Virgin Mobile a présenté les dédommagements prévus pour ses clients suite à la panne du réseau mobile d'Orange, que le MVNO emprunte pour faire transiter les communications de ses abonnés. Les indemnisations seront disponibles en septembre et sont très similaires à celles annoncées samedi par Orange.

Opérateur de réseau mobile virtuel, Virgin Mobile emprunte les infrastructures d'Orange pour acheminer les communications de ses clients. Ainsi, lorsque le réseau mobile de l'opérateur historique est tombé, les abonnés du MVNO ne pouvaient plus téléphoner, envoyer de SMS ou surfer sur le net. Il a fallu que Virgin Mobile attende l'intervention d'Orange pour que les communications passent à nouveau.

Cinq jours après la panne du réseau mobile d'Orange, Virgin Mobile a présenté sa procédure d'indemnisation. D'ici la fin du mois d'août, tous les clients du MVNO seront contactés par SMS pour les informer des compensations auxquelles ils ont droit. Pas de véritable surprise cependant : celles-ci ne s'écartent guère des dédommagements annoncés par Orange.

Les clients Virgin Mobile "bénéficieront d'une journée gratuite d'appels et SMS (clients  Forfaits et bloqués) ou de SMS (clients prépayés) en septembre", explique l'entreprise dans un tweet. "Pour ceux disposant d’un forfait illimité, Virgin Mobile leur offrira 1Go de data supplémentaire pendant 1 mois", ajoute le groupe dans un autre message.

Virgin Mobile se devait de proposer une indemnisation à ses abonnés. Comme l'a rappelé l'UFC-Que Choisir, "tout dysfonctionnement est une inexécution contractuelle donnant droit à réparation (article 1147 du code civil)". Mais les dédommagements annoncés par le MVNO ne seront très probablement pas du goût de l’association, qui avait fortement égratigné ceux annoncés par Orange.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés