Alors que France 2 a renoncé à l'idée d'un grand débat politique avec les dix candidats à l'élection présidentielle, la plate-forme d'hébergement de vidéos Dailymotion a relancé cette idée. En partenariat avec d'autres médias, le service a envoyé l'invitation aux équipes des candidats. Mais les chances de succès d'une telle proposition sont très minces.

Et si le débat entre les dix candidats à l’élection présidentielle se déroulait sur Internet plutôt que dans les studios d’une grande chaîne de télévision ? C’est l’idée qu’a avancé Dailymotion vendredi, suite à la décision de France 2 d’organiser deux émissions en prime time avec, à chaque fois, cinq prétendants. Pour la plate-forme française d’hébergement de vidéos, il s’agit d’assurer un vrai échange.

« Devant les innombrables difficultés rencontrées par les médias traditionnels à organiser un grand débat entre les principaux candidats à la présidence de la République, et pour répondre aux besoins d’information des électeurs, Dailymotion, Le Lab Europe 1, Yahoo, Le Nouvel Observateur et Le Parisien s’associent pour proposer la tenue d’un vrai débat« .

Pour animer l’émission, Dailymotion compte faire appel à des journalistes et laisser les internautes interpeller les candidats sur différents thèmes, via les réseaux sociaux. Aucune date n’a toutefois été fixée et le format exact de l’émission imaginée par Dailymotion reste encore à déterminer. Par ailleurs, Il reste à convaincre les équipes des différents candidats, ce qui est de loin la tâche la plus compliquée.

Le projet porté par Dailymotion, Europe 1, Yahoo, Le Nouvel Observateur et Le Parisien a-t-il des chances d’aboutir ? Rien n’est moins sûr. Comme l’explique l’Express, les deux principaux candidats à l’élection présidentielle que sont François Hollande et Nicolas Sarkozy ont refusé de participer à un débat à dix, alors même que les autres prétendants se sont montrés sensibles à la suggestion initiale de France 2.

La proposition de Dailymotion n’est pas sans rappeler le dispositif mis en place en 2007 aux États-Unis pour la primaire démocrate. CNN et YouTube s’étaient associés pour suivre le processus de désignation du candidat démocrate pour l’élection présidentielle de 2008. Les questions posées par les Américains étaient envoyées sur YouTube sous forme de vidéo.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés