Ce n’est pas le rôle de Numerama d’évoquer des affaires sans lien avec le numérique, comme l’affaire Carla Bruni mise au jour par Frédéric Martel dans un article publié par Marianne. Les soupçons qui pèsent sur la Première dame de France et sa Fondation sont loin de l’univers que nos commentons quotidiennement. Sauf lorsqu’une partie touche à Internet, et qu’elle nous fait bondir.

Dans un article publié vendredi, Mediapart révèle que le Fonds mondial de lutte contre le sida a versé 132 756 euros à une entreprise baptisée La Fabrique du Net, « pour réaliser la partie  » lutte contre le sida  » du site Carlabrunisarkozy.org« . De quoi nous donner l’envie de creuser…

Cette société, comme toute bonne entreprise spécialisée dans le web, ne semble pas avoir son propre site internet. Il s’agit d’une SARL unipersonnelle fondée en 2009 et gérée par son associé unique, Jérôme Blouin. Un professionnel de la pub et du marketing qui a fait ses armes principalement chez FKGB et Heaven/Edelman. L’homme de 38 ans apparaît aux côtés de Carla Bruni-Sarkozy sur une photographie prise à l’occasion du concert donné à Londres par Paul McCartney en juin 2010 :

Son nom apparaît également pour la « conception et coordination internet » du site Atoidejouer, commandé par la Fondation Carla Bruni-Sarkozy dans le cadre de son programme d’éducation musicale. Pour ces deux sites, il travaille en collaboration avec Julien Civange, le principal protagoniste du « Carla Gate », présenté comme un proche de Carla Bruni-Sarkozy. Frédéric Martel indique qu’il a été le témoin de son mariage avec le président de la République, tandis que le Canard Enchaîné écrit qu’il aurait un bureau à l’Elysée, où il exercerait une fonction de conseiller rémunéré de la Première dame.

Concrètement, la partie « lutte contre le Sida » du site de la Fondation, qui a donné lieu au versement de 132 756 euros par le Fonds mondial de lutte contre le Sida, compte 6 pages principales sans fioritures, réalisées sous le système open-source WordPress. Les deux plus complexes sont la galerie, qui compte 46 photos légendées, et la page « actualités » qui compte également 52 billets sur l’actualité de la Fondation en matière de lutte contre le sida. La plupart de ces billets sont composés d’un seul paragraphe de quelques lignes accompagné d’une photographie. Ils ont été rédigés entre décembre 2008 et décembre 2011. Soit une moyenne de 17 billets par an.

Chacun jugera de la proportion du devis, accepté sans appel d’offres. Et de l’opportunité humaniste de facturer une prestation que beaucoup auraient probablement accepté de réaliser bénévolement, pour apporter leur pierre à la lutte contre le HIV.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés