TF1 et Endemol, les diffuseur et producteur de la Star Academy, se sont accordés avec Apple pour faire paraître gratuitement quatre podcasts vidéo sur la plateforme française d'iTunes. Le succès de l'expérimentation pourrait décider le producteur de télé-réalité à vendre certains contenus inédits sur Internet.

Il y a encore quelques semaines, le podcasting restait associé à la diversité et à la découverte musicale. Seus de véritables amateurs de musique se pressaient autour de leur aggérateur RSS (comme Juice, anciemment iPodder) pour télécharger les dernières émissions de leurs « podcasteurs » préférés. Puis Apple est arrivé dans la danse, en profitant du phénomène du podcasting pour ajouter à son iTunes de nombreux contenus gratuits de qualité. L’entrée d’Apple sur cette scène jusque là élitiste a profondément bouleverser la donne. Aujourd’hui, à l’heure où nous écrivons ces lignes, les quatre podcasts vidéo de Star Academy se hissent dans le top 10 des podcasts les plus téléchargés sur iTunes, avec deux d’entre eux en tête du classement. Dominé à ses débuts par des productions d’amateurs passionnés, le classement des podcasts d’iTunes est aujourd’hui monopolisé par les leaders des médias traditionnels : TF1, Gaumont, RTL, Europe 1, RMC Info, Radio Nova, Oui FM…

Endemol et TF1 proposent sur le service d’Apple un bêtisier hebdomadaire, un résumé de l’émission quotidienne, un best-of du prime, et une vidéo exclusive du backstage, les coulisses de la Star Academy. « Nous n’en sommes qu’au tout début, il s’agit d’un test, d’un coup d’essai avec Apple. Il était logique pour nous de s’inscrire aussi sur ce support« , explique à ZDNet Axel de Charentenay, directeur du pôle marketing et multimédia au sein de la société de production. Au delà de la télévision et d’Internet, la Star Ac’ est aussi visible sur les téléphones mobiles à travers un partenariat avec Orange, très actif dans la diffusion multimédia.

Si le temps confirme le succès du lancement de l’opération, Endemol devrait étendre le test à d’autres émissions telles que « On a échangé nos mamans », diffusée sur M6. Le groupe TF1, qui se dit sur la même optique que les réseaux NBC et ABC (qui ont signé avec Apple aux Etats-Unis), pourrait aussi envisager la vente de contenus inédits sur iTunes, notamment ceux issus de la chaîne LCI.

La mise en ligne de contenus payants dépendera cependant « de la politique tarifaire que choisira Apple« , prévient M. de Charentenay. C’est en effet Apple qui fixera le prix des vidéos pour l’ensemble du marché, comme il l’a fait sur la musique en ligne. Preuve que l’industrie culturelle (si l’on peut utiliser ce terme pour Star Academy) est véritablement soumise à l’industrie informatique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés