Opération réussie pour la Quadrature du Net. En quatre jours à peine, le financement du projet Datalove a été bouclé. Les députés européens recevront donc bientôt leur clé USB qui contiendra des contenus sous licence libre et un document synthétisant les propositions pour une réforme du droit d'auteur.

 

 

C'est un succès pour la Quadrature du Net. Lancée le 3 septembre dernier, l'opération Datalove vient de se terminer avec succès ce vendredi. En effet, les internautes ont financé l'initiative consistant à remettre en main propre 753 clés USB aux députés du Parlement européen. Il n'a fallu que quatre jours aux soutiens du collectif citoyen pour réunir les 7500 euros nécessaires au projet.

Que contiendront les clés USB ? Un ensemble d'éléments soutenant le principe d'une réforme du droit d'auteur. Il y aura un long manifeste reprenant les grandes propositions de la Quadrature du Net mais aussi des contenus sous licence libre (vidéos, chansons, livres…) pour aider les parlementaires européens "à comprendre la culture numérique, le remix et leur économie".

Avec l'opération Datalove, la Quadrature du Net veut être davantage en situation offensive pour faire bouger les lignes. Il ne s'agit plus d'attendre que bougent les industries du divertissement pour repousser ensuite leurs propositions. La meilleure défense étant l'attaque, la Quadrature du Net compte autant que possible imposer son agenda et orienter le débat sur ses propres suggestions.

"Pendant 15 ans, nous avons été assailli de législations répressives attaquant l'Internet libre et ouvert au nom d'une conception dépassée du droit d'auteur. À la lumière des récentes victoires citoyennes, contre SOPA/PIPA et ACTA, il est temps de pousser une réforme positive du droit d'auteur", écrit la Quadrature du Net pour expliquer sa démarche auprès des eurodéputés.

"Nous ne pourrons mettre fin à cette guerre contre le partage qu'en prenant en compte les droits du public, l'accès à la culture et les nouvelles pratiques culturelles rendues possibles par les technologies numériques, plutôt qu'en les combattant", ajoute l'initiative citoyenne. L'opération prend formellement fin dans 27 jours. D'ici là, l'excédent qui sera collecté servira à financer plus largement les missions de la Quadrature.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés