Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 22 Octobre 2012

Amazon : elle perd tous ses livres Kindle achetés, sans explication

Sans préavis et sans aucune possibilité de défendre sa bonne foi, une lectrice norvégienne a perdu à distance tous les livres numériques qu'elle avait achetés sur Amazon, et stockés sur son Kindle. L'éditeur ne juge pas utile de lui dire précisément ce qui lui est reproché, et l'invite à aller voir ailleurs.

Imaginez-vous un employé de la FNAC venir chez vous et remporter avec lui dans un carton tous les livres que vous avez achetés dans l'enseigne, sans vous fournir la moindre explication. C'est heureusement un scénario impossible dans le commerce traditionnel, pour de multiples raisons : difficile pour le libraire de connaître l'adresse postale de ses clients, de pénétrer dans le logement du client pour y saisir les livres, ou de les prendre sans être immédiatement poursuivi pour vol et effraction. Dans l'univers physique, le citoyen reste un être libre, maître et pleinement propriétaire des biens qu'il achète. Il peut en faire ce que bon lui semble, sans avoir de compte à rendre à quiconque.

Mais dans l'univers numérique, le citoyen n'est qu'un consommateur sous surveillance, qui doit constamment s'assurer du respect de contrats qu'il est presque inhumain de faire lire. Car s'il ose avoir un comportement déviant, il risque la sentence ultime : perdre du jour au lendemain tout ce qu'il a collectionné. 

Nous avions déjà analysé ce problème avec la plateforme Steam de Valve, qui supprime tous les jeux vidéo achetés si le client n'est pas d'accord avec les nouvelles conditions contractuelles qu'il décide d'imposer. Et ce n'était qu'un exemple parmi d'autres. Aujourd'hui, c'est en Norvège que vient un autre exemple, beaucoup plus grave encore.

Une cliente norvégienne d'Amazon a eu la très désagréable surprise de recevoir un e-mail lui annonçant que son compte Amazon était fermé, et qu'elle ne pourrait plus lire les livres achetés pour son Kindle. Son compte ayant été supprimé, tous les droits de lecture associés ont été désactivés. Sa bibliothèque entière a disparu d'un simple clic. 

Visiblement de bonne foi, la cliente n'a aucune idée de la raison qui a poussé Amazon à agir ainsi, et n'a pu obtenir aucune précision de la part du marchand. Amazon s'est contenté de lui affirmer que "nous avons découvert que votre compte est lié directement à un autre qui a été précédemment fermé pour violation de nos politiques", et de lui rappeler que le contrat d'utilisation d'Amazon l'autoriser à supprimer un compte et des contenus "à sa seule discrétion". Elle n'a jamais pu obtenir le nom du compte qui aurait été lié au siens, ni la ou les clauses contractuelles qui aurai(en)t été violée(s). 

"Nous vous souhaitons bonne chance pour trouver un meilleur commerçant capable de répondre à vos besoins et ne nous pourrons pas vous fournir d'autres explications ou actions sur ces sujets", a fini par répondre un cadre d'Amazon.

Le problème, selon une supposition pertinente de Cory Doctorow, pourrait être que la cliente norvégienne s'était inscrite sur le site britannique d'Amazon, en utilisant une adresse de Grande-Bretagne, alors qu'elle-même réside en Norvège. Peut-être même sans le vouloir, elle a ainsi pu accéder à des livres théoriquement indisponibles en Norvège, ou proposés en Norvège par d'autres éditeurs que celui proposé en Grande-Bretagne. 

Publié par Guillaume Champeau, le 22 Octobre 2012 à 16h09
 
61
Commentaires à propos de «Amazon : elle perd tous ses livres Kindle achetés, sans explication»
Inscrit le 12/05/2005
134 messages publiés
Ca ne se serait jamais produit si elle avait acheté un iPad ! (humour !)
C'est dommage pour elle. La prochaine fois, elle s'achètera un livre physique au lieu de s'exploser les yeux à lire sur un écran.
Inscrit le 06/11/2005
614 messages publiés
c'est de l'encre électronique sur les Kindle, donc ça fatigue pas plus les yeux qu'on bouquin, par contre l'iPad c'est un écran retina
Inscrit le 19/05/2010
50 messages publiés
Ton pseudo est trompeur, je crains que tu ne troll plus que tu n’éduques, et tu mélange tout Le principe du livre numérique n'est pas en cause ici : j’achète quelques livres numérique en epub sans DRM, que je télécharge sur mon pc, que je peu sauvegarder où je veux, que je copie sur ma liseuse ... et je ne risque pas que les libraires chez qui je les ai acheté mes viennent me les supprimer en douce ou m'en interdire la lecture. Le problème c'est vraiment les DRMs et ce pseudo achat d'un "droit de lecture", révocable arbitrairement. D'autre part
la kindle d'amazon n'est pas un écran qui "explose les yeux", mais un écran à encre numérique, qui n’émet pas de lumière et a justement un visuel proche du papier, mais cela n'a rien à voir avec le shmilblick
Inscrit le 12/05/2005
134 messages publiés
Effectivement, c'est plus du troll qu'autre chose. Peut-être une question de génération où je préfère le contact du papier qu'un écran, si confortable soit-il. Peut-être également, un point de vue intellectuel, où jamais je n'admettrais qu'une société tierce puisse contrôler ce que je peux avoir ou non. C'est mon simple point de vue.
Inscrit le 17/02/2012
163 messages publiés
Il suffit que tu ne donnes pas ce contrôle à la société en question en prenant en charge toi même ton stockage et sauvegarde.
Inscrit le 19/05/2010
50 messages publiés
Oui, moi aussi j'ai une certaine tendance à préférer le papier, même si
avec l'habitude l'utilisation d'une liseuse a encre numérique soit pas si désagréable...

Mais ce que je voulais souligner c'est que le livre numérique n'implique pas forcement qu'une société contrôle (arbitrairement) ce que je fait, si je peu toujours accéder à ce que l'on a acheté ou pas. Ca c'est pluôt le principe du CLOUD. Si tu achète des fichiers dans DRM que tu peu télécharger et stocker chez toi, aucun souci
de cet ordre
[message édité par bumblebee le 22/10/2012 à 18:02 ]
Inscrit le 25/09/2010
30 messages publiés
Amazon c'est pas un exemple de respect de la personne aussi...
Moins j'achète chez eux, mieux ma conscience se porte.
Inscrit le 17/02/2012
163 messages publiés
Perso, ce n'est pas le souck qu'Amazon fait qui m'empêchera d'acheter des ebooks. Juste pas chez eux, avec une liseuse non connectée, et en gérant moi-même ma bibliothèque.

@Eduquons, c'est pas parce qu'un libraire est malhonnêtre que tu
arrêtes d'acheter des livres, si ? Tu vas juste chez un autre libraire. C'est ce que je fais.
Inscrit le 10/09/2012
122 messages publiés
Même si la loi n'empêche pas les société d'agir ainsi (ça n'arrivera jamais de toute maniere ...), elle devrait par contre les obliger a fournir la raison et les
éventuels
documents liés à
l’enquête
qui à conduit à la fermeture, que le client puisse portant plainte s'il la considère abusive ...
Inscrit le 06/11/2005
614 messages publiés
On ne rigole pas avec les questions de territorialité, en 2000 je m'étais retrouvé au commissariat pour avoir revendu sur des newsgroups le DVD Zone 1 de "The sixth sense" (avec Bruce Willis et sa voix de pépé
Inscrit le 19/05/2010
50 messages publiés
C'est le problème des DRM et de l"'achat" d'un droit de lecture (cher à Orange et notre chère ex ministre de la culture)...

Il faut continuer à expliquer aux gens de ne pas acheter de livres (ni de vidéo ou de musique, non plus) avec DRM et d’éviter les plateformes fermées tels que celles d'amazon et compagnie s'il ne veulent pas risquer ce genre de problèmes.

Favorisons les libraires et les éditeurs qui vendent leurs livres sans DRM et arrêtons d'acheter chez les autres, c'est le meilleur moyen de faire changer les choses.
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
Tant mieux pour elle, ça lui apprendra à acheter de la merde DRMisée.

Que ça lui serve de leçon à cette imbécile de pigeonne.

"Quand on pense qu'il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça ne se vende pas."
Inscrit le 28/04/2010
133 messages publiés
@Goldoark : Tu sors de chez toi de temps en temps ? Apparrement non. Une grande majorité de la population n'a aucune idée de ce qu'est un DRM ni même quelle conséquence cela peut amener.

Je plains ton ignorance du monde qui t'entoure.
Inscrit le 19/05/2010
50 messages publiés
Elle aurait pu être qualifiée "d’imbécile de pigeonne" si elle avait été
pleinement consciente du problème posé par les DRM et la politique d'Amazon lorsqu'elle a acheté son kindle et ses livres numérique. Le problème étant que si elle fait partie des 99% (au doigt mouillé de gens qui n'ont aucune idée des problèmes et implication des systèmes fermés a coup de DRM
et de Cloud, ni même en fait l'idée de l'existence de tels choses ... le "Tant mieux pour elle" est un peu inutile et contre productif ... Ce qu'il faut, plutôt de tapper sur les gens qui n'y ne sont pas au courant de tout cela et/ou ni comprenant rien, c'est d'expliquer, d’éduquer de faire passer le message. Le maitre mot : pédagogie

Après ... il est vrais que si elle fait partie de ces gens qui, conscients du problème, passent leur temps à critiquer les DRM et les politiques de fermeture et foncent dès que possible acheter leur matériel chez amazon ou apple et cie ... oui bien fait pour elle ... mais j'ai bien peur que ce ne soit pas le cas (contrairement peut être d'un certain nombre des lecteurs de numerama )
Inscrit le 23/12/2009
243 messages publiés
Avoue, tu a suivi une formation diplômante pour devenir troll à ce point?
Inscrit le 04/10/2005
1096 messages publiés
Elle pourra toujours aller dans une bibliothèque.
cependant elle a achete les livres et ca doit etre defendable dans un proces .
on a parfaitement le droit d'acheter un livre a l'etranger si on le desire d'autant plus si cest en europe je rapelle le principe de libre circulation des biens et des services .
et quoi qu'en dise amazone sur leur site il y a marque partout achat et non location longue duree donc les closes qui leurs permettent d'effacer comme ca sans indemnitees cest repute nul et non avenue comme les clauses de steam faut juste quelle aille en justice et leur refasse le fondement au papier de verre
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
Si amazon ne justifie pas c'est qu'ils ne sont pas certains de ce qu'il y a derrière en réalité, elle pourra avoir gain de cause en ouvrant une procédure mais dans cette histoire il y a un loup sur lequel elle pourrait avoir à s'expliquer. Donc en gros ils l'attendent.

Aucun commerçant ne ban un compte pour des
peccadilles.
Inscrit le 02/07/2009
874 messages publiés
Je ne sais pas si ça change quelque chose, mais jusqu'à nouvel ordre, la Norvège ne fait pas partie de l'Union Européenne...
Inscrit le 21/03/2005
47 messages publiés
Mais de l'espace économique européen, oui. Mêmes règles.
Inscrit le 02/07/2009
874 messages publiés
C'est ce que je me demandais. Merci d'avoir clarifié.
Inscrit le 18/02/2009
523 messages publiés
Cela me semble bien sensé. mais a t'elle les moyen de s'en prendre à un tel géant ?
Je pense aussi qu'elle n'a pas les connaissances suffisantes snif..
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
Cela sent le kindle signalé volé, ou des oppositions sur des achats. Si elle récupère un kindle volé, ou si elle recopie des fichiers kindle qui appartenaient à un compte bloqué, je pense que cela fait cela en les liant à son compte.

Je pense que l'hypothèse de violation de territorialité ne tient pas une seule minute, on peut toujours acheter sur un autre portail et il doit y avoir un paquet de gens qui lisent en VO
dans plusieurs langues à faire cela.
Inscrit le 10/07/2008
3370 messages publiés
C'est un cloud, et il vous vend du vent.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Il y a même des gens qui sont bannis du forum Numerama et qui ne savent même pas pourquoi
Inscrit le 26/02/2009
517 messages publiés
... Troll
Remarque, tu sous-entends de manière non direct être l'enter originel !
[message édité par Fitz le 22/10/2012 à 17:56 ]
Inscrit le 05/05/2009
1192 messages publiés
qui ne savent même pas pourquoi

Inscrit le 28/01/2006
17 messages publiés
Les exemples sont nombreux. Ainsi, ce service (français) qui propose des magazines numériques en ligne (à consulter dans un navigateur, sans possibilité de downloader les fichiers) avait un slogan du genre "stockez vos magazines de manière illimitée dans votre bibliothèque en ligne" (ils affichent toujours cet argument dans leur page "à propos").

Or, à chaque fois qu'il y a eu des problèmes (de contrats, de problèmes internes, etc.) avec certains éditeurs, non seulement ils ont arrêté de publier la version numérique des numéros suivants de ce titre
(ce qui est parfaitement compréhensible = contrat de publication non renouvellé mais ils ont également supprimé toutes les archives des anciens numéros stockés en ligne dans les comptes des utilisateurs (et payées précédemment au fil des mois) ! Joli concept de "stockage illimité dans votre bibliothèque en ligne".

Ca a été le cas au moins pour les revues Science & Vie, Diapason, Café Racer ... (sur un de ces 3 cas, les utilisateurs ont été avertis (et ils ont reçus qqs crédits en échange à dépenser sur d'autres revues), mais dans les autres cas, çà a été fait en douce !).
Inscrit le 26/02/2009
517 messages publiés
Je pari sur un retour à la normal dans les jours qui viennent du fait de la volée de bois vert que Amazon va se prendre.
Inscrit le 19/05/2010
50 messages publiés
Elle aurait pu être qualifiée "d’imbécile de pigeonne" si elle avait été
pleinement consciente du problème posé par les DRM et la politique d'Amazon lorsqu'elle a acheté son kindle et ses livres numérique. Le problème étant que si elle fait partie des 99% (au doigt mouillé de gens qui n'ont aucune idée des problèmes et implication des systèmes fermés a coup de DRM
et de Cloud, ni même en fait l'idée de l'existence de tels choses ... le "Tant mieux pour elle" est un peu inutile et contre productif ... Ce qu'il faut, plutôt de tapper sur les gens qui n'y ne sont pas au courant de tout cela et/ou ni comprenant rien, c'est d'expliquer, d’éduquer de faire passer le message. Le maitre mot : pédagogie

Après ... il est vrais que si elle fait partie de ces gens qui, conscients du problème, passent leur temps à critiquer les DRM et les politiques de fermeture et foncent dès que possible acheter leur matériel chez amazon ou apple et cie ... oui bien fait pour elle ... mais j'ai bien peur que ce ne soit pas le cas (contrairement peut être d'un certain nombre des lecteurs de numerama )
Inscrit le 20/08/2010
970 messages publiés
Bien fait pour sa tronche !
Inscrit le 11/03/2006
15 messages publiés
Je ne sais pas. Pour peu que tu aies chez toi quelque chose d'Apple, nous pourrions être tenté de dire la même chose. Pourtant il y a clairement ici une victime. Et ce n'est pas Amazon.
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
Le problème de fond cette histoire,
parce que il faut toujours aller au fond de problèmes,
c'est que tu ne peux pas faire bouffer le kindle au responsable du store Amazon.

Alors qu'avec la Fnac et ses livres papier,
et le Strore Manager,
si il veut te récupérer ton intégrale SanAntonio ou Shakespeare,
tu peux...

Toujours aller au fond des problèmes, toujours...

Inscrit le 07/05/2004
903 messages publiés
elle n'a plu qu'à s'acheter une liseuse libre et dl ses bouquins ou on sait...
Inscrit le 06/08/2009
1008 messages publiés
On peut se faire effacer ses contenus stockés en local, et pendant ce temps, de plus en plus de monde vante les icloud et autres skydrive, c'est malheureux.

Les gens ne comprennent pas que les données, ça se conserve sur du matériel personnel, sans drm et avec redondance. Peut-être que ce genre de cas amènera des prises de conscience.
Inscrit le 22/10/2012
1 messages publiés
J'ai posé la question depuis mon compte Amazon. Peut-être ont-ils une explication à fournir !
Inscrit le 24/12/2011
6 messages publiés
Perso, je n'achèterais jamais un livre numérique protégé par DRM. Il existe des éditeurs ( comme Bragelonne ) qui vendent leurs livres numériques sans DRM ou protection, ce qui garantit d'être à l'abri de ce genre de mésaventure, ou de devoir tout racheter quand sa liseuse tombe en panne.
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
Je prone la bat de baseball et le cassage de genoux
ça mene a rien , mais ça doit faire rudement plaisir

le partage c'est le mal , mais alors le legal c'est ce faire entuber a sec
desoler mais je prefere etre du bon coter du trou.
Inscrit le 13/08/2010
8403 messages publiés
Roooo... avec une batte de baseball... ça doit se sentir passer !
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
"Votre boutique Kindle
Pour en savoir plus à propos des achats de contenu Kindle et de la gestion de votre compte Kindle sur un autre point de vente

Amazon, veuillez sélectionner parmi les points de vente Amazon ci-dessous pour votre société.
Amazon.com/kindlestore

Vous préférez acheter en Anglais, faire vos achats en Dollars US, lire des évaluations et les meilleures ventes sur Amazon.com?
Apprenez à transférer votre compte Kindle vers Amazon.com


Amazon.fr/kindlestore

Vous préférez acheter en Français, faire vos achats en Euros, lire des évaluations et les meilleures ventes sur Amazon.fr?
Votre compte Kindle est actuellement inscrit à Amazon.fr."

Absolument pas interdit donc de migrer un site vers un autre. Ou alors elle ne faisait que cela... Non vu qu'elle ne semble pas savoir qu'elle détenait un compte UK, cela signifie que sa liseuse était enregistrée sur un compte bloqué...

Et il est probable qu'elle a récupéré les fichiers de sa tablette.
Voila donc probablement un kindle d'occasion à problème...
Inscrit le 20/09/2009
6483 messages publiés
Je ne pige pas trop cette histoire... ça voudrait dire qu'il y a encore des clients chez Amazon ???

Ce n'est pas la première fois qu'ils agissent ainsi:
http://www.numerama....lement-maj.html

Et voilà tous les mensonges qu'ils ont balancé à l'époque:
http://www.numerama....lement-maj.html

Alors comment ça se fait qu'il y ait encore des gens qui font confiance à Amazon ?
[message édité par MdMax le 22/10/2012 à 21:28 ]
Inscrit le 13/08/2010
8403 messages publiés
Chez Amazon, on sait parler aux clients.

Image IPB


Et dire que dans "client", il y a le mot "client" !
Inscrit le 12/03/2009
279 messages publiés
rien ne vaut un bon massicot et un scanner ged...

ça prend du temps mais au moins on ne te pique pas tes livres
Inscrit le 23/10/2012
1 messages publiés
Bonjour,

Je débarque sur ce site en vadrouillant dans de la recherche d'éditions et... Je prends peur.

Je fais partie de ces 99% de gens qui ne comprennent rien à tout ce joyeux bordel de sigles et d'équipement.

Je fais même partie de ces furieux qui commandent chez Amazon sans rien savoir de ce qui s'y passe !

Je me fouetterai pour expier dès que j'aurai fini ici.

En attendant, je suis très consommatrice de livres, à titre perso et professionnel, je sais qu'un de ces quatre, va falloir que je me rencarde sur ce qui existe en 2012 et au delà, être moins conne, quoi. Mais quand je vous lis, je me dis que je ne vais plus savoir où acheter un bouquin que je ne trouverai pas en librairie.

Vous êtes flippants ! Vous me diriez quoi pour me rassurer ? C'est où qu'on achète des livres via le web sans se faire en...fumer ? C'est où qu'on télécharge un bouquin sans se faire... BIS.

???
Inscrit le 20/09/2009
6483 messages publiés
Charlie84, le 23/10/2012 - 01:31

Vous êtes flippants ! Vous me diriez quoi pour me rassurer ? C'est où qu'on achète des livres via le web sans se faire en...fumer ? C'est où qu'on télécharge un bouquin sans se faire... BIS.


Contrairement à ce qu'affirme Guillaume, ce qui est en cause ici, ce n'est pas le numérique, mais les quelques escrocs qui vendent du numérique avec DRM ( Digital Restrictions Management ).
http://fr.wikipedia....oits_numriques
Pour ça il faut rechercher les vendeurs qui ont ce logo:
http://www.numerama....du-lecteur.html
Ou qui annoncent clairement qu'ils n'ont pas de DRM. Un exemple ici:
http://www.inlibroveritas.net/
Inscrit le 06/07/2012
4 messages publiés
On peut aussi commencer par éviter kindle car il fonctionne dans un environnement fermé où toute modification du contenu de la liseuse nécessite d'être connecté au site.
Je sais que dans mon cas cela a été un critère de choix. Ma chère petite liseuse elle fait ce que je lui demande sans jamais que le constructeur/éditeur s'en mêle. C'est vrai que ca oblige du coup à aller chercher les livres ailleurs mais au moins je suis tranquille et en plus c'est suffisamment ouvert qu'il est même possible d'en changer le firmware.
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
Du tout, vous n'en avez pas marre de raconter n'importe quoi ? On peut tout à fait acheter des epubs sans drm et via calibre les convertir en fichier kindle et les transférer en local sans se connecter. On peut -tout- convertir au format kindle, et on peut les lire sur son pc et récupérer les fichiers kindle pour les lire avec d'autres applications.

par contre, vous, vous
ne pouvez pas lire des fichiers kindle, et un changement de drm sur les formats epub rendra votre liseuse obsolète.

La seule difficulté est de convertir un epub avec DRM en .mobi encore qu'il est beaucoup plus simple de péter un drm sur un epub et donc de l'utiliser sur un kindle que de faire l'inverse.

Donc en résumé avec un kindle en forçant un peu, on peut accéder à
et utiliser la totalité des catalogues en ligne avec ou sans drm.
Inscrit le 19/05/2010
50 messages publiés
Ce que vous dites est certes vrai

Et puis pourquoi essayer d'acheter un modele de liseuse plus "ouverte" (sony, bookeen, ...) plutôt de que cautionner le modèle économique
pourri d'Amazon en leur achetant leur liseuse fermée et en devant rajouter des étape pas toujours triviale de convertion de fichier (même si calibre est plutôt bien foutu, la conversion peut quand même quelque fois être hasardeuse)

Amazon kindle is defected by desing !!! Donc essayons déjà d'acheter des outils qui ne sont pas conçus pour être défectueux, quand ils existent plutôt, que de ce contenter du "on peu bidouiller pour le faire marcher" après avoir financé une politique commerciale d'emprisonnement, pas particulièrement éthique

Un peu de cohérence morale dans ce monde de consommation nombriliste ferait pas de mal
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
Elles ne sont pas plus ouvertes. Elles lisent des drm et encore sous EPUB DRM c'est nettement plus pénible à transférer, il faut utiliser des softs lourds et créer plusieurs comptes en ligne. Et jusqu'à preuve du contraire, je ne peux pas y installer n'importe quel OS.

Et pour avoir acheté plusieurs liseuses, je préfère de loin kindle pour le poids, pour le contraste etc. Et je trouve le site amazon, beaucoup plus pratique à utiliser que les librairies en ligne FR.

Le seul avantage qu'avait une liseuse "epub" c'est que l'on pouvait emprunter des livres numériques dans certaines bibliothèques. Mais le prêt existait déjà sur amazon.com (livres anglais) et débarque aujourd'hui pour les livres en français et sans les anciennes limitations (pas besoin d'attendre que le livre se libère)

Et contrairement à ce qui est affirmé dans l'article, on peut changer de pays, on peut enregistrer deux liseuses électriques, les gérer, les supprimer, retélécharger les oeuvres et les sauvegarder sur son pc...

Donc voilà...
Inscrit le 19/05/2010
50 messages publiés
C'est pour cela que j'ai mis "ouverte" entre guillemets

A mon sens elle sont plus "ouvertes" tout de même puisqu'elles ne t'imposent pas un format fermé propriétaire, mais fonctionnement avec les format epub qui est le
format standard, ouvert, du livre numérique. Elles ne t'imposent pas par défaut un seul et unique libraire fermé (qui est le même que celui qui t'a vendu ta liseuse, pour moi c'est de la vente liée...), et ne permettent pas aux fabriquant de ladite liseuse de supprimer à distance tes livres... Oui elles lisent la DRM adobe ... mais qui est tout de même (je cherche pas à la défendre je suis un fervent défenseur de l'abandon des DRM) plus commun que celui des kindle qui te force à rester chez Amazon, et qui est celui utilisé par la majorité des acteurs du livres. Je ne dit pas que les liseuse "génériques" de sony, bookeen, etc... sont exemptes de défaut mais elle sont tout de même bcp moins liberticides que celles d'amazon.

Après libre à toi de préférer ton petit confort de lecture à ta liberté, préférer acheter un produit conceptuellement pourri (mais qui affiche un peu plus beau) parce-que tu est capable de contourner les restrictions, et de préférer ainsi de continuer financer les politiques d'amazon... on est dans un pays libre

De mon coté j'essaye, du mieux que je peu, d'être cohérent entre mes idées et mes actes, et de le moins possible financer par ma consommation les sociétés dont les politiques liberticides me gênent.
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
La majorité des acteurs du livre... nan mais cette blague. Tu parles de qui ? Des libraires francophone aux catalogues rachitiques ?

Le format epub n'a rien de plus ouvert, c'est un format point, et il t'es vendu par les gros industriels comme amazon vend son format propriétaire. Et tous les gros libraires utilisent des DRM. Au contraire sur epub c'est pire, selon ta liseuse tu peux te retrouver bloqué par un DRM sans savoir que ta liseuse ne sait pas le lire. Et bonjour pour se faire rembourser.

Au moins avec amazon, on sait que l'on ne sera pas bêtement bloqué après l'achat et on peut toujours lire un autre format si il n'est pas protégé par un DRM.

Le fait est que plus ouvert ou non, je peux lire tes epubs alors que toi tu ne peux pas lire mes fichiers.

Qui est bloqué ?
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
Au moins avec amazon, on sait que l'on ne sera pas bêtement bloqué après l'achat et on peut toujours lire un autre format si il n'est pas protégé par un DRM.


c'est sur , chez eux il efface sans rien dire, un produit que tu as acheter. hein

Qui est bloqué ?


et oui une prison meme doree reste une prison, pour le coup je dirai que c'est toi le pigeon
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
Il faut arrêter de croire tout ce qui est écrit. Ce n'est pas parce qu'un blogueur qui ne sait rien formule une hypothèse qu'elle a valeur de vérité.

C'est juste n'importe quoi. Il est absolument certain qu'amazon ne ban aucun compte pour des motifs de ce type.

Par contre pour de la fraude et des achats avec opposition sur CB, oui.
Inscrit le 19/05/2010
50 messages publiés
Que le témoignage soit vrais ou faux.. j'ai envie de dire peu importe, ce qui est problématique c'est qu'ils puissent le faire.

D’ailleurs tu dit "Il est absolument certain qu'Amazon ne ban aucun compte pour des motifs de ce type." ... qu'est ce que t'en sais t'a des preuves ? Non parce-que tu viens de nous dire de pas croire tout ce qui était écrit alors ... comment je pourrais de croire sur parole

Et puis en ce qui concerne l'affaire de 1984 d'Orwell il y avait eu suffisamment de témoignage pour croire le fait qu'ils avaient été réellement supprimés par amazon !!!
[message édité par bumblebee le 23/10/2012 à 14:51 ]
Inscrit le 19/05/2010
50 messages publiés
Utilisé par presque tous les éditeur français (les libraires hormis les grosses plateformes fermées comme amazon ou apple n'ont pas les choix des formats).

Et l'epub est un format ouvert dont tu a les spécifications sur le site de l'IPFD : http://idpf.org/epub...2.0.1_draft.htm (princiapelemnt un fichier zip avec des ficheirs HTML dedans ...) ... va falloir appende ce que veux dire un "format ouvert" avant de raconter des grosses bêtises ....

Et je pense que t'a pas compris pourquoi je lutte contre les format fermé ... justement pour qu'il n'y aie pas des gens qui se retrouvent a pas/plus pouvoir les lires... ton argument est juste totalement bidon .....

De plus tu confond DRM et epub... le drm ACSM d'Adobe est un truc qui viens se greffer à n'importe quel fichier (epub, pdf, ... etc) et n'a rien a voir avec le format epub qui lui est bel et bien ouvert.
[message édité par bumblebee le 23/10/2012 à 14:44 ]
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
Oui il est ouvert pour pouvoir recevoir des DRM différents. Passionnant...

Et le catalogue de livres sans DRM est juste rachitique, libre à toi de ne lire que sans DRM, c'est à dire pas forcément le titre que tu aurais voulu lire.

Tiens juste pour l'exemple. En ce moment je lis :


Sur Epagines :
epub
-
13.99 € drm adobe


Et chez amazon : Format Kindle EUR 8,99

Voila tu peux continuer à militer et lire des livres sans DRM auto édités pendant ce temps là moi je lis vraiment et je paye moins cher.

A moins que l'argument de la liseuse bidule truc, soit de se connecter aux catalogues pirates... Là...
Inscrit le 19/05/2010
50 messages publiés
Oui ...
un "autre" DRM (pourri pas sa nature de DRM) qui est utilisable sur pleins de liseuses (je dirais pas interopérable mais ça s'en rapprocherais presque) ce qui permet à l'utilisateur de changer de marque de liseuse sans forcement perdre son livre... c'est aussi ça l'ouverture.

En parlant de catalogue rachitique ... moi perso je trouve pleins de truc intéressant dans le catalogue "légal" sans DRM, même sans aller dans l'auto-edition ou ni dans des "catalogues pirates"(http://fr.feedbooks.com/store/top?protection=false) , en ce qui me concerne je viens de finir Magicien de FEIST et j’entame "black-out" de Connie Willis. Après oui j'ai fait le choix de n'acheter en numérique que ce qui était sans DRM (j'ai par exemple acheté Petite Poucette de M.Serre en version papier parce-que la version numérique était uniquement avec DRM) mais je m'en porte très bien.
Et je n'ai aucun risque de me retrouver interdit de lecture d'un quelconque de ces livres, que mes "librairies" ferment, que l’éditeur ne change d'avis sur la disponibilité du livre, ou que je ne change de marque de liseuse ... c'est ça pour moi la liberté.

De plus ton argument du prix sur Amazon, au
vu la loi sur le prix unique du livre numérique (http://goo.gl/95UGL)... me gène quand même pas mal ... je peu me tromper mais j'ai l'impression qu'Amazon est à la limite de la légalité là. L'argument du payer moins cher est théoriquement fallacieux ici, un même livre devant en France avoir le même prix quelque soit le "libraire" chez qui tu l’achète.

Et enfin, on est bien d'accord que l'on à chacun le droit de faire les choix que l'on veux,
privilégier sa liberté (quelque fois au détriment de son confort), ou de privilégier son confort (accès à plus grand catalogue, ...) en s'enfermant dans une prison dorée dont il est difficile de sortir et dans laquelle les geôlier on quasiment un vie de droit ou de mort (ce qui, j'ai l'impression, induit un sérieux syndrome de Stockholm).

Pour info je n'ai aucune des liseuses qui sont cités précédemment, donc je me sent pas redevable envers ces modèles/marques, et je lis plusieurs (bons) livres par mois sans soucis
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
wouaw , une vrai pub pour les bienfait du piratage. sans DRM, peut etre lu partout.
serieux, on vous a rien appris a l'ecole pour marketeux ? faire chier le client n'est pas un atouts
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
clemsfr, le 24/10/2012 - 13:32

Sur Epagines :
epub
-
13.99 € drm adobe


Et chez amazon : Format Kindle EUR 8,99


Dans les deux cas c'est toujours plus cher qu'un livre de poche alors que c'est dématérialisé... Cherchez l'erreur
Pas demain que je passerai à la lecture électronique
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
nan c est moins cher, je te laisse deviner pourquoi. indice meme si ton livre "papier" est a zero euro.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
clemsfr, le 24/10/2012 - 17:56
nan c est moins cher, je te laisse deviner pourquoi. indice meme si ton livre "papier" est a zero euro.

Le téléchargement illégal ne compte pas.
En plus si on ajoute le prix du lecteur (divisé par le nombre de bouquins achetés pour ce lecteur) + l'électricité pour le charger on est encore plus cher que le livre "papier".
Décidément
ils ont rien compris les acteurs du livre numérique... Un livre numérique plus cher que sa version papier... Trop fort Un peu comme vendre un mp3 plus cher que le cd
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Octobre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11