L'expansion européenne de Spotify vient d'atteindre l'Allemagne. Le logiciel de musique suédois a annoncé ce mardi le lancement de ses offres outre-Rhin. Il s'agit du treizième pays à avoir accès à la plate-forme.

Spotify poursuit son expansion européenne. Après avoir conquis l’Autriche, la Belgique et la Suisse en novembre dernier, la plate-forme suédoise d’écoute musicale s’attaque aujourd’hui à un nouveau marché du Vieux Continent, et non le moindre puisqu’il s’agit de l’Allemagne. Le pays de Goethe devient ainsi la treizième nation à accéder au service de musique.

Du côté des offres, aucune variation n’est à attendre. Trois forfaits seront proposés aux internautes allemands. Le premier, gratuit et bridé, constitue l’offre de base de Spotify. Les deux autres sont facturés respectivement 4,99 et 9,99 euros par mois. Le premier intègre un mode radio et l’absence de publicité, tandis que le second donne accès à beaucoup plus de fonctionnalités.

Le succès sera-t-il au rendez-vous ? Une étude allemande publiée fin 2010 a montré à l’époque que 18 % des internautes étaient prêts à payer pour de la musique en ligne. D’ailleurs, il a été constaté une hausse des téléchargements légaux de 40 % l’année précédente. Reste qu’une frange de la population reste très attachée au piratage, 25 % des sondés ayant estimé que le téléchargement illicite est acceptable.

D’après les dernières mesures rapportées par la presse outre-Manche, Spotify a compté, à la fin du mois de janvier, plus de 3 millions de clients, c’est-à-dire d’utilisateurs ayant choisi de s’abonner à l’un des deux forfaits payants. Ces abonnés représenteraient environ 20 % de l’ensemble des internautes utilisant Spotify, c’est-à-dire un utilisateur sur cinq.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés