Ce samedi, Numerama inaugure une nouvelle publication hebdomadaire, en partenariat avec le magazine dédié à l'univers du livre ActuaLitté. Une revue de presse portant sur toute la semaine passée, avec l'essentiel de l'information sur le livre numérique, et ses implications dans l'univers de l'édition. Au menu de cette première édition : sexe - avec un homme à pipe -, drogue - avec celui qui rêvait de Mars - et un peu de rock'n roll, pour le rythme...

Lundi

Un long billet à découvrir sur les questions que pose le piratage à l’édition. Qui dit fichiers numériques, pose la question de la surveillance des échanges, une problématique à laquelle Hadopi croit apporter des réponses. Un petit récapitulatif sur les solutions qui s’offrent aux éditeurs, et les enjeux de la lutte contre le piratage, réalisé avec Lettres numériques.

Piraterie numérique du livre : et maintenant, on fait quoi ?

Mardi

Maigret, inutile de nier, vous connaissez le personnage : un chapeau, une pipe (nonne vous avait pas menti), tout comme son créateur, Georges Simenon. Pour la première fois, l’éditeur Omnibus va commercialiser à partir du 14 juin l’intégralité de l’œuvre de Simenon, en livres numériques. Un bel effort, très attendu, certes, mais à un tarif qui pique encore un peu les yeux.

Georges Simenon désormais en livre numérique, chez Omnibus

Mercredi

Les nouveaux rivages du livre numérique ne sont plus ceux des États-Unis, déjà accostés. En revanche, l’Inde et le Brésil constituent des territoires particulièrement intéressants pour le développement de l’offre et des perspectives de croissance très fortes. Le pourquoi du comment, décortiqué.

L’Inde et le Brésil, Eldorados du livre numérique

ps : Ce mercredi, c’était aussi la mort de Ray Bradbury, incontournable auteur de science-fiction…

Crédit Le PiXX

Jeudi

Qui parle de livres numériques, évoque également les tablettes – et la marque phare vient rapidement à l’esprit. Mais avec l’ebook, une génération de livres enrichis, avec de multiples fonctionnalités, a fleuri, tout particulièrement dans le secteur jeunesse. Une étude menée par des chercheurs de Joan Ganz Cooney Center, basés à New York, montre cependant quels problèmes posent ces livres ‘enrichis’.

Les ebooks enrichis, trop divertissants pour les enfants

Vendredi

Depuis quelques semaines, le Ministère de la Justice a dans le collimateur Apple et cinq grands groupes d’édition, pour entente sur le prix de vente des livres numériques, outre-Atlantique. En cause, le contrat d’agence, qui impose à tous les revendeurs un tarif unique – qui ne convient ni au DoJ, ni aux consommateurs et moins encore… à Amazon. Mais pour le libraire Barnes & Noble, supprimer ce contrat reviendrait à un retour en arrière funeste et mettrait en péril  » la culture de notre nation, et l’avenir de l’expression protégée par le droit d’auteur « . Pas moins.

« La culture de notre nation », menacée par le Ministère de la Justice

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés