Slyck rapporte que le site myBittorrent.com est victime d'une attaque visant à déstabiliser les utilisateurs de Bittorrent. Le premier de ce qui pourrait devenir une série...

Mybittorrent est un site qui agrège les contenus diffusés via les différents trackers BitTorrent, et les classe selon différentes catégories : films, jeux-vidéo, télévision, anime, XXX… Un repaire idéal pour qui cherche à télécharger les derniers contenus piratés distribués sur le réseau, et une cible stratégique évidente pour qui lutte contre cette même distribution.

C’est ainsi que le webmaster du site, Rex, raconte à Slyck que de faux torrents sont apparus malgré lui sur myBitorrent. « En très peu de temps, ces faux torrents sont devenus la plupart de mes torrents les plus téléchargés« , explique Rex, médusé. « Je n’avais jamais rien vu de tel avant« .

Pour orchestrer cette attaque, les anti-pirates simulent la distribution de fichiers par différents trackers coordonnés, et gonflent artificiellement le nombre de « seeds » et de « leechs » pour que leurs fichiers corrompus apparaissent en premier dans les résultats de l’agrégateur. Floués, les visiteurs de myBittorrent téléchargent ce qu’ils pensent être un film piraté, alors que le téléchargement s’arrête avant d’atteindre les 100 %.

The Wedding Crashers« , Charlie and the Chocolate Factory, et les trois premiers épisodes de The O.C. sont ainsi apparus en tête de classement, sous une cinquantaine de variantes différentes pour toucher tous les types d’utilisateurs : DVD-rips, XviD,…

Pour le moment, myBittorrent est parvenu à geler l’attaque, puisque tous les faux trackers déclarés (une trentaine) conduisaient à une seule et même adresse IP, qu’il a suffi de bannir. Mais le shéma de l’attaque pourrait se perfectionner et attaquer la réputation de Bittorrent dans la distribution de contenus piratés.

Personne ne sait pour le moment qui a dirigé l’opération. The Wedding Crashers (Serial Noceurs) étant co-produit et distribué par New Line Cinema, et Charlie et The OC étant co-produits et distribués par Warner Bros., les deux studios sont probablement les commanditaires de l’action.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés