à la GPA : suivi psychologique et médical de la mère porteuse avant, pendant et après. Je ne suis pas pour qu'on laisse n'importe qui faire n'importe quoi. Il est clair qu'il faudra informer chaque femme candidate à la fonction de mère porteuse et cette information doit se faire en continue, au cas par cas. C'est un suivi constant à mettre en place. Ce suivi devra non seulement éviter les chocs mais aussi éviter les abus et les éventuels trafiques et veiller à ce que tout ce passe pour le mieux pour la mère porteuse, les adoptants et l'enfant.

Jouer en bourse? Tu sais que c'est risqué mais c'est ton seul argent que tu joue, etc.

Ca peut être celui de mon ménage, je peux mettre à la rue femme et enfants obliger mes ascendants ou descendants à éponger mes dettes, je peux mettre pas mal de monde dans la mouise...

Tu dis qu'on ne peut pas tout prévoir...mais tu ne m'a toujours pas répondu: comment on fait ce contrat, pour pouvoir l'opposer aux parties?

Je ne comprends pas le sens de cette question, je ne suis pas juriste, je ne suis pas en mesure de rédiger ce genre de contrat. Je pense juste qu'on peut faire en sorte que le cadre juridique s'y prête en le modifiant convenablement.

On fait quoi si deux femmes revendiquent l'enfant ?

Dans quel cas de figure ?

On dit à la porteuse qu'elle s'était engagée à le laisser pour lui enlever? Plus facile à dire qu'à faire...

Comme je l'ai déjà dit, ce genre de chose doit être écartée à l'avance : c'est un peu le principe du suivi psychologique qui va préparer la mère porteuse à cet évènement. Et, encore une fois, il faut arrêter de croire que les gens font systématiquement des choix qu'ils ne pourront pas assumer.

La Loi doit aussi être humaine, on ne l'applique pas comme des robots.

Ni l'un ni l'autre, la loi n'a pas à être bonne, mauvaise, humaine ou inhumaine, elle doit s'efforcer d'être juste.
Enfin, on n'applique pas loi à la lettre, on l'interprète (nous avons un système de jurisprudence).

En matière de famille, on a les sentiments, que rien ne peut empêcher et que j'ai développé plus haut. Et pour ce sujet précis, il y a les risques de dérives type mafieuses

Tout comme il y a des risques de pratiques mafieuses dans la vente d'occasion de voiture, le choix des devis pour des travaux publiques, le salariat, etc...
Pour la GPA, on parle de quelques centaines de cas par an, ce qui est relativement peu. On peut donc suivre chacun des cas et éviter ainsi les pratiques mafieuses.

ou de sites le proposant déjà, sans aucune garantie que ceux qui y ont recours n'ont affaires qu'à des volontaires désintéressées et bien sur spontanées.

Ces sites ne sont pas français, ils ne proposent pas ce genre de choses sur le sol français. Je suis contre ce genre de pratique sans contrôle ni garantie pour aucune des parties.

Maintenant, si tu trouves "irrationnel" que rappeler certains profitent de la misère humaine et que des femmes s'attachent à l'enfant qu'elles portent (ce que tu dis en parlant plus haut de la GPA comme "louer un utérus", on sent que c'est un homme qui parle),...bon, ben no comments, quoi!

Quand j'ai dit "louer son utérus" j'ai repris une formule déjà citée avant.

Et je maintiens, ce genre de réaction est irrationnelle. Je t'ai déjà posé la question :
S'il n'est pas normal qu'on "loue" son utérus,
- en quoi est-il plus normal qu'un ingénieur loue son cerveau ?
- en quoi est-il plus normal qu'un ouvrier loue ses jambes, ses bras et son dos ?
- en quoi est-il plus normal que des cobayes humains louent leur corps pour des essais cliniques de médicaments ?
Pourquoi pour toutes ces parties du corps c'est normal et pourquoi pour l'utérus, c'est pas normal ?

La Loi, pour le coup, n'empêcherait nullement les problèmes. Comme se déchirer si deux couples, ceux de ton exemple, revendiqueraient l'enfant..

Justement, au lieu d'interdire la GPA dans un cadre officiel, la loi devrait plutôt règlementer ce genre de pratiques et interdire le bricolage dont j'ai parlé et qui existe déjà.
Tant que la GPA sera interdite en France, on verra pulluler les sites mafieux dont tu parles plus haut. Le parallèle avec le cannabis est facile à faire : tu veux quelque chose qui est interdit par voie légale, tu t'arranges pour l'avoir par voie illégale ; ce qui va encourager les pratiques mafieuses et les économies parallèles.

L'amour d'une mère pour son enfant, notamment, voilà une chose que même à l'heure d'internet, on n'a pas encore trouvé "ringard".

Mais attend, ça ne sera pas SON enfant, ça ne sera pas son ovule qui sera utilisé. C'est le principe de la GPA : on implante des ovules fécondés chez une mère porteuse.
Inscrit le 28/08/2004
6769 messages publiés

Tu dis qu'on ne peut pas tout prévoir...mais tu ne m'a toujours pas répondu: comment on fait ce contrat, pour pouvoir l'opposer aux parties?

Je ne comprends pas le sens de cette question, je ne suis pas juriste, je ne suis pas en mesure de rédiger ce genre de contrat. Je pense juste qu'on peut faire en sorte que le cadre juridique s'y prête en le modifiant convenablement.


.
Dommage, car c'est l'essentiel: comment poser la Loi pour déterminer de façon certaine la maternité de l'enfant...sachant qu'on aura les gamètes d'une femme et la grossesse d'une autre, bon courage! Et encore plus compliqué si on parle d'une femme stérile ayant eu recours à un don de gamète, ou à un couple homo qui par définition n'apporte aucun ovule.
Le problème est là: deux personnes peuvent prétendre être la "mère" et personne ne pourra trancher légitimement.
On parle en ce moment de reconnaître une filiation pour un couple homo, donc sans regarder à l'ADN (puisqu'ils ne pourraient pas avoir d'enfants). Par contre, pour la GPA, l'ADN resterait la référence?
.
Si tu ne vois pas, aujourd'hui, comment empêcher des casse-tête juridiques qui pourront briser des familles, explique-moi comment ça se passerait bien. C'était ça, ma question sur deux femmes revendiquant l'enfant: la porteuse et celle qui a donné son ADN.
.
Tu te figures que c'est simplissime: une femme donne un ovule donc c'est son enfant, l'autre ne serait qu'une machine et on signe un joli contrat pour s'en assurer. Ce qui est un non-sens, puisque, je le répète, un lien se créé lors de la grossesse. Ce n'est pas juste se promener avec un ventre qui s'arrondit.
C'est peut-être parce que tu es un homme, mais tu sembles croire qu'enfanter n'est qu'un travail, et qu'on peut le faire en tout détachement...

L'encadrement dont tu parles ne suffira jamais à effacer un lien pareil. Avertir les gens n'empêche pas d'avoir des sentiments. Et tu crois qu'une simple signature suffirait à faire oublier à une femme le bébé qu'elle a porté et mis au monde?!

Pour la GPA, on parle de quelques centaines de cas par an, ce qui est relativement peu. On peut donc suivre chacun des cas et éviter ainsi les pratiques mafieuses.


Ce qui sera extrêmement facile à faire, surtout si cela a lieu à l'étranger (si on ne trouve pas de candidates en France). Vérifier qu'elles étaient consentantes, qu'elles étaient suivies médicalement, que l'embryon n'a aucun souci...et trancher si elles changent d'avis, facile que tout cela!
.
Et je maintiens, ce genre de réaction est irrationnelle. Je t'ai déjà posé la question :
S'il n'est pas normal qu'on "loue" son utérus,
- en quoi est-il plus normal qu'un ingénieur loue son cerveau ?


Peut-être parce le résultat est une vie, un bébé à qui on s'attache pendant la grossesse si on est un être humain normal? Tu ne trouves pas effrayant de dire que le sentiment maternel est "irrationnel"? Raisonnable sans doute pas toujours, mais irrationnel, tu y vas un peu fort!

Bref, tu ne dis toujours pas comment s'assurer qu'elles ne vont pas l'aimer de la même façon que si c'était le leur, même s'il n'a pas leurs gênes, même si un "accord" a été fixé...sans doute que quelque part, tu sais que ce sera insoluble même avec une loi ou un "encadrement". Les sentiments humains ne se dictent pas.
[message édité par Elisheva le 06/02/2013 à 13:20 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Janvier 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10