Le film "Bubble" de Steven Soderbergh est une première dans le monde de l'industrie cinématographique. Ce film sortira en effet simultanément en DVD et en "vidéo à la demande" sur internet quatre jours seulement après sa sortie en salles obscures !

La Twentieth Century Fox souhaite expérimenter un nouveau mode de distribution de ses films avec Bubble, dont la sortie sera quasi simultanée en salle, en DVD et en vidéo à la demande (VOD). Il s’agit bien sûr de réduire le coût des campagnes marketing qu’il est du coup inutile de renouveler 6 mois après la sortie ciné pour lancer la vente du DVD et le pay-per-view du film.

Des patrons de grandes salles obscures (« AMC Entertainment », « Cinemark Entertainment » et « National Amusements ») commencent à se plaindre de ce nouveau modèle imposé par la Twentieth Century Fox, qui selon eux risque de détourner de leurs sièges pas mal de cinéphiles… Car si ce n’est une ambiance unique, quel est encore l’intérêt d’aller au cinéma voir une nouveauté qui sera au vidéoclub, en vidéo à la demande et même en DVD quatre jours après sa sortie en salle ?

Le conflit est toutefois révélateur du rôle décroissant des salles de cinéma. Comme nous l’expliquions récemment, la parution d’un film sur les écrans est presque toujours déficitaire. Les Gaumont, UGC et autres Pathé servent uniquement de support à cette gigantesque campagne de publicité qu’est la sortie en salles d’un film. Ils peuvent toujours refuser de mettre un film à l’écran si la sortie en DVD est trop proche, mais le fait que le chantage ne marche plus avec la Twentieth est révélateur d’un changement des temps…

En France toutefois, la sacro-sainte chronologie des média empêche les distributeurs de sortir un film sur DVD pendant les 6 premiers mois qui suivent la sortie d’un film en salle. Bubble aura donc l’exclusivité sur les salles obscures françaises et sur les réseaux P2P pendant une demi année.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés