Apple va tenir une conférence téléphone à 14 heures, heure française, pour « annoncer l’issue des discussions du groupe sur son solde de liquidités« . En clair, la firme de Cupertino va dire au monde ce qu’elle entend faire des 97 milliards de dollars dont elle dispose sur ses comptes en banque, au moment où de nombreux états luttent pour économiser quelques milliards dans leurs budgets publics en déficit. La conférence téléphonique sera donnée par le directeur général Tim Cook et le directeur financier Peter Oppenheimer.

« Apple, qui a lancé vendredi la nouvelle version de sa tablette iPad, avait annoncé fin janvier des bénéfices et ventes « record » de respectivement 13,06 milliards et 46,33 milliards de dollars au premier trimestre de son exercice décalé grâce au succès de son téléphone multifonctions iPhone 4S« , rappelle l’AFP. Elle indique que la firme est « sous pression de la part des investisseurs pour qu’ (elle) leur en redistribue une part par l’intermédiaire d’un dividende« .

S’il va certainement confirmer le versement de dividendes, nécessaires au maintien de son action à des niveaux records, le groupe pourrait aussi annoncer une acquisition spectaculaire. Avec 100 milliards de dollars, Apple peut s’offrir à peu près tout ce dont il rêve, et le succès de l’iPad 3 ne devrait pas l’inciter à la prudence.

Une partie de la stratégie d’Apple dépend aussi de ses discussions avec l’administration fiscale américaine. Comme nous l’expliquions le mois dernier, en critiquant l’indécence d’Apple dans sa politique fiscale et sociale, une majeure partie des 97 milliards de trésorerie d’Apple repose dans des filiales domiciliées à l’extérieur des Etats-Unis, et Apple ne souhaite pas les rapatrier sans bénéficier d’une exonération d’impôts.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés