Le plus célèbre des MMORPG est à la peine. Sorti en 2004, World of Warcraft semble désormais engagé sur la voie du déclin. Blizzard a révélé que 10,3 millions de joueurs sont actifs au troisième trimestre 2011. C'est 800 000 de moins par rapport au trimestre précédent.

Le temps où World of Warcraft attirait toujours plus d’abonnés semble définitivement révolu. Alors que la célèbre franchise comptait encore plus de 12 millions de joueurs l’an dernier, grâce notamment au succès croissant du MMORPG en Chine, Activision Blizzard doit désormais se faire à l’idée que son jeu vidéo massivement multijoueur est peut-être entré pour de bon dans une phase de déclin.

Perte de 800 000 abonnés

Les dernières annonces de Blizzard sur le nombre d’abonnés à World of Warcraft ne sont en effet pas très réjouissantes. Il y a aujourd’hui 10,3 millions de joueurs actifs, selon le décompte réalisé pour le troisième trimestre. Si cela représente un nombre considérable pour un MMORPG, Venture Beat souligne toutefois que le titre phare de Blizzard a perdu 800 000 abonnés par rapport au trimestre précédent.

Ce recul est loin d’être négligeable pour Activision Blizzard. Si les autres jeux vidéo de la firme se vendent très bien, World of Warcraft est le seul à l’heure actuelle qui demande à l’abonné de souscrire un abonnement mensuel qui permet d’assurer à l’entreprise américaine une entrée régulière d’argent. Si le navire commence à tanguer, c’est tout un pan des ressources de la firme qui est menacé.

Un jeu vieillissant et concurrencé

La chute de 800 000 abonnés constatée au troisième trimestre 2011 va-t-elle se poursuivre ? Très certainement et il y a plusieurs raisons à cela. L’âge du titre, tout d’abord. Si World of Warcraft domine toujours la planète MMORPG de la tête et des épaules, il faut avoir en tête qu’il s’agit d’un jeu dont le développement a démarré au début des années 2000 et dont le lancement a eu lieu en 2004.

Nous pouvons raisonnablement penser que les joueurs cherchent du neuf après avoir arpenté les terres d’Azeroth pendant plusieurs années. D’ailleurs différents MMORPG doivent sortir prochainement, dont le très attendu Star Wars : The Old Republic. La concurrence du modèle économique Free To Play (accès gratuit, contenus supplémentaires facturés) peut également avoir incité des joueurs à s’intéresser à d’autres titres.

12 mois d’abonnement contre un téléchargement gratuit

Conscient de ces problèmes, Blizzard a dévoilé une offre spéciale suite à la BlizzCon qui s’est déroulée cet automne en Californie. Celle-ci propose, en échange d’un abonnement pendant douze mois, le téléchargement gratuit de Diablo 3 en version numérique, du contenu additionnel pour World of Warcraft (une monture volante) et un droit d’accès à la phase beta de la prochaine extension de World of Warcraft.

Cette offre, alléchante pour de nombreux joueurs, est un coup astucieux de Blizzard pour maintenir sa base de joueurs dans World of Warcraft. Blizzard part du principe que, dans la mesure où nombre de joueurs sont déjà partis (temporairement ou non), d’autres vont sans doute suspendre leur compte pour se concentrer exclusivement sur Diablo 3. De cette façon, l’éditeur américain tente de jouer sur ses chiffres.

Reste désormais une question : la quatrième extension de World of Warcraft, Mists of Pandaria, saura-t-elle freiner le départ des joueurs, voire inverser la tendance ? Dévoilée lors de la BlizzCon, cette nouvelle extension introduit un nouveau continent, une nouvelle race et une nouvelle classe. Elle passe également le niveau maximal des joueurs à 90.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés