Microsoft semble avoir choisi de ne pas sortir ses nouvelles versions de DirectX sous Windows 7, pour amener les joueurs à migrer au plus vite vers Windows 8... où son Windows Store ambitionne de remplacer Steam comme plateforme de référence pour l'achat de jeux vidéo dématérialisés.

Tous les moyens sont bons pour amener les éditeurs de jeux vidéo à pousser les joueurs à adopter rapidement Windows 8. The Verge remarque en effet que Microsoft a reconnu que le nouveau DirectX 11.1 disponible sur la nouvelle version du système d'exploitation ne sera pas porté sous Windows 7, ou en tout cas que ça n'est pas prévu pour le moment. Or, les développeurs de jeux vidéo utilisent massivement DirectX pour générer les rendus graphiques de leurs jeux sous Windows ; s'ils choisissent de profiter des fonctionnalités apportées par les futures versions de DirectX, ils obligeront les joueurs à migrer vers Windows 8.

Cette stratégie, qui n'avait pas été choisie lors du lancement de DirectX 11 pour Windows 7 (l'API était aussi sortie pour Vista), ne doit rien au hasard. Avec son Windows Store intégré à Windows 8, Microsoft veut devenir le distributeur de référence des versions dématérialisées des jeux vidéo, au détriment de Steam qui est pour le moment le leader incontesté de ce marché. Plus les joueurs seront nombreux à utiliser Windows 8, plus ils seront nombreux à se voir proposer les jeux distribués via le Windows Store.

C'est pour cette raison que Valve a décidé, de son côté, de pousser les joueurs à adopter Steam pour Linux, pour contrer l'effet Windows 8. Mais il sera plus facile pour Microsoft de convaincre les joueurs de mettre à jour Windows que pour Valve de les convaincre de changer totalement de système d'exploitation…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés