Samsung s'est attaqué à Apple et à l'iPhone 4S en ciblant la naïveté de ses clients. Le constructeur sud-coréen s'est en effet gentiment moqué des aficionados de la marque à la pomme, leur reprochant d'avoir des ?illères et de croire que les innovations ne proviennent que d'Apple.

Depuis plusieurs mois, Apple et Samsung se sont engagés dans un vaste conflit juridique dont les conclusions finales apparaissent chaque jour plus incertaines. Des dizaines de procès ont été intentés dans le monde entier, chaque entreprise accusant l’autre de violer sa propriété intellectuelle. En France, une audience a eu lieu le 15 novembre dernier et le jugement a été mis en délibéré au 8 décembre.

Mais la guerre entre les deux constructeurs est avant tout commerciale. Et sur ce terrain-là, Apple et Samsung ne s’épargnent rien non plus. Preuve en est avec la dernière publicité réalisée par Samsung pour le marché américain. Dédié au tout dernier smartphone du fabricant sud-coréen, le Galaxy S2, le clip se concentre en réalité sur les aficionados de la marque à la pomme.

La publicité montre ainsi les fameuses files d’attente qui apparaissent souvent devant les Apple Store, quelques heures après la présentation d’un nouveau produit issu des laboratoires de la firme de Cupertino. On retrouve aussi quelques gimmicks souvent employés par Apple pour désigner ses appareils « révolutionnaires » : « The Next Big Thing » ou encore « amazing ».

Au fil de la vidéo, les premières inquiétudes apparaissent pourtant dans la foule. Certains apprennent que la batterie du prochain appareil Apple n’est peut-être pas aussi performante que la firme de Cupertino ne le dit, tandis que d’autres s’interrogent sur le design identique des différents iPhone. « Si le téléphone ressemble aux versions précédentes, comment les gens vont savoir qu’il a été amélioré ?« .

Et soudain apparaît un passant avec le Samsung Galaxy S2, puis deux, puis trois. La foule présente dans la file d’attente est surprise de voir un téléphone pareil et croit au début être en face du « Next Big Thing » promis par Apple. Il n’en est rien. Il s’agit en fait du dernier appareil de Samsung, ce qui les surprend. Le « Next Big Thing » n’est pas venu d’Apple, mais de Samsung. Et il est déjà là, affirme le constructeur sud-coréen.

Ce n’est pas la première fois que Samsung tacle Apple. L’an dernier, lors de l’antennagate, du nom de l’affaire relatant les problèmes de réception et d’émission de l’iPhone 4, Samsung avait diffusé une affiche vantant les mérites du Galaxy S premier du nom. Le fabricant avait écrit Hello en remplaçant les deux L par des barres de signal pleines, laissant entendre que le smartphone capte correctement, lui.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos