Samsung redresse la tête en Allemagne. Dans un avis préliminaire, le tribunal allemand de Düsseldorf a estimé que la nouvelle tablette tactile conçue par le fabricant sud-coréen n'enfreignait plus la propriété intellectuelle d'Apple. La marque à la pomme avait obtenu de la justice allemande le blocage commerciale de la précédente version, accusée d'être trop proche de l'iPad 2.

C’est une petite victoire, mais qui ravira sans aucun doute les avocats et les dirigeants de Samsung. Dans un avis provisoire rendu ce jeudi, le tribunal allemand de Düsseldorf a considéré que la nouvelle version de la tablette numérique Galaxy, baptisée Galaxy Tablet 10.1N, n’enfreignait plus la propriété intellectuelle d’Apple, contrairement au modèle précédent (Galaxy Tablet 10.1).

Autrement dit, les restrictions commerciales imposées par la justice allemande suite à la procédure judiciaire victorieuse d’Apple en début d’année vont pouvoir être levées. Sauf coup de théâtre, celles-ci le seront le le 9 février 2012, lors du jugement définitif. Samsung pourra alors lancer la Galaxy Tablet 10.1N à la conquête de l’Allemagne et concurrencer l’iPad 2 d’Apple.

La nouvelle tablette de Samsung dispose de bords un peu plus plus larges sur ses côtés et intègre désormais des fentes pour haut-parleurs sur sa façade. Enfin, le logo de la marque asiatique sera beaucoup plus visible sur le nouveau modèle que sur l’ancien. Trois éléments qui devraient, selon le tribunal, permettre de différencier un peu plus les deux appareils.

Ces modifications doivent éviter une éventuelle confusion chez les consommateurs peu férus de nouvelles technologies. même si la juge Johanna Brueckner-Hofmann estime que les « clients sont bien conscients qu’il y a un produit original et des challengers qui cherchent à utiliser un design similaire, donc se montrent attentifs lorsqu’ils regardent les produits« .

Cet été, le tribunal de Düsseldorf s’était fait remarquer en prononçant une injonction temporaire contre Samsung. La firme de Cupertino avait en effet manoeuvré en justice pour obtenir le gel commercial des tablettes tactiles vendues par Samsung, au motif que la gamme Galaxy copie le design de l’iPad. Une tactique qui avait marché, puisque les juges avaient tranché en faveur d’Apple.

Si Samsung a engrangé des points ce jeudi, il reste désormais à confirmer son retour commercial début février. En effet, il n’est pas dit qu’Apple laisse régler l’action en justice sans réagir. Les deux firmes sont en effet engagées depuis le début de l’année dans une vaste bataille judiciaire sur fond de propriété intellectuelle. Des procédures croisées ont été lancées dans plus de dix pays différents.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés