La technologie avait été présentée discrètement l'an dernier, mais elle a véritablement fait surface ces derniers jours lors du CES de Las Vegas. Tactus Technology a annoncé qu'il commencerait à commercialiser d'ici la fin de l'année 2013 ou au début de l'année 2014 une nouvelle sorte d'écrans tactiles, qui présente la particularité impressionnante de se déformer pour créer du relief là où sont présentés des boutons. Les écrans peuvent ainsi s'adapter au contenu, pour créer des "boutons physiques" à la place des boutons virtuels. De quoi réconcilier les utilisateurs de claviers physiques type Blackberry et ceux qui préfèrent les smartphones sans bouton.

Pour y parvenir, la société utilise un procédé issu de la microfluidique, qui permet d'agir sur l'écoulement de fluides à l'échelle nanométrique. Dans un premier temps, Tactus souhaite la voir déployée sur des smartphones et tablettes, mais la société indique qu'elle pourra être utilisée partout où figurent des écrans tactiles, notamment dans les consoles de jeux vidéo portables, ou les tableaux de bord des voitures.

Simple gadget inutile ou véritable innovation demandée par les consommateurs ? L'avenir le dira.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos