Une banque japonaise a décidé de déployer les premiers distributeurs de billets qui fonctionnent grâce aux empreintes digitales des clients.

Est-ce une première qui arrivera un jour en France ? Au Japon, la banque régionale Ogaki Kyoritsu fait savoir qu’elle va déployer à partir du mois de septembre les premiers distributeurs de billets qui fonctionnent sans avoir besoin d’utiliser une carte ou un livret bancaire. L’appareil sera doté d’une technologie de reconnaissance des empreintes digitales fournie par Fujitsu.

« La technologie fonctionne en cartographiant et en identifiant le schéma unique des veines sur la paume de l’utilisateur. Bien que des scanners biométriques sont déjà utilisés dans certaines banques japonaises, ils ne permettent pas aux utilisateurs de s’identifier avec cette seule méthode« , indique The Register.

Bien sûr, les Japonais seront peut-être réticents à l’idée de fournir une empreinte biométrique à leur banque. Mais Ogaki Kyoritsu a trouvé l’argument béton pour les convaincre. La banque rappelle les évènements tragiques survenus avec le tsunami de 2011, et affirme qu’il aurait été bien utile pour les Japonais qui avaient perdu leurs papiers dans la catastrophe de pouvoir retirer de l’argent et consulter leurs comptes avec leur seule empreinte digitale.

L’idée que l’argent serait une denrée de première nécessité lors des catastrophes est tellement forte pour la banque qu’elle va même jusqu’à déployer des distributeurs mobiles transportés dans des camions.

Lors de la prochaine catatastrophe humanitaire, pensez-y : faites un don à votre banque.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés