Numericable affirme qu'il ne pratique sur son réseau câblé aucune forme de bridage de la bande passante, et insiste à cet égard sur la capacité de ses installations en fibre optique et câble coaxiale par rapport à ses concurrents en ADSL.

Ce mercredi matin, nous relations sur Numerama l’enregistrement réalisé par un internaute, auquel un conseiller Numericable affirmait qu’en cas d’avertissement de l’Hadopi, l’opérateur bridait le débit d’upload. Le conseiller disait que c’était une obligation juridique, ce qui comme nous l’indiquions est totalement faux.

Contacté, Numericable tient à prendre ses distances. « On ne sait rien de cet enregistrement plus que douteux« , nous indique l’opérateur, qui bien sûr « dément » et même « condamne très fermement » le contenu-même des affirmations de son (prétendu) conseiller. De son côté, l’abonné à l’origine de l’enregistrement confirme et signe : il s’agirait bien d’un vrai conseiller Numericable, et l’écoute des enregistrements laisse effectivement peu de place au doute.

A vrai dire, peu importe. Tous les opérateurs télécoms, comme toutes les grandes entreprises, ont en leur sein des employés qui peuvent se tromper, même de bonne foi ; et il aurait été plus simple de la part de Numericable de démentir simplement les propos enregistrés plutôt que de mettre le discrédit sur le client qui les rapporte publiquement.

Si Numericable réagit ainsi, c’est en fait qu’il s’est installé un certain climat de paranoïa ambiante chez l’opérateur, qui nous a rappelé – comme si l’enregistrement était lié – qu’il doit présenter le 10 janvier prochain une « annonce très importante ».

Par ailleurs, Numericable en a profité pour nous fournir des éclaircissements plus intéressants sur le fond. Rappelons que l’abonné se plaignait en effet d’avoir vu son débit chuter de 5 méga à seulement 1 méga en upload. Or, « Numericable n’est en rien et ne sera pas associé aux réflexions concernant la limitation des usages de l’internet fixe. Il n’existe chez Numericable AUCUN bridage« , insiste l’opérateur. « D’une capacité très supérieure à la  » paire de cuivre  » des réseaux ADSL, le réseau câblé (de Numericable) dispose d’une bande passante lui permettant d’alimenter chaque abonné avec un débit de plusieurs Giga. Numericable n’est donc pas près d’avoir besoin d’instaurer quelconques bridages pour offrir le meilleur du débit à ses abonnés« .

« Concernant un  » éventuel passage de 5 à 1M « , il s’agit là encore d’informations fausses et infondées que nous démentons formellement. Nous invitons les clients qui constatent un problème de débit à prendre contact avec notre SAV afin de le régler« , conclut l’opérateur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés