Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 31 Décembre 2012

Le pire du droit d'auteur en 2012 (Worst of CopyrightMadness)

Le bibliothécaire et co-fondateur du mouvement SavoirCom1 Lionel Maurel, et le bibliothécaire Thomas Fourmeux, ont concocté en cette fin d'année une rétrospective du pire des délires du droit d'auteur, qu'ils surnomment "Copyright Madness". Une compilation drôle, effarante ou révoltante, des dérives autorisées par le régime actuel de la protection des droits de propriété intellectuelle dans le monde. Numerama a le plaisir de la publier en intégralité.

Publié par Guillaume Champeau, le 31 Décembre 2012 à 08h54
 
27
Commentaires à propos de «Le pire du droit d'auteur en 2012 (Worst of CopyrightMadness)»
Inscrit le 31/12/2012
3 messages publiés
il nous faudra bien apprendre à vivre debout .

James
Inscrit le 09/03/2009
210 messages publiés
Lionel Maurel était par ailleurs l'invité du dernier podcast d'écran.fr (ou par ici en vidéo).
Inscrit le 13/08/2010
8787 messages publiés
Sales piafs qui ne respectent pas le droit d'auteur !


Image IPB
Inscrit le 09/03/2009
504 messages publiés
Le capitalisme dans toute sa splendeur... Les droits d'auteur ou le summum de la prédation servant à bâtir des fortunes colossales (indécentes ?)...
Inscrit le 13/08/2010
8787 messages publiés
Allons voyons... dans le cas de la société suédoise SaaltKrakan, titulaire des droits sur Fifi Brindacier, il devait juste s'agir d'humour (noir, profondément noir, immensément noir)...

Image IPB


'sont taquins, ces suédois, des fois...
Inscrit le 31/12/2012
1 messages publiés
à timelinux : absolument vrai ! et ça passe par le pillage en tous genres des blogs et autres textes publiés ou non... j'ai retrouvé comme ça des mots et appellations que j'ai créé pour les besoins d'un blog sur ifrance.com disparu entre-temps, avalé par UNIVERSAL qui a volé ces termes pour en faire des marques déposées comme leur appartenant ! quand on est petit et peu de moyens comment peut-on se défendre ??? ce que font ces voyous est pire qu'indécent et ils vont jusqu'à tuer pour s'approprier des images photos de mode et j'en passe ...
Inscrit le 06/06/2012
74 messages publiés
http://www.numerama....a-pression.html

Je rajouterai bien ça dans la section copyfraud personnellement.
Inscrit le 28/11/2008
3162 messages publiés
La fin d'année c'est toujours la période de diffusion de bêtisiers divers. Merci Numerama pour cette rétrospective hilarante
Inscrit le 13/02/2012
604 messages publiés
Article génial, merci!
Inscrit le 09/03/2010
1113 messages publiés
super article,merci ! Ca donne envie d'en aligner plus d'un contre un mur....
Inscrit le 21/02/2006
4313 messages publiés
Et de coller des bourre-pifs a pas mal de monde du monde des ayant droit et autre createur de DRM et ou brevets a la con
Inscrit le 06/06/2012
74 messages publiés
http://www.pcinpact....son-disques.htm

Et un de plus /o/

Personnellement, je ne m'en lasserai jamais :'D
Inscrit le 13/08/2010
8787 messages publiés
Trop fort ! ! !
On nage en plein délire... the show must go on
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
- Très bons choix d'exemples et article à archiver !
NB : j'y ajouterais aussi le Xara et la C4 Picasso ...où le petit-fils de l'artiste a su négocier les droits d'auteur auprès de la firme Citroên...mais les clients se fichent pas mal de ce logo, l'oorsqu'ils achètent 1 auto ....

- Le Copyfraud nous interpelle tous...sur un web de - en - libre de droits & d'accès ! Ettighoffer avait compris qu'en allongeant la durée légale es droits d'auteur au-delà du raisonnable, 1 domaine public peau de chagrin, 1 droit voisin scélérat,...on ne rémunère plus un travail créatif mais 1 rente qui se dirige vers la perpétuité ! On ne les arrête plus mais laissons-les s'enfoncer : Trop d'exceptions, pour avantager outrageusement les ayants-droit , vont finir par le rendre confus et illisible.... et tuer ce dernier !
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 31/12/2012 à 15:44
T'inqueite c'est pas illisible pour ceux qui demandent des sous. Ils ont des avocats payés rien que pour ca.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Message supprimé par l'auteur
[message édité par zig et puce le 11/01/2013 à 01:43 ]
Inscrit le 19/05/2011
1357 messages publiés
Yep, autre exemple, le rouge Ferrrari.
Inscrit le 13/08/2010
8787 messages publiés
A propos des JO, où des sommets ont été atteints :
" Dans un article paru sur le site du Monde , Patrick Clastre, un historien spécialisé dans l’histoire des jeux indique que le degré de contrôle n’a jamais été aussi fort que pour ces jeux à Londres, bien plus en fait qu’il ne le fut à Pékin en 2008. Il ajoute que pour imposer ce type de règles, le CIO a besoin « d’une dictature ou d’un pays ultralibéral« .

Cette phrase est glaçante."
Inscrit le 31/12/2012
1 messages publiés
Pardon ! Protéger le consommateur ? Non mais vous plaisantez ou c'est pour rire ?
Inscrit le 21/02/2006
4313 messages publiés
Pour les JO il y a aussi des boulangerie qui ont étais obligé de retiré certain pains de leur boutique (surtout les boulangerie française) car la bonne vielle couronne est de la forme des célèbres anneaux olympique
Inscrit le 23/07/2012
108 messages publiés
Pour moi, le top c'était quand même ça : Des Anonymous font retirer des t-shirts Anonymous de la vente

Oui je sais, j'aime bien taper sur Anonymousse, mais réclamer de quelconques droits sur une image principalement basée sur le thème "Guy Fawke" dont ils ne sont ni propriétaires, ni créateurs, fallait oser.

Audiard disait quoi déjà ? Un truc avec "ça ose tout" dedans.
[message édité par Hyperpotame le 31/12/2012 à 19:18 ]
Inscrit le 31/12/2012
1 messages publiés
Concernant les photos d'amateurs, c'est peut-être maladroitement une tentative pour bloquer les abus de certains organisateurs de concours photo. Ils exigent, dans le cadre du "plus grand concours du monde", d'abandonner tous les droits d'auteur et patrimoniaux relatif à la/les photos envoyé(e)s, l'exclusivité pour toute éventualité de commercialisation sauf par eux-mêmes, l'exclusivité de sélection pour toute photo autre que le photographe pourrait prendre (avec abandon de droits), l'acceptation des prix de revente et des royalties en direct (connues) ou en cas de revente (inconnues). En cas de signature du contrat (obligatoire pour participer au plus grand concours photo du monde), il est expressement interdit d'en mentionner les clauses. Mais j'ai pas signé
Inscrit le 22/12/2009
471 messages publiés
Bonne année à tous.....

Mais pour en revenir à toutes ces raclures qui voudraient nous interdire, ou nous faire payer jusqu'à l'air que l'on respire..
Toutes ces raclures n'existent et ne peuvent la ramener, que parce que les lois, pondues par nos chers politiques, le leur permettent...
Le problème n'est pas les "ayants droits" (.. excusez moi... cela me le fait à chaque fois...),
mais la lacheté, la passivité, la corruption des politiques...
[message édité par laclape le 01/01/2013 à 10:06 ]
Inscrit le 09/12/2012
11 messages publiés
Pfiou, qu'est-ce qu'il est bon cet article. Je le relirai dans la journée tellement il m'a marqué.
Je sais qu'il faut un minimum de droits pour les auteurs mais là on tombe clairement dans l'excès. à‡a me dépasse !

Petite précision (parce qu'on commet cette erreur bien souvent :

Quand vous dites dans la dernière phrase "Pour toi public, comme ce fut le cas chaque semaine en 2012 et comme cela le restera en 2013, cette chronique est publiée sans l'ombre d'une trace d'une goutte de copyright, grâce à la licence CC0."

La portion soulignée n'est pas tout à fait exacte. Il n'y a pas d'une part le copyright et d'autre part les licences libres. Le copyright , c'est le droit d'autoriser ou le droit d'interdire l'exploitation d'une œuvre. Les licences libres ne sont qu'une déclinaison du droit d'auteur, qu'une façon de dire "Moi j'utilise le droit d'auteur que j'ai sur mon œuvre pour en autoriser la libre diffusion".

Voilà. En ce début d'année 2013, je profite de l'occasion pour vous inviter à revisiter l'événement qui a le plus marqué l'année 2012 en matières de droit d'auteur dans ce livre (aussi en licence CC).

Bonne journée.
Inscrit le 22/12/2009
471 messages publiés
"...Voilà. En ce début d'année 2013, je profite de l'occasion pour vous inviter à revisiter l'événement qui a le plus marqué l'année 2012 en matières de droit d'auteur dans ce livre .."

--< votre lien mène à ce livre --< ".. L'affaire Megaupload: et la question du téléchargement illégal sur Interne.."

je trouve le titre de ce livre très, mais très maladroit, l'adjectif "illégal" n'y a pas sa place..
Le titre aurait simplement dû être --< ".. L'affaire Megaupload: et la question du téléchargement sur Interne.."

Adjoindre le mot "illégal" à "téléchargement" est déjà une défaite..
L'auteur semble bien naïf, ou peut être veut il le faire croire..
Inscrit le 09/12/2012
11 messages publiés
Sans doute d'un point de vue marketing vous avez raison, mais factuellement ce n'est pas faux. Dans l'état actuel des choses, au regard de la loi, ce téléchargement est considéré comme étant illégal. Maintenant ça ne veut pas dire qu'il faut que les choses restent ainsi. D'ailleurs, en lisant le bouquin l'auteur adopte un point de vue plus équilibré que ne le laisse entendre le titre.

Mais vous avez sûrement raison dans le fond.
Inscrit le 30/05/2009
79 messages publiés
Merci pour l'article

Note: le plat pays, c'est la Flandre, une région de Belgique
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Décembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6