Allociné propose aux possesseurs d'iPod vidéo d'embarquer les bandes annonces de la semaine sur leur baladeur, grâce à un podcast diffusé uniquement sur iTunes.

Apple a une force moteur sans équivalent pour la distribution de contenus multimédia sur Internet. C’est déjà lui qui grâce au couple iPod/iTunes a débridé la vente de musique en ligne auprès de l’industrie du disque. C’est aujourd’hui également lui qui, grâce à l’iPod video, démocratise la vente de vidéos sur Internet et leur diffusion par podcast.

Lundi dernier, nous rapportions que le producteur Endemol et la chaîne TF1 s’étaient accordés pour diffuser des contenus de la Star Academy sur iTunes, via le module de podcast du logiciel d’Apple. Cette semaine, c’est Allocine qui lance son contenu téléchargeable par abonnement gratuit, là aussi uniquement sur iTunes au format Quicktime. Le premier site portail du cinéma en France y propose en effet désormais un podcast vidéo hebdomadaire composé de « l’intégralité des bandes annonces des nouveaux films ».

Apple plutôt que BitTorrent
On peut toutefois regretter le choix d’iTunes, qui s’est fait au détriment de l’esprit originel du podcasting. Basé sur un format ouvert (le RSS), les podcasts devaient permettre aux amateurs d’utiliser n’importe quel logiciel pour aggréger les contenus proposés par les podcasters. Or que ce soit pour Star Academy ou Allociné, la source du podcast est cachée des yeux du public. Pour le moment, impossible donc de lire les bandes annonces sans installer le logiciel d’Apple. Une belle entorce au principe « end-to-end » d’Internet, qui permet par exemple d’afficher une page HTML sur n’importe quel navigateur capable de comprendre le HTML…

Bertrand Stephann, le PDG d’Allociné, pense enfin ajouter des publicités aux bandes annonces, pour rentabiliser le service. Rien de choquant, si l’on veut bien oublier qu’une bande annonce est avant tout elle-même une publicité. Et l’excuse de la rentabilité n’est pas recevable lorsque l’on sait qu’un logiciel de podcasting comme Juice (anciennement iPodder), qui a été avant iTunes le principal logiciel dédié à ce support, permet d’utiliser BitTorrent pour distribuer les contenus et ainsi réduire les coûts de distribution à un niveau proche de zéro…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés