Les webmails proposent tous un champ de recherche permettant de fouiller dans la boîte aux lettres ou sur le web. Mais jusqu'à présent, il n'était pas possible d'intégrer le contenu des mails dans une requête passée sur un moteur de recherche. Le projet porté par Google vise à démontrer le contraire, en intégrant le courrier de Gmail dans certaines requêtes.

Au fur et à mesure que la boîte aux lettres électronique se remplit, l'utilisation du champ de recherche devient vite indispensable. En tapant quelques mots-clés bien précis, l'utilisateur peut ainsi retrouver n'importe quel e-mail reçu ou envoyé. Et si l'information est absente de son courrier, il a toujours la possibilité d'étendre la recherche à l'ensemble du web.

Jusqu'à présent, le processus inverse n'existait pas. Depuis une requête publique sur le web, il n'était pas possible d'intégrer les courriers électroniques à la page des résultats. Mais Google a annoncé une nouvelle fonctionnalité, encore à l'état expérimental, qui vise à intégrer le contenu de la boîte aux lettres électronique aux résultats d'une recherche en ligne.

Baptisé Gmail Search Field Trial, le projet n'a évidemment aucunement l'intention de dévoiler le contenu des mails à n'importe qui. Les utilisateurs connectés à leur compte Google ne verront que leurs propres mails et non pas ceux des autres. Pas de risque de tomber sur la correspondance privée de madame Michu lors d'une requête publique sur Google.

Dans ses explications, la firme de Mountain View souligne que "parfois la meilleure réponse aux questions que vous vous posez n'est pas disponible sur le domaine public d'internet, elle peut être contenue ailleurs, dans vos courriels par exemple". Les coordonnées d'une personne, une liste de courses ou une facture sont par exemple des éléments qui ne sont, a priori, pas disponibles sur le web.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés