Dans son dernier rapport, l'Arcep a établi un bilan des obligations de couverture des quatre opérateurs. À cette occasion, le régulateur a révélé que Free Mobile a atteint un taux de couverture de 37 % au 1er juillet dernier.

Tenu de respecter un calendrier réglementaire bien précis, Free Mobile s'emploie depuis 2011 à étendre son parc d'antennes-relais afin de satisfaire les exigences de couverture de la population fixées par l'Arcep. De plus, un déploiement rapide de son propre réseau permettra au quatrième opérateur de se dégager de l'utile mais coûteux accord d'itinérance signé avec Orange.

Au regard des dernières informations livrées par l'Arcep, le rythme de développement du réseau mobile de Free est satisfaisant. Dans son rapport (.pdf) sur la couverture et la qualité des services mobiles, le régulateur des télécommunications constate que Free Mobile "couvre 37,3 % de la population métropolitain et 13 % de la surface du territoire en propre".

37,3 % au 1er juillet 2012

"S’agissant de Free Mobile, celui-ci ayant été autorisé beaucoup plus récemment que ses concurrents à déployer un réseau 3G , sa couverture en propre dans les départements est à ce jour beaucoup moins étendue", écrit l'Arcep. Mais le partenariat conclu avec Orange permet aux clients de Free Mobile de bénéficier "dans chaque département d’un service mobile ayant une couverture qui est celle du réseau d’Orange".

L'Arcep souligne toutefois que les données de couverture mobile reflètent un état des lieux au 1er juillet 2012. Il est donc certain que le taux de couverture mobile de la population atteint par Free Mobile est aujourd'hui plus élevé. L'opérateur ne doit cependant pas traîner : il doit couvrir 75 % de la population d'ici le 12 janvier 2015 et 90 % d'ici le 12 janvier 2018. Et l'Arcep promet que "ces échéances seront vérifiées attentivement".

Et les concurrents ?

À titre de comparaison, Orange couvre en tant qu'opérateur historique 98,5 % de la population et 87,3 % du territoire. SFR atteint de son côté 98,6 % de la population et 86,4 % du territoire. Enfin, Bouygues Télécom ferme la marche, avec 94,8 % de la population et 71,8 % du territoire.

Selon l'Arcep, Orange et Bouygues Télécom "ont rempli l'ensemble de leurs obligations de déploiement 3G". En revanche, SFR "doit encore atteindre la dernière échéance prévue au 31 décembre 2013 par la mise en demeure du directeur général de l'Autorité".

L'Arcep met à disposition un atlas exhaustif (.pdf, 168 Mo) du taux de couverture en France métropolitaine pour les réseaux mobiles 2G et 3G. Les données peuvent également être consultées en format image pour la 2G (.jpg, 20 Mo) et la 3G (.jpg, 28 Mo). Un atlas zoomable est également disponible à cette adresse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés