Les affaires vont pouvoir reprendre pour Samsung en Allemagne. Après le blocage de sa tablette tactile, la Galaxy Tab 10.1, l'industriel a procédé à plusieurs modifications. La nouvelle version a été validée par la justice allemande, qui considère qu'elle n'enfreint plus la propriété d'Apple.

Essai transformé pour Samsung. L’industriel sud-coréen a obtenu confirmation auprès de la justice allemande que sa nouvelle tablette numérique, la Galaxy Tab 10.1N, peut être commercialisée dans le pays, malgré les protestations d’Apple, son ennemi juré. Au cours du mois de décembre, Samsung avait déjà remporté une première manche suite à l’avis préliminaire rendu par le tribunal de Düsseldorf.

Pour remporter cette victoire devant les tribunaux, Samsung avait dû faire quelques concessions sur son produit. Le design de la tablette numérique a ainsi été substantiellement modifié, de sorte qu’il ne soit plus trop similaire à celui de l’iPad. Auparavant, la tablette du fabricant asiatique avait été interdite à la vente suite à une décision de justice prononcée en septembre 2011.

Après avoir bloqué le modèle original, Apple a alors cherché à s’en prendre à la nouvelel version, sans succès cette fois-ci. Le tribunal de Düsseldorf a considéré que la Galaxy Tab 10.1N comporte des différences significatives avec l’iPad. Autrement dit, la justice allemande ne considère plus que la propriété intellectuelle d’Apple est violée. La bataille commerciale va pouvoir reprendre.

Les tensions entre les deux groupes ne se sont pas évaporées pour autant. Il y a encore de nombreuses plaintes en cours, que ce soit en Allemagne ou dans le reste du monde. Le mois dernier, Apple a engagé une énième offensive judiciaire contre Samsung. Deux actions ont été déposées, visant au total pas moins de quinze appareils (dix smartphones et cinq tablettes).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés