Le gérant de YouPorn et empereur de la pornographie Fabian Thylmann a été arrêté en Belgique, alors qu'il s'apprêtait à prendre l'avion. Cible d'un mandat d'arrêt émis par l'Allemagne, l'Allemand de 34 ans est suspecté de fraude fiscale via une holding luxembourgeoise gérant les activités de 35 firmes réparties dans le monde entier.

Mise à jour – La justice belge a indiqué ce vendredi que Fabian Thylmann a été extradé jeudi vers l'Allemagne, dans le cadre de l'enquête pour fraude fiscale le visant.

Sujet du 11 décembre – Fin de parcours pour Fabian Thylmann ? Le quotidien allemand Die Welt signale que le propriétaire de YouPorn, un site consacré aux vidéos pornographiques s'inspirant du modèle de YouTube, a été interpellé à l'aéroport de Bruxelles dans le cadre d'une enquête pour fraude fiscale. Mis en détention, il devrait être extradé en Allemagne, suite à l'émission d'un mandat d'arrêt par le parquet de Cologne.

Inconnu du grand public, Fabian Thylmann est un ponte de l'industrie pornographique. En plus d'être le gérant de YouPorn, l'Allemand de 34 ans s'occupe selon le quotidien Bild de sites gratuits (PornHub), de sites payants (Brazzers, Reality King), de services de "sexcam" (MyDirtyHobby, Privat Amateure), d'un studio de production (Digital Playground) et de télévision (marque PlayBoyTV dans plusieurs pays).

Son empire se compose au total de 35 sociétés domiciliées dans différents pays du monde, de l'Allemagne au Canada, en passant par Chypre, les États-Unis, l'Irlande ou le Luxembourg. Toutes ces firmes sont ensuite gérées depuis le Luxembourg grâce à Manwin Holding Sarl, une holding. C'est l'existence de cette holding et les soupçons d'un montage financier entre les entreprises qui ont déclenché l'enquête du parquet de Cologne.

La date pour l'extradition de Fabian Thylmann n'a pas encore été fixée. De leur côté, les autorités n'ont pas chômé : en plus d'une perquisition effectuée dans les locaux d'une des filiales, situées à Hambourg, une autre a été ordonnée à son domicile pour collecter tout élément (documents, ordinateurs…) permettant de prouver la fraude fiscale de Fabian Thylmann.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés